La Réaction En Marche: la vie après les profits

"De jour en jour, la situation se dégrade avec une incidence qui progresse, un impact sur les lits de réanimation, qui frôlent les 80% d’occupation. Un test sur 10 est positif en Ile-de-France." Aurélien Rousseau, directeur général de l’Agence Régionale de Santé d’Ile-de-France.

Source: Revue de Lulu

-"C’est très, très tendu et très compliqué. On est obligé de faire des transferts de réanimations. C’est inhabituel." (...) "Dans l’hôpital, on est à 35, 40% de variants. Globalement, les patients sont un peu plus jeunes, mais je ne peux pas dire si ça tient au virus ou à la vaccination." (...) "C’est une stratégie politique, ce n’est pas une stratégie médicale. Au plant médical, on sait que c’est le confinement qui marche. Tous les pays l’ont mis en place, même Israël" qui a beaucoup vacciné. (...) "Un confinement, ça marche quand il n’y a plus de contagion ou très peu. Avec un confinement dur et un tracing dur." (...) "Il y a de la transmission dans les écoles, c’est évident."

(Mathias Wargon, chef du service des urgences de l’hôpital Delafontaine, à Saint-Denis, en Seine-Saint-Denis. Il est l’époux de la ministre du Logement du gouvernement Castex. Il était interrogé par Caroline Roux, sur France 2) : https://www.youtube.com/watch?v=gknx4cqzVHA

-"Oui", le reconfinement "est inévitable. Je suis atterré par le niveau de circulation du virus et par les modélisations qui font peser des inquiétudes sur le mois de mars" alors que "le marqueur de réanimation" est "dans la zone rouge". (...) "Le Conseil scientifique avait considéré, dans un avis assez récent (en janvier), qu’il devait être mis en place en février" alors que la France pourrait connaître une flambée épidémique à l’arrivée du printemps et atteindre quelque 50 000 cas quotidiens le 20 mars prochain, selon une étude du CHU de Lille. (...) "La couverture vaccinale des soignants est totalement insuffisante. Je souhaite que l’on rediscute et que l’on rende obligatoire la vaccination chez les soignants. Il faut ouvrir le débat maintenant. J’y serais favorable." (...) "A [l’hôpital] Tenon, on est à 20% de couverture vaccinale dans le personnel non médical et à 40% chez les médecins." (...) "37% des personnels d’Ehpad sont vaccinés." (...) "Tests salivaires dans les établissements scolaires, "C’est surtout le suivi qui est important."

(Gilles Pialoux, le chef de service des maladies infectieuses à l’hôpital Tenon à Paris était l’invité du "8h30 franceinfo") : https://www.dailymotion.com/video/x7zmlyo

-"Il faut plus de trois semaines pour avoir 0 Covid. Il faut éviter la circulation du virus. On peut essayer d’adapter les mesures au niveau de circulation. La mesure la plus efficace, c’est le confinement." (...) "Les variants ont un effet sur les vaccins. L’anglais, peu mais davantage pour le sud-africain." (Jean-Jacques Bourdin recevait Odile Launay, infectiologue, coordinatrice du centre de vaccinologie Cochin-Pasteur, membre du comité vaccin Covid-19) : https://www.youtube.com/watch?v=nPT37GwIGlE

 "Les variants ne circulent pas de la même manière partout en France. Dans une vingtaine de départements, on est sur un plateau haut, mais on n’est pas encore dans une courbe exponentielle." (...) "Chez nous, ça a été freiné. Ce n’est probablement pas suffisant, dans un certain nombre de régions, donc il faut sans doute aller plus loin. Jusqu’où ? C’est la question, et il y a des courants différents. On ne peut pas dire ’il faut absolument faire ça’, parce que personne ne le sait." (...) "Oui je pense qu’on est obligé d’aller plus loin que le couvre-feu à 18h. Plusieurs scénarios sont sur la table, il faut probablement aller vite, mais il faut éviter de dire que c’est la catastrophe, la fin du monde, etc. " (Le professeur Yazdan Yazdanpanah, membre du Conseil Scientifique, directeur de l’ANRS, chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital Bichat, était l’invité du "Grand entretien" de France Inter. Pour ma part, je n’ai entendu personne évoquer la fin du monde mais quelle est la logique qui oblige à attendre que la progression du virus soit "exponentielle" pour envisager un confinement ? Le faire avant ne provoquerait-il pas moins de dégâts ?) : https://www.youtube.com/watch?v=B5vhXln-VBA

-"De jour en jour, la situation se dégrade avec une incidence qui progresse, un impact sur les lits de réanimation, qui frôlent les 80% d’occupation. Un test sur 10 est positif en Ile-de-France." 

