Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

10584 Billets

0 Édition

Billet de blog 3 mars 2021

Inde: La révolution paysanne élargie aux intouchables -Jacques Chastaing

Les intouchables répondent aux appels des paysans et descendent dans la rue avec leurs revendications

Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Suite aux appels des paysans et en coordination avec eux, il y a deux jours, les organisations de Dalits (Intouchables) ont décidé de rejoindre le soulèvement paysan pour être plus forts ensemble contre le gouvernement de Modi ; le soulèvement ouvre ainsi ses revendications à celles des plus pauvres.

Des Dalits ont commencé à manifester hier, notamment à Patna, la capitale de l'Etat du Bihar (dirigé par le BJP) faisant entendre les revendication des plus pauvres parmi les plus pauvres.

Ils ont dénoncé qu'il y a 50 millions de familles dans l'État réduits à s'installer dans des zones abandonnées, aux bordures de route ou de rivières, dans les forêts... sans possibilité d'actes de propriété, sans les avantages liés à cela, vivant quasiment en bidonville. Ainsi 60% de l'agriculture dans l'Etat se fait avec des ouvriers agricoles et paysans sans papiers dans leur propre pays, sans compensation en cas de perte de récolte, sans assurances....

1. Ils exigent un logement en cas de destruction de l'Etat de leur baraquement

2. Ils exigent 200 jours de travail par travailleur garantis par l'Etat en cas de faible activité agricole et 500 roupies de salaire quotidien, rien en dessous du salaire minimum..

3. Ils veulent des rations alimentaires pour toutes les familles nécessiteuses.

4. Ils exigent 3000 roupies par mois de pension à toutes les personnes âgées, handicapées, veuves de plus de 60 ans.

5. Ils exigent des écoles publiques et des paiement de bourses.

6. Ils veulent que les travailleurs "migrants" (ouvriers indiens qui travaillent dans une autre ville que celle où ils habitent) et qui ont été chassés de leur travail par Modi au prétexte du Covid, obligés de rentrer dans leur village, reçoivent une allocation de 10 mille roupies.

Par ailleurs les paysans ont décidé d'interdire l'entrée des ministres dans les Etats de l'Haryana et de l'Uttar Pradesh.

En plus des manifestations des 6 (blocage du périphérique de Delhi) et 8 mars (journée de lutte internationale des femmes), de la participation à la grève de la fonction publique les 15 et 16 mars pour la défense des services publics contre les privatisations en manifestant dans les gares pour aider les cheminots en lutte, de l'appel à ne pas voter BJP dans les 5 Etats où ont lieu des élections régionales en mars et avril avec la tournée de meetings pour ça, de la multiplication des Mahapanchayats dans les Etats du Sud à partir du 5 mars, d'une campagne de surveillance des prix agricoles dans tout le pays, les paysans ont décidé d'organiser conjointement avec les organisations ouvrières 3 jours de manifestations communes dans le pays du 23 au 25 mars et ont décidé également de s'adresser aux citadins en plus des jeunes, des femmes, des Dalits et des ouvriers.

PHOTOS

Mahapanchayat à Nagaur dans l'Etat du Rajasthan ; manifestation des employées de cantine à Bengalore dan l'Etat du Karnataka ; manifestation de femmes contre une agression sexuelle du Directeur Général de la Police de l'Etat à Coimbatore dans l'Etat du Tamil Nadu ; manifestation importante de Dalits (Intouchables) à Patna, Etat du Bihar , en soutien aux paysans et pour leurs revendications ; mahapanchayat à Saharanpur ; journal quotidien des paysans des 3 et 2 mars

En complément tous les jours le dossier Soulèvement en Inde et la rubrique Asie/Océanie de la nouvelle Revue de Presse Emancipation!

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Énergies
Régulation de l’énergie : la politique du pire
En excluant la période de spéculation débridée fin décembre sur le marché de gros de l’électricité, la commission de régulation de l’énergie aurait pu limiter la hausse des tarifs régulés à 20 % au lieu de 44 %. Elle a préféré faire les poches d’EDF et transférer l’addition aux consommateurs après l’élection présidentielle.
par Martine Orange
Journal
Laurent Joly : « Zemmour a une capacité à inverser la réalité des faits »
Ce soir, deux historiens répondent aux falsifications de l’histoire du candidat Éric Zemmour. Laurent Joly, spécialiste de l’antisémitisme et du régime de Vichy et auteur de « La Falsification de l’Histoire », est notre invité. Entretien également avec Serge Klarsfeld, cofondateur de l’association « Fils et filles de déportés juifs de France ».
par à l’air libre
Journal
L’action des policiers a causé la mort de Cédric Chouviat
D’après l’expertise médicale ordonnée par le juge d’instruction, la clé d’étranglement et le plaquage ventral pratiqués par les policiers sur Cédric Chouviat, alors que celui-ci portait encore son casque de scooter, ont provoqué l’arrêt cardiaque qui a entraîné sa mort en janvier 2020.
par Camille Polloni
Journal
Julian Assange garde un espoir de pouvoir contester son extradition
La Haute Cour de justice de Londres a autorisé les avocats du fondateur de WikiLeaks à déposer un recours devant la Cour suprême contre la décision des juges d’appel qui avaient autorisé son extradition vers les États-Unis.
par Jérôme Hourdeaux

La sélection du Club

Billet de blog
Génocide. Au-delà de l'émotion symbolique
Le vote de la motion de l'Assemblée Nationale sur le génocide contre les ouïghours en Chine a esquivé les questions de fond et servira comme d'habitude d'excuse à l'inaction à venir.
par dominic77
Billet de blog
« Violences génocidaires » et « risque sérieux de génocide »
La reconnaissance des violences génocidaires contre les populations ouïghoures a fait l’objet d’une résolution parlementaire historique ce 20 janvier. C'était un très grand moment. Or, il n'y a pas une mais deux résolutions condamnant les crimes perpétrés par l’État chinois. Derrière des objets relativement similaires, se trouve une certaine dissemblance juridique. Explications.
par Cloé Drieu
Billet de blog
Agir pour faire reconnaître le génocide ouïghour. Interview d'Alim Omer
[Rediffusion] l’Assemblée Nationale pourrait voter la reconnaissance du caractère génocidaire des violences exercées sur les ouïghour.es par la Chine. Alim Omer, président de l’Association des Ouïghours de France, réfugié en France, revient sur les aspects industriels, sanitaires, culturels et environnementaux de ce génocide.
par Jeanne Guien
Billet de blog
Stratégies de désinformation et de diversion de Pékin sur la question ouïghoure
[Rediffusion] Alors que de nombreux universitaires sonnent l’alarme quant au risque génocidaire en cours dans la région ouïghoure, Pékin s’évertue à disqualifier tout discours alternatif et n’hésite pas à mobiliser ses réseaux informels en Europe pour diviser les opinions et couper court à tout débat sur la question ouïghoure. Une stratégie de diversion négationniste bien familière. Par Vanessa Frangville.
par Carta Academica