Drôle de Tour. Etape 15. Suivre les boudins

Le Tour est gouverné par les ours slovènes. Certains sujets du tour auraient peut-être préféré le chien, qui, lui, a de la suite dans les idées et surtout du flair pour reconnaître les produits dopants.  

Lyon - Grand Colombier. 174,5 km.

Victoire de Pogacar avec Roglic dans sa roue. Porte se classe troisième. C'est donc une longue nuit nuptiale avec le Tour que les ours vont célébrer jusqu'à Paris.

Les journaux ce matin : « Demandez la France sous la coupe de l'ours slovène ! » En pages intérieures : Comment comptent-ils gouverner ? Quels sont leurs réseaux ? Comptent-ils abroger la TVA sur le miel ? 

Il ne nous reste plus qu’à faire la recension de l’ours dans la publicité, l’ours dans la mythologue, l’ours dans la philatélie. On s’interrogera sur leurs rêves de maillot jaune à travers des études récentes sur la parapsychologie du plantigrade.

Une somme sera éditée par les éditions du Tour de France et préfacée par le montreur d’ours, excusé pour cause de Covid, Christian Prudhomme.

Une séance de dédicaces réunira Roglic et Pogacar qui signeront dimanche prochain sur les Champs Elysées, d’un bout de la patte. Le livre va s’arracher : «Comment remporter le Tour proprement».

Sérieusement : tout est grotesque.

Richie Porte, presque 35 ans, qui est sur le point de gagner l'étape. Et Bernal ? Il survolait l’an dernier l’épreuve. Il avait même déclaré la veille du Tour qu’il estimait faire le doublé. Le voilà qui termine avec 7 minutes. En achevant l'étape comme un cyclotouriste.

Au général il pointe à... 8 minutes. Pas la peine d'éditer un supplément littéraire  pour comprendre ce qui a cloché chez lui et pourquoi l'ours se nourrit de boudins. En suivant les kilomètres de boudins on finira pas tomber sur des poches de sang avec l'ADN de l'ours et le tablier souillé du boucher?  Hé, qui sait ?

Evidemment Ineos a sombré par 1 500 mètres de fond, la hauteur Grand Colombier. C’est monté au train tellement vite que le souffle de la Jumbo a ventilé ce qu'il restait de coureurs.

C'est un coup à boire dès 7 heures un whisky avec des chips.

Le barman :

-Dis donc ça n’a pas l'air d’aller…

-Un double, sans glaçon.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.