(Aurélien Rousseau, directeur général de l’Agence Régionale de Santé d’Ile-de-France. Dans "C à vous", sur France 5. Amener le curseur sur 03:49 : https://www.france.tv/france-5/c-a-vous-la-suite/c-a-vous-la-suite-saison-12/2278679-invites-aurelien-rousseau-et-jean-francois-bohnert.html

-Le taux d’incidence n’en finit plus de grimper dans la communauté urbaine de Dunkerque. Il atteignait ce mardi le seuil de 1039 cas positifs au Covid-19 pour 100.000 habitants, selon l’Agence régionale de Santé (ARS) des Hauts-de-France. Aucune autre collectivité ne présente des chiffres aussi élevés ailleurs sur le territoire. Dans les Hauts de Flandre, il est estimé à 899 : https://www.bfmtv.com/grand-littoral/dunkerquois-le-taux-d-incidence-depasse-1000-deux-patients-transferes-en-normandie_AD-202103020219.html

 A la Réunion, pour la première fois, quatre patients atteints du Covid-19 transférés vers la métropole : https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/la-reunion-quatre-patients-atteints-du-covid-19-transferes-vers-la-metropole_4317383.html

-"J’espérais que mon médecin généraliste puisse me vacciner, mais il a été réquisitionné." (Dans l’Orne, à 75 ans, Jean-Marie Goetz désespère de pouvoir obtenir un rendez-vous. Pourtant, il présente des antécédents. Ils sont des milliers dans son cas que les conférences de presse ministérielles n’évoquent jamais, en toute transparence. Interrogé par Rebecca Fitoussi, sur Public Sénat : 

https://www.youtube.com/watch?v=dmGbCr31QXY&feature=emb_logo

 AstraZeneca : les Français âgés de 65 à 75 ans, atteints de comorbidités, peuvent désormais se faire vacciner : https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/vaccin/astrazeneca-les-francais-ages-de-65-a-75-ans-atteints-de-comorbidites-peuvent-desormais-se-faire-vacciner_4317041.html

 "Refuser la vaccination, une passion française." (Virginie Tournay, directrice de recherche CNRS) : https://www.sciencespo.fr/cevipof/sites/sciencespo.fr.cevipof/files/NoteBaroV12_VT_vaccination_fevrier2021_version_finale-1.pdf

-"Les modèles se sont décalés tout au long du mois de février, donnant raison au président de la République." (La phrase-choc d’Olivier Véran, ministre de la Santé, dans le flot de paroles assénées dans son interview du "20 heures" de France 2 : https://www.francetvinfo.fr/politique/jean-castex/gouvernement-de-jean-castex/covid-19-olivier-veran-maintient-le-cap-du-gouvernement-et-incite-a-la-vaccination-massive_4316065.html

-Le confinement le week-end, "J’ai dit mon désaccord avec cette proposition. Une proposition que je juge difficile, dure, voire même inhumaine." (Anne Hidalgo, maire socialiste de Paris ; citée par Alicia Foricher)  : https://www.bfmtv.com/paris/cours-en-exterieur-vaccination-les-propositions-d-hidalgo-pour-lutter-contre-le-covid-19-a-paris_AN-202103010349.html

 "Présidentielle 2022 : Anne Hidalgo, le crash avant le décollage."

(Olivier Bost, sur RTL) : https://www.dailymotion.com/video/x7znc5f?syndication=249290

 "Valérie Pécresse pose ses conditions à un confinement le week-end."

(Marie-Anne Gairaud) : https://drive.google.com/file/d/1lpMcwVW1MgZKSH1_lqaCafcshN9by8Mk/view?usp=sharing

 "Le virus ne sera pas vaincu en 2021." (L’Organisation Mondiale de la Santé) : https://www.lefigaro.fr/sciences/covid-19-plus-de-20-millions-de-premieres-doses-de-vaccin-administrees-au-royaume-uni-20210301?utm_source

"Y a-t-il un déni du risque à l’école ?" (François Bourdillon, ancien directeur général de Santé publique France et Mélanie Heard, chercheuse en sciences politiques à Terra Nova étaient les invités de France Inter) : https://www.youtube.com/watch?v=TkgcYxGH_88

-"Les écoles ouvertes, "une exception française dont il y a tout lieu d’être fiers." 

A quel prix ? Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale, était l’invité de la matinale de France Inter. 

Dès que les questions des auditeurs et des journalistes deviennent plus précises, il ne reste plus que le bonimenteur, qu’il s’agisse d’une priorité de vaccination pour les enseignants, de leurs augmentations de salaires (plutôt des primes !), des suppressions de postes, du respect des règles sanitaires et des programmes dans les établissements privés ou encore de "l’islamo-gauchisme" qui ravagerait l’Université  : https://www.youtube.com/watch?v=k6uy_jhCpio

En complément tous les jours la rubrique Santé de la nouvelle Revue de Presse Emancipation!

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.