Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

10962 Billets

0 Édition

Billet de blog 9 mars 2022

Pancartes dans la marche féministe à Paris

Une "déferlante pour l'égalité" contre les violences sexistes : des dizaines de milliers de manifestantes et manifestants ont défilé mardi à Paris et dans plusieurs grandes villes de France à l'occasion de la Journée internationale de lutte pour les droits des femmes.

Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Source: France Inter

Dans le cortège de la marche féministe à Paris, à l’occasion de la journée internationale de lutte pour les droits des femmes, le 8 mars 2022. © Radio France / Victor Vasseur

À Paris, au moins 35.000 manifestantes et manifestants ont défilé selon les organisatrices entre gare du Nord et l'hôpital Tenon pour "exiger des moyens contre les violences sexistes" et une lutte accrue contre les inégalités. Les revendications sont teintées de critiques envers la politique du gouvernement sortant : aux yeux des militantes, le quinquennat Macron représente "cinq ans de perdus" dans la lutte contre les inégalités de genre. 

Dans le cortège de la marche féministe à Paris, à l’occasion de la journée internationale de lutte pour les droits des femmes, le 8 mars 2022. © Radio France / Victor Vasseur

Dans le cortège de la marche féministe à Paris, à l’occasion de la journée internationale de lutte pour les droits des femmes, le 8 mars 2022. © Radio France / Victor Vasseur

Dans le cortège de la marche féministe à Paris, à l’occasion de la journée internationale de lutte pour les droits des femmes, le 8 mars 2022. © Radio France / Victor Vasseur

Les écarts de rémunération sont encore supérieurs à 20%. Pourtant, la loi sur l'égalité salariale existe depuis 50 ans. Pour illustrer symboliquement les inégalités persistantes, les collectifs féministes appelaient aussi les femmes à débrayer mardi à 15h40, heure à partir de laquelle elles "travaillent gratuitement" chaque jour. 

Dans le cortège de la marche féministe à Paris, à l’occasion de la journée internationale de lutte pour les droits des femmes, le 8 mars 2022. © Radio France / Victor Vasseur

Dans le cortège de la marche féministe à Paris, à l’occasion de la journée internationale de lutte pour les droits des femmes, le 8 mars 2022. © Radio France / Victor Vasseur

Dans le cortège de la marche féministe à Paris, à l’occasion de la journée internationale de lutte pour les droits des femmes, le 8 mars 2022. © Radio France / Victor Vasseur

Dans le cortège de la marche féministe à Paris, à l’occasion de la journée internationale de lutte pour les droits des femmes, le 8 mars 2022. © Radio France / Victor Vasseur

En moyenne, d’après l’Urssaf, les femmes gagnent 22,3% de moins que les hommes dans le secteur privé (hors agriculture). Un tiers de cet écart s'explique par leur temps de travail global inférieur, du fait du temps partiel ou des contrats courts. les femmes représentent ainsi 57,4% des CDD courts, mais 42,5% des embauches en CDI. 

Dans le cortège de la marche féministe à Paris, à l’occasion de la journée internationale de lutte pour les droits des femmes, le 8 mars 2022. © Radio France / Victor Vasseur

Dans le cortège de la marche féministe à Paris, à l’occasion de la journée internationale de lutte pour les droits des femmes, le 8 mars 2022. © Radio France / Victor Vasseur

Dans le cortège, les militantes présentent entendent également dénoncer les "défaillances" des forces de l'ordre dans la prise en charge des victimes de violences. Pendant la manifestation parisienne, plusieurs centaines de manifestants ont ainsi rendu un "femmage" (et non pas hommage) aux victimes de féminicides devant le cimetière du Père Lachaise.

Dans le cortège de la marche féministe à Paris, à l’occasion de la journée internationale de lutte pour les droits des femmes, le 8 mars 2022. © AFP / Alain Jocard

Dans le cortège de la marche féministe à Paris, à l’occasion de la journée internationale de lutte pour les droits des femmes, le 8 mars 2022. © Radio France / Victor Vasseur

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Europe
L’« année zéro » de la diplomatie allemande
La Russie vient de donner une rude leçon de géopolitique à l’Allemagne en lui rappelant sa vulnérabilité militaire et économique. Pour la diplomatie allemande, qui a misé sur la carte russe pendant vingt ans, l’humiliation est profonde, et le constat brutal. Premier volet de notre série sur « l’adieu au pacifisme » outre-Rhin.
par Thomas Schnee
Journal — Liberté d'expression
Un retour sur l’affaire Rushdie
Alors que Salman Rushdie a été grièvement blessé vendredi 12 août, nous republions l’analyse de Christian Salmon mise en ligne en 2019 à l’occasion des trente ans de l’affaire Rushdie, lorsque l’ayatollah Khomeiny condamna à mort l’écrivain coupable d’avoir écrit un roman qu’il jugeait blasphématoire. Ce fut l’acte inaugural d’une affaire planétaire, sous laquelle le roman a été enseveli.
par Christian Salmon
Journal — Climat
Près de Montélimar, des agriculteurs exténués face à la canicule : « Beaucoup de travail et de questions »
Mediapart a sillonné la vallée de la Valdaine et ses environs dans la Drôme, à la rencontre d’agriculteurs qui souffrent des canicules à répétition. Des pans de récoltes grillées, des chèvres qui produisent moins de lait, des tâches nouvelles qui s’accumulent : paroles de travailleurs lessivés, et inquiets pour les années à venir.
par Sarah Benichou
Journal
Un homme condamné pour violences conjugales en 2021 entre dans la police
Admis pour devenir gardien de la paix en 2019, condamné pour violences conjugales en 2021, un homme devrait, selon nos informations, prendre son premier poste de policier en septembre dans un service au contact potentiel de victimes, en contradiction avec les promesses de Gérald Darmanin. Son recrutement avait été révélé par StreetPress.
par Sophie Boutboul

La sélection du Club

Billet de blog
Le piège du nucléaire
Maintenant que la France est en proie à des incendies en lien avec le réchauffement climatique, que notre pays manque de plus en plus d’eau et que notre président et ses ministres, après avoir renationalisé EDF, nous préparent un grand plan à base d’énergie nucléaire, il serait temps de mettre les points sur les « i ».
par meunier
Billet de blog
Croissance énergétique : et si le nucléaire n'était pas la solution ?
On trouve ici et là des aficionados du nucléaire pour expliquer que pour continuer à consommer et à croitre sur le rythme actuel, il suffit de construire des centrales nucléaires. C'est d'ailleurs l'essence du plan pour l'énergie de notre renouveau président. Alors causons un peu croissance énergétique et centrales nucléaires.
par Haekel
Billet de blog
Le nucléaire sans débat
Où est le débat public sérieux sur l'avenir du nucléaire ? Stop ou encore ? Telle est la question qui engage les générations futures. Une enquête remarquable et sans concession qui expose faits et enjeux. (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Réagir avant qu'il ne soit trop tard 2/4
L’avenir n’est plus ce qu’il était ! La guerre en Ukraine, la menace nucléaire, la crise alimentaire, le dérèglement climatique, les feux gigantesques de l’été, les inondations meurtrières, autant d’épisodes anxiogènes de la modernité face auxquels nous devons impérativement réagir. Ces désordres du monde constituent une opportunité à saisir pour modifier notre trajectoire
par HARPAGES