Vaccin: la cerise sur le fiasco

Après les masques et les tests, le vaccin. On pense nécessairement aux Pieds Nickelés. Mais c'est plus grave, c'est du cynisme.Celui qui consiste pour les larbins du capital à mettre leurs profits avant nos vies.

pieds-nickeles
Extraits de la Revue de presse de Lulu

En France, la rentrée des classes a été maintenue, alors que certains pays européens ont décalé la reprise des cours. (Pierre Bienvault) : https://www.la-croix.com/France/Covid-19-rentree-classes-maintenue-2021-01-04-1201132984?utm_source

-"Le risque de contamination est plus fort hors du scolaire." (Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale. Ce n’est pas ce que pensent la majorité des pays qui nous entourent. Mais peut-être la France est-elle confrontée à une variante du virus qui ignore les établissements scolaires ? Deux questions restent sans réponse depuis le début de la pandémie : combien d’enseignants et de personnels atteints ? Combien d’enfants ? Interrogé par Sonia Mabrouk, sur Europe 1) : 

 https://www.europe1.fr/emissions/linterview-politique-de-8h20/jean-michel-blanquer-le-risque-de-contamination-est-plus-fort-hors-du-scolaire-4016329

-Les preuves : https://www.francetvinfo.fr/sante/covid-19-les-pays-europeens-imposent-de-nouvelles-mesures-drastiques_4244551.html

 Ces pays qui ont fermé leurs écoles : https://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/covid-19-allemagne-grece-autriche-ces-pays-qui-ont-ferme-leurs-ecoles_2141994.html

 "Fermer les écoles, ce n’est pas un tabou." (Vincent Bourquin, du quotidien suisse "Le Temps" : https://www.letemps.ch/opinions/fermer-ecoles-nest-un-tabou?utm_source

 "La stratégie vaccinale a été affichée pour protéger en premier les personnes les plus vulnérables, les personnes âgées. Il n’a jamais été demandé qu’il y ait cette lenteur." (Le professeur Élisabeth Bouvet, infectiologue à l’Hôpital Bichat (AP-HP), présidente de la Commission technique des vaccinations de la Haute Autorité de Santé (HAS) 

"Je redoute que nous aussi, dans quelques semaines, nous ayons le couteau sous la gorge." (Axel Kahn, professeur généticien, président de la Ligue contre le cancer.) Ils étaient les invités du "Grand entretien" de France Inter) : 

https://www.youtube.com/watch?v=8QMwffbBB_g

-"La Haute autorité de santé n’a pas senti le vent venir." (Christine Rouzioux, professeure de virologie et membre de l’Académie de médecine ; dans "C dans l’air", sur France 5)  : https://www.france.tv/france-5/c-dans-l-air/2168903-emission-du-mardi-5-janvier-2021.html

 "C’est une déroute. Nous n’avons ni la confiance, ni la logistique. Nous sommes le dernier pays." (Philippe Juvin, chef des urgences de l’hôpital Georges Pompidou, auteur de "Je ne tromperai jamais leur confiance", aux éditions Gallimard. Il répondait aux questions de Laurence Ferrari : https://www.cnews.fr/emission/2021-01-04/linterview-de-philippe-juvin-1032661

-"On est en train d’attendre les effets conjoints et contradictoires du couvre-feu et des vacances. On a une politique fondée sur le niveau de remplissage des services de réanimation et des hospitalisations. Je pense que c’est un marqueur tardif. Un marqueur qui fait souffrir sur le terrain" (...) "On connaît mieux le virus en Grande-Bretagne qu’en France. Ils ont une banque de données des génomes extraordinaire. Ils ont séquencé 10% de leurs cas, ce qui n’est absolument pas le cas en France." (...) "On n’est pas du tout sorti de l’auberge." (...) "Ce qui est illogique, c’est de restreindre aux ehpads." (...) "Tout cela était prévisible." (...) "Les soignants ont un rôle majeur. La vaccination de tous ces personnels est primordiale." (Jean-Jacques Bourdin recevait Gilles Pialoux, chef du service des maladies infectieuses à l’hôpital Tenon à Paris.) : https://www.youtube.com/watch?v=EGSJAd-fbAM

