Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

10586 Billets

0 Édition

Billet de blog 9 nov. 2021

Appel à une assemblée anticapitaliste, alternative et écologiste

Pour arriver à la nécessaire rupture avec le système capitaliste, nos forces sont dispersées, nos luttes trop souvent cloisonnées, nos collectifs émiettés. Travaillons ensemble, luttons ensemble, rejoignons-nous, fédérons-nous.

Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Source: Se Fédérer

Appel à une assemblée anticapitaliste, alternative et écologiste jeudi 11 novembre 2021

On sait combien l’heure est grave : des attaques sociales au bulldozer, une extrême-droitisation mortifère, une banalisation du racisme entérinée et relayée par certains grands médias privés et publics, des inégalités qui ne cessent de se creuser pendant que les dividendes aux actionnaires continuent d’atteindre des sommets indécents et insensés… Le capitalisme est parvenu à un stade d’expansion tel que l’imposition de la logique marchande, l’exploitation et la compétition affectent désormais chaque sphère de nos existences. Ce mode de production sans limites et sans éthique, fondé uniquement sur la recherche du profit et la pulsion d’accumulation, fait courir l’humanité à sa perte. L’humanité, mais aussi plus globalement le vivant : un véritable biocide est en cours, une destruction. Face à nous, extrême droite et extrême centre qui rivalisent de surenchère sont bien organisées et avancent, non sans contradictions et divergences, mais en rangs serrés pour frapper le monde du travail, les plus défavorisé·es, les plus fragiles, les « minorités » et pour saccager la planète. 

Et nous ? Depuis plusieurs années, nous constatons que le capitalisme est de plus en plus interrogé, mis en cause et critiqué. De plus en plus de personnes tentent d’échapper à sa logique en produisant, en consommant ou en vivant autrement, par l’auto-organisation et diverses formes d’autogestion. Il n’est plus possible d’affirmer sans ciller qu’il n’y a pas d’alternative. Mais pour arriver à la nécessaire rupture avec le système capitaliste, nos forces sont dispersées, nos luttes trop souvent cloisonnées, nos collectifs émiettés. Travaillons ensemble, luttons ensemble, rejoignons-nous, fédérons-nous. Nous pensons qu’il est urgent de former une « maison commune », un espace commun, coopératif et pluraliste qui préserverait absolument l'autonomie de chaque collectif et organisation mais pourrait constituer une force décuplée, attirer largement bien au-delà des organisations existantes, parler parfois d’une même voix en popularisant et médiatisant non seulement l'anticapitalisme et nos luttes locales, nationales, internationales, mais également nos alternatives tangibles. Nous savons qu’il y a déjà eu des tentatives en ce sens et qu’elles n’ont pas toujours été probantes : recherchons-en les raisons, en mêlant l’enthousiasme et la lucidité. Il est temps de faire de nos éventuels désaccords et divergences une richesse et non un sujet de division.

Nous proposons un premier pas avec une assemblée de discussion le jeudi 11 novembre – en visio pour que nous puissions y prendre part quel que soit l’endroit où nous vivons. Ce sera l’occasion d’évoquer non seulement la situation, mais surtout ce que signifie à nos yeux un anticapitalisme conséquent et plus encore de véritables alternatives car nous ne sommes pas d’abord des « anti » : cette assemblée est principalement destinée à mettre en partage ce qui forge un horizon, un espoir de s’organiser et de vivre autrement.

Pour que l’échange puisse pleinement se mener, l’assemblée pourra se dérouler avec

  • une première discussion en plénière (en matinée : de 10H30 à 12H30)
  • des ateliers en petits groupes pour approfondir ces discussions (de 13H45 à 15H)
  • une dernière plénière pour conclure et ouvrir sur la suite (jusque 16H).

Voici le lien : https://us06web.zoom.us/j/84850038756

ID de réunion : 848 5003 8756

N’hésitez pas à diffuser cette invitation. Et retrouvons-nous bientôt.

