Face à la crise sanitaire, une seule solution: le communisme de guerre

La crise sanitaire est-elle la conséquence du capitalocène ? Le capital fossile est-il responsable des catastrophes en cours ? Faut-il un communisme de guerre pour échapper au pire ? Le géographe suédois Andreas Malm tente d'apporter des réponses à ces questionnements, en expliquant en quoi la crise sanitaire est aussi une crise politique et une crise du capitalisme.

FACE À LA CRISE SANITAIRE, UNE SEULE SOLUTION : LE COMMUNISME DE GUERRE © Le Média

En complément tous les jours la rubrique Politique et la rubrique Santé de la Revue de Presse Emancipation!

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.