-"Il faut que les Français sachent que depuis le mois de juillet nous travaillons la dessus parce que l’on sait que dans les premiers mois, il n’y a pas de vaccins pour tout le monde." (Jean-Jacques Bourdin recevait la professeure Dominique Le Guludec, présidente de la Haute autorité de Santé, qui assume le choix des priorités de la stratégie de vaccination choisie sous sa responsabilité.) : https://www.youtube.com/watch?v=OhNajyyGH2w

 "Il faut que la population comprenne qu’on ne sortira de cet enfer dans lequel on vit aujourd’hui que quand on aura atteint l’immunité collective." (...) "On l’a bien vu, à chaque fois [à chaque vague] c’est 30 000 morts et c’est insupportable d’un point de vue économique et social. Donc ça sera par le vaccin." (Arnaud Fontanet, épidémiologiste à l’Institut Pasteur et membre du Conseil scientifique était l’invité de France Info) : https://www.dailymotion.com/video/x7ygqb5

Sur Europe 1, Chloé Morin, politologue associée à la fondation Jean Jaurès, auteure de "Les inamovibles de la République", aux éditions de L’Aube et de la Fondation Jean-Jaurès, a dénoncé un problème "de culture de l’irresponsabilité.". Interrogée par Sonia Mabrouk : https://www.europe1.fr/emissions/linterview-politique-de-8h20/chloe-morin-denonce-un-probleme-de-culture-de-lirresponsabilite-4016083

 "Les choses ont bougé. Elles sont en train de s’améliorer." (Axel Khan, président de la Ligue nationale contre le cancer, était l’invité de Laurence Ferrari. ) : https://www.cnews.fr/emission/2021-01-05/linterview-daxel-khan-1033011

-"Aujourd’hui, la vaccination est exponentielle. On va rattraper les quelques jours que l’on peut avoir de retard." (Martin Hirsch, directeur général de l’APHP ; invité sur France 2 de Caroline Roux. Le même expliquait, au tout début des manifestations de soignants, avec sa ministre de l’époque qui déserta son poste en pleine pandémie, que ce n’était pas un problème de moyens mais d’organisation. Il avait même repris à son compte l’énorme mensonge de cette même ministre qui expliquait dans les médias, que des Gilets jaunes avaient attaqué un service de réanimation !) : https://www.youtube.com/watch?v=x89IDciL5ZM

 53% des Français pensent que le déploiement du vaccin est une étape décisive pour la victoire contre le vaccin. (ODOXA) : http://www.odoxa.fr/sondage/oui-a-vaccination-autres/

-"Un raté dans l’exécution, doublé de toutes les erreurs de communication." (Guillaume Tabard, du Figaro)  : https://twitter.com/radioclassique/status/1345997656938717185?ref_src

 "Vaccins : où est passée la start-up nation ?" (Cécile Conudet, dans "Les Echos") : https://drive.google.com/file/d/1Kja2BeYK7m1krOIxzkeIntq67bBqxCH4/view?usp=sharing

 "Les neuf revirements du gouvernement sur la Covid-19." (Hadrien Brachet, de Marianne) : https://www.marianne.net/politique/vaccins-masques-confinement-les-9-revirements-du-gouvernement-sur-le-covid-19?utm_source=nl_quotidienne&utm_medium=email&utm_campaign=20210105&xtor

-"C’est un fiasco. On est la risée du monde entier. C’est un problème de choix de stratégie." Les propos tenus dans l’émissions "C dans l’air" ont très rarement été aussi sévères et partagés par l’ensemble des participants de l’émission, présentée par Caroline Roux. Jusqu’au 11 janvier ; avec Vanessa Schneider, grand reporter au Monde ; Ève Roger, directrice adjointe de la rédaction du Parisien ; Anne-Claude Crémieux (en duplex), professeure en maladies infectieuses à l’hôpital Saint-Louis à Paris et Mircea Sofonea (en duplex), maître de conférences en épidémiologie et évolution des maladies infectieuses à l’université de Montpelliers) : https://www.france.tv/france-5/c-dans-l-air/2169081-emission-du-lundi-4-janvier-2021.html