AdeROC (Objection de Croissance), Association des communistes unitaires, Autogestion et Émancipation (courant d'Ensemble), Cerises la coopérative, Émancipation collective, Émanciper, L’offensive, Maison commune de la décroissance, PEPS (Pour une écologie populaire et sociale), Plein le dos, Regroupement 3-4 octobre du NPA, Rejoignons-nous, Réseau 3AEF (Autogestion, Alternatives, Altermondialisme, Écologie, Féminisme), Se fédérer 

En complément tous les jours la rubrique Politique de la Revue de Presse Emancipation!

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Énergies
Régulation de l’énergie : la politique du pire
En excluant la période de spéculation débridée fin décembre sur le marché de gros de l’électricité, la commission de régulation de l’énergie aurait pu limiter la hausse des tarifs régulés à 20 % au lieu de 44 %. Elle a préféré faire les poches d’EDF et transférer l’addition aux consommateurs après l’élection présidentielle.
par Martine Orange
Journal
Laurent Joly : « Zemmour a une capacité à inverser la réalité des faits »
Ce soir, deux historiens répondent aux falsifications de l’histoire du candidat Éric Zemmour. Laurent Joly, spécialiste de l’antisémitisme et du régime de Vichy et auteur de « La Falsification de l’Histoire », est notre invité. Entretien également avec Serge Klarsfeld, cofondateur de l’association « Fils et filles de déportés juifs de France ».
par à l’air libre
Journal
L’action des policiers a causé la mort de Cédric Chouviat
D’après l’expertise médicale ordonnée par le juge d’instruction, la clé d’étranglement et le plaquage ventral pratiqués par les policiers sur Cédric Chouviat, alors que celui-ci portait encore son casque de scooter, ont provoqué l’arrêt cardiaque qui a entraîné sa mort en janvier 2020.
par Camille Polloni
Journal
Julian Assange garde un espoir de pouvoir contester son extradition
La Haute Cour de justice de Londres a autorisé les avocats du fondateur de WikiLeaks à déposer un recours devant la Cour suprême contre la décision des juges d’appel qui avaient autorisé son extradition vers les États-Unis.
par Jérôme Hourdeaux

La sélection du Club

Billet de blog
Génocide. Au-delà de l'émotion symbolique
Le vote de la motion de l'Assemblée Nationale sur le génocide contre les ouïghours en Chine a esquivé les questions de fond et servira comme d'habitude d'excuse à l'inaction à venir.
par dominic77
Billet de blog
Stratégies de désinformation et de diversion de Pékin sur la question ouïghoure
[Rediffusion] Alors que de nombreux universitaires sonnent l’alarme quant au risque génocidaire en cours dans la région ouïghoure, Pékin s’évertue à disqualifier tout discours alternatif et n’hésite pas à mobiliser ses réseaux informels en Europe pour diviser les opinions et couper court à tout débat sur la question ouïghoure. Une stratégie de diversion négationniste bien familière. Par Vanessa Frangville.
par Carta Academica
Billet de blog
Agir pour faire reconnaître le génocide ouïghour. Interview d'Alim Omer
[Rediffusion] l’Assemblée Nationale pourrait voter la reconnaissance du caractère génocidaire des violences exercées sur les ouïghour.es par la Chine. Alim Omer, président de l’Association des Ouïghours de France, réfugié en France, revient sur les aspects industriels, sanitaires, culturels et environnementaux de ce génocide.
par Jeanne Guien
Billet de blog
« Violences génocidaires » et « risque sérieux de génocide »
La reconnaissance des violences génocidaires contre les populations ouïghoures a fait l’objet d’une résolution parlementaire historique ce 20 janvier. C'était un très grand moment. Or, il n'y a pas une mais deux résolutions condamnant les crimes perpétrés par l’État chinois. Derrière des objets relativement similaires, se trouve une certaine dissemblance juridique. Explications.
par Cloé Drieu