Jean-Louis Legalery
professeur agrégé et docteur en anglais retraité.
Abonné·e de Mediapart

552 Billets

20 Éditions

Billet de blog 9 févr. 2010

Jean-Louis Legalery
professeur agrégé et docteur en anglais retraité.
Abonné·e de Mediapart

Les polygames de l'Amérique profonde

Jean-Louis Legalery
professeur agrégé et docteur en anglais retraité.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

C’est un reportage étonnant que le journaliste Scott Anderson et la photographe Stephanie Sinclair ont réalisé pour le n° de février 2010 du mensuel américain National Geographic. Ils se sont rendus à Colorado City, au cœur de l’Arizona, un des deux bastions-jumeaux, avec Hildale, qui se trouve dans l’état voisin, l’Utah, de la FLDS, Fundamentalist Church of Jesus-Christ of Latter-Day Saints, littéralement l’Eglise Intégriste de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours.

La FLDS est née, en 1935, d’une scission d’avec l’Eglise Mormone, qui fixa un ultimatum à ses fidèles : renoncer à la polygamie ou être excommunié. A Hildale comme à Colorado City, unique communauté géographique de Short Creek, qui compte désormais 6.000 membres – ils sont 38.000 au total répartis entre le nord des Etats-Unis et le Canada -, le refus fut unanime et l’ex-communication totale. Qu’importe à ces détenteurs de la vérité divine ! Puisque, selon Joe Jessop, « c’est pour se multiplier, remplir la terre et bâtir le royaume de Dieu. »

Joe Jessop a 88 ans, 5 épouses, 46 enfants et 239 petits-enfants. C’est un des aînés de Short Creek, mais pas la référence suprême. Non, le « prophète », le « représentant de Dieu sur terre » c’est Warren Jeffs, bien connu en dehors de la dite communauté, parce qu’il a, depuis plusieurs années, la fâcheuse habitude de compléter le nombre extravagant de ses épouses –80 selon l’administration fédérale- avec des mineures, dont la caractéristique majeure, en dehors du fait qu’il arrive qu’elles aient moins de 15 ans, est qu’elles ne soient pas du tout consentantes, comme l’a prouvé la justice américaine.

Les hommes sont, donc, les maîtres absolus de cette secte, à l’exception des adolescents, qui, voyant les compagnes potentielles de leurs premiers émois happées par leurs aînés, ne sentent pas du tout à l’aise dans cet étrange carcan. Mais que dire du sort des femmes de la FLDS ? Elles sont à la disposition des hommes pour « peupler le royaume de Dieu » et demeurent dans des tâches subalternes, obligées d’arborer la même coiffure et de porter ces robes longues identiques, qui les font ressembler aux compagnes des premiers colons de la conquête du nouveau monde, à peine sorties du Mayflower.

Pas de télévision, pas de presse écrite, pas de nourriture qui ressemble de près ou de loin au fast food, à Colorado City et Hildale, mais, en revanche on utilise généreusement l’internet et on roule en 4x4. Depuis 1935 les autorités de l’Arizona et de l’Utah exercent une vigilance incessante sur la FLDS, qu’il s’agisse de l’éducation des enfants, de la condition des femmes ou des titres de propriété, qui demeurent flous au fil du temps. Scott Anderson indique qu’il est très rare que la FLDS accepte de s’adresser à des journalistes, ce qui laisse le lecteur dubitatif sur les pressions qu’il a sans doute subies. Anderson ne dit rien sur les choix politiques à Short Creek. Mais il n’y a aucun choix à Short Creek, sauf pour les hommes adultes. Anderson a intitulé son reportage The Polygamists, tout simplement une autre planète. Les photos de ce reportage sont visibles sur les deux liens suivants.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Asie et Océanie
La Chine fait face à une vague de protestations inédites contre les mesures anti-Covid
Dans tout le pays, des manifestations ont eu lieu pour réclamer la fin des mesures de confinement à la suite d’un incendie mortel à Urumqi jeudi soir, dans la capitale du Xinjiang. Les protestataires, au premier rang desquels des étudiantes et étudiants, jugent qu’elles ont retardé les secours.
par François Bougon
Journal — Défense et diplomatie
Ukraine : cette gauche qui n’a rien appris
Une partie de la gauche radicale aborde la guerre en Ukraine avec des grilles de lecture vieillottes. Celles-ci négligent excessivement la nature des régimes en compétition sur la scène internationale. 
par Joseph Confavreux et Fabien Escalona
Journal
Le président turc menace les Kurdes syriens d’une offensive militaire 
À six mois d’une élection présidentielle cruciale, un attentat non revendiqué à Istanbul sert de prétexte au président turc pour lancer une campagne de bombardements dans le nord de la Syrie.
par Zafer Sivrikaya
Journal — Violences sexistes et sexuelles
Affaire Sofiane Bennacer : la présomption d’innocence n’est pas une assignation au silence
Après la médiatisation de l’affaire, l’acteur, mis en examen pour « viols », et la réalisatrice Valeria Bruni Tedeschi crient au non-respect de la présomption d’innocence. Ce principe judiciaire fondamental n’empêche pourtant ni la parole, ni la liberté d’informer, ni la mise en place de mesures conservatoires.
par Marine Turchi

La sélection du Club

Billet de blog
Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique
Attac publie ce jour une note intitulée « Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique ». Avec pour objectif principal de mettre en débat des pistes de réflexion et des propositions pour assurer, d’une part, une véritable justice fiscale, sociale et écologique et, d’autre part, une réorientation du système financier.
par Attac
Billet de blog
À la ferme, tu t’emmerdes pas trop intellectuellement ?
Au cours d'un dîner, cette question lourde de sens et d'enjeux sociétaux m'a conduite à écrire cet article. Pourquoi je me suis éloignée de ma carrière d'ingénieure pour devenir paysanne ? Quelle vision de nombreux citadins ont encore de la paysannerie et de la ruralité ?
par Nina Malignier
Billet de blog
Acte 2 d’une démission : la métamorphose, pas le greenwashing !
Presque trois mois après ma démission des cours liés à une faculté d’enseignement de la gestion en Belgique et la publication d’une lettre ouverte qui a déjà reçu un large écho médiatique, je reviens vers vous pour faire le point.
par Laurent Lievens
Billet de blog
Bifurquons ensemble : un eBook gratuit
L’appel à déserter des étudiants d'AgroParisTech nous a beaucoup touchés, par sa puissance, son effronterie et l’espoir en de nouveaux possibles. C’est ainsi qu’au mois de mai, Le Club de Mediapart a lancé un appel à contribuer qui a reçu beaucoup de succès. Nous vous proposons maintenant ce livre numérique pour mettre en lumière la cohérence de toutes ces réflexions. Un eBook qui met des mots sur la révolte des jeunes qui aujourd’hui s’impatientent de l’inaction gouvernementale et qui ouvre des pistes pour affronter les désastres écologiques en cours.
par Sabrina Kassa