-Sur Facebook, l’appel à se faire vacciner de François Asensi, maire de Tremblay-en-France, en Seine-Saint-Denis  : https://drive.google.com/file/d/1fRCvInyssi07v3vn_gE5wv2pqhs0lhWI/view?usp=sharing

-"Après le fiasco des masques, des tests, on a celui du vaccin." (...) "Personne ne croit à la volonté de démocratiser d’Emmanuel Macron ni à sa colère mise en scène de manière grotesque." (...) "Nous allons nous joindre à ces appels (de Philippe Martinez), car l’inquiétude est majeure." (...) "On voit à quel point les discours sur le protectionnisme en pratique n’ont pas duré longtemps et ont été brûlés sur l’autel du libre-échange et de la concurrence qui malheureusement ne nous a pas sauvés de la crise l’an dernier." (...) "Il n’y a aucune transparence sur les contrats signés par l’Union européenne avec les laboratoires." (Manon Aubry, députée européenne LFI ; interrogée par Patrick Roger, sur Sud Radio) :

https://www.youtube.com/watch?v=wX9Vtb9RQWk

-"La stratégie vaccinale du gouvernement est un mélange d’amateurisme, d’incompétence, de prétention et d’arrogance." (...) Emmanuel Macron est responsable d’un "désordre démocratique." (Yannick Jadot, député européen EE-LV ; au micro de Guillaume Durand. Amener le curseur sur 3:50) : https://twitter.com/radioclassique/status/1345997656938717185?ref_src

 "Il n’y a malheureusement pas de décélération (de la circulation du virus) depuis les fêtes. Il faut accélérer la vaccination." (Mathieu Klein, maire PS de Nancy, qui avec vingt autres maires du Grand Nancy, réclame que les régions "les plus touchées soient servies en premier." Interrogé par Alba Ventura, sur RTL : 

https://www.dailymotion.com/video/x7ygo98?syndication=249290

-"On a dépassé les 2.000 vaccinations hier. 600 centres de vaccination seront ouverts d’ici fin janvier." (...) " L’élargissement du vaccin aux pompiers et aides à domiciles de plus de 50 ans et, d’ici fin janvier, pour les personnes âgées de 75 ans et plus en dehors des Ehpads. Par ailleurs, les Français qui souhaitent se faire vacciner pourront bientôt se signaler via une inscription sur Internet, par téléphone ou via l’application TousAntiCovid." (Olivier Véran, ministre de la Santé, répondait à Alba Ventura ; sur RTL) : https://www.rtl.fr/actu/politique/coronavirus-veran-annonce-entre-10-et-15-cas-du-variant-anglais-du-virus-en-france-7800950416

 "Nous voulons une vaccination de proximité », plutôt que dans des grands stades.", disait-il, il y a quelques jours : https://www.dailymotion.com/video/x7yh5gq

-"Je ne pense pas que ce soit un changement de cap." (...) "Je pense que les entreprises qui, tous les ans, participent à la stratégie de vaccination contre la grippe pourront, le moment venu, jouer effectivement un rôle dans cette stratégie de vaccination." (...) "Ces autorisations d’ouverture du dimanche, cela suppose d’avoir une concertation avec les collectivités, avec les partenaires sociaux. Dans des départements, les partenaires sociaux on dit ’non on n’ouvrira pas les dimanches de janvier’" (...) "Les salariés qui n’en peuvent plus" du télétravail, pourront retourner en entreprise. (Elisabeth Borne, ministre du Travail ; sur France Info) : https://www.dailymotion.com/video/x7yhi7b

 "Le nouveau variant, un risque qui montre l’importance de la vaccination." (Julien Borowczyk, député LREM de la Loire et médecin généraliste ; Au micro de Frédéric Rivière) : https://www.rfi.fr/fr/podcasts/invit%C3%A9-du-matin/20210104-julien-borowczyk-d%C3%A9put%C3%A9-larem-de-la-loire-et-m%C3%A9decin-g%C3%A9n%C3%A9raliste

-"Tous les pays en Europe sont critiqués. Il y a une impatience désormais pour nos concitoyens." (...) Il y a six mois, personne n’imaginait que nous serions ce matin en train de parler du vaccin." (Thierry Breton, commissaire européen au marché intérieur. Face à Guillaume Durand. Amener le curseur sur 03:24) : https://twitter.com/radioclassique/status/1346360654253486082?ref_src

