Appel du Collectif féministe révolutionnaire pour le 8 mars

 Face à une gestion de crise qui nous précarise, nous met en danger et renforce des politiques gouvernementales de plus en plus marquées par la droite extrême, et face à la levée de boucliers qui a répondu à la libération de notre parole lors des différentes vagues des mouvements MeToo, nous devons plus que jamais tisser entre nous des solidarités fortes. Ce 8 mars 2021 doit être un jour de combat : soyons tou·te·s dans la rue pour montrer notre force collective et manifester pour nos droits !

On aurait pu penser que l’année qui vient de s’écouler aurait interrompu la vague féministe depuis le 8 mars dernier. La pandémie et son lot de confinements a, bien sûr, ralenti l’effervescence de nos luttes. Mais rien de tout ça n’a suffi à nous réduire au silence : nous avons continué à échanger, à tisser des liens et à construire des solidarités, à libérer notre propre parole.

Les nouvelles dimensions du mouvement MeToo, la mobilisation contre l’impunité des violeurs de Julie, la lutte pour l’individualisation de l’AAH, pour le droit à la PMA pour tou·te·s, et les grèves et mobilisations contre les licenciements, contre les conditions de travail précaires, et contre les violences sexistes et sexuelles au travail... Ces mobilisations à toutes échelles sont une preuve de plus que nous ne nous arrêterons pas et que nous continuerons à parler, à construire et à lutter tant qu’il le faudra !

10h : conférence de presse du @collectifmcdroits devant le restaurant McDonald’s Denfert Rochereau : rassemblement et prises de paroles, action collages
12h : On rejoint la manifestation unitaire au départ de Port Royal, pour former un cortège avec toutes celles et ceux qui veulent se joindre à nous !

En complément tous les jours la rubrique Féminisme/LGBT+ de la nouvelle Revue de Presse Emancipation!

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.