-"Si la stratégie était bonne, le gouvernement ne l’aurait pas changée deux fois en moins d’une semaine. Je veux que le gouvernement nous dise la vérité." (...) "50 % des Français prêts à se faire vacciner, c’est un atout extraordinaire ! C’est sur eux qu’il fallait s’appuyer, et il faut aussi lancer des campagnes de communication." (...) "L’erreur du gouvernement, du président, c’est d’avoir voulu nous imposer le “en même temps”. On ne peut pas en même temps chercher à faire plaisir aux anti-vaccins et aux pro-vaccins. Un responsable publique politique doit prendre ses responsabilités. J’ai ce désagréable sentiment qu’il y a une pénurie de vaccins, et qu’on a encore une fois une doctrine qui est fixée par la pénurie. J’ai peur que le “quoi qu’il en coûte” se soit arrêté aux portes de la stratégie vaccinale." (...) "Nous ne sommes pas capables aujourd’hui de dire comme aux États-Unis : “On veut un vaccin, on met de l’argent sur la table, que ça marche ou que ça ne marche pas vous avez de l’argent pour investir.” On n’est pas capables aujourd’hui de prendre ce risque politique et financier. C’est un problème de philosophie : il faut agir en conscience, en ne cherchant pas à plaire à tout le monde. Surtout quand on parle de la santé des Français." (...) "Il faut commander, comme en Allemagne, des doses de vaccins supplémentaires à celles de l’Union européenne. Il faut beaucoup plus de lieux pour vacciner : des présidents de régions, des maires sont prêts à ouvrir des centres ! Si l’on nous met les doses à disposition, nous sommes capables d’organiser la logistique. Il faut aussi qu’il y ait plus de vaccinateurs : on a tout un réseau, en plus des médecins, celui des pharmaciens, qui sont prêts à se mobiliser. Des étudiants peuvent être formés, des infirmiers… Il faut vacciner le plus de monde le plus rapidement possible." (Xavier Bertrand, président ex LR du Conseil Régional des Hauts-de-France, était l’invité du "Grand Entretien" de France Inter) : https://www.youtube.com/watch?v=azhV0cO-4y8

 "Je considère qu’aujourd’hui, on est face à un scandale d’Etat. Quelle impréparation ! Quelle irresponsabilité !" (Caroline Roux recevait Jean Rottner, président LR du Conseil régional du Grand-Est) : https://www.youtube.com/watch?v=iTKjq959LOQ

 "J’ai honte pour mon pays. Le gouvernement est en train de s’humilier publiquement devant l’Europe entière." 

(...) "C’est trop facile de se défausser sur l’administration." (Geoffroy Didier, député européen LR et vice-président du Conseil régional d’ Île-de-France ; sur Sud Radio) : 

https://www.youtube.com/watch?v=QkbwmIQr2wA

 "Face à la lenteur de la campagne de vaccination, l’exécutif promet une accélération." (La communication s’avèrera incapable de la produire, cette accélération. Il y faut des actes qui, inévitablement, contrediront la stratégie initiale choisie qui, au lieu de s’appuyer sur les millions de Français volontaires pour se faire vacciner rapidement, a voulu surtout utiliser les opposants ou les hésitants. Comme on savait en haut lieu que les doses de vaccins commandées par l’Union européenne s’avèreraient vite insuffisantes, ça permettait, croyait-on, de gérer cette nouvelle pénurie, après celle des masques, des blouses ou des tests. Si l’on voulait vraiment convaincre, quel meilleur argument que des centaines de milliers de vaccinés dans de bonnes conditions, comme pour la grippe ? Rattrapé par l’opinion publique, Emmanuel Macron, avec la complicité du JDD, a tenté le coup de sa colère personnelle et de se désolidariser de son propre gouvernement. Comme il décide de tout, ça lui revient comme un boomerang.)  : https://www.francetvinfo.fr/sante/covid-19-face-a-la-lenteur-de-la-campagne-de-vaccination-l-executif-promet-une-acceleration_4244617.html

En complément tous les jours la rubrique Santé de la nouvelle Revue de Presse Emancipation!

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.