Après l'Inde, le Pakistan se soulève à son tour -Jacques Chastaing

Pakistan : la marche sur la capitale Islamabad pour dégager le pouvoir militaro-islamiste a commencé

 Hier 9 février s'est tenu le premier rassemblement gigantesque de l'opposition unifiée à Hyderabad comme première étape de la marche vers la capitale Islamabad avec une arrivée prévue le 26 mars pour virer le pouvoir.

Après des rassemblements de taille historique durant l'automne et l'hiver sur fond de multiplications de grèves et de luttes diverses notamment contre la hausse des prix, les licenciements, les privatisations, les limitations des droits et libertés, la répression policière violente, l'opposition unifiée de 11 partis avait posé un ultimatum au pouvoir militaro-islamiste, exigeant qu'il dégage avant le 31 janvier, faute de quoi, elle irait le chercher dans ses palais de la capitale au travers de marche partant de toutes les régions du pays et convergeant vers Islamabad, le tout appuyé par une grève générale.

Peut être une image de une personne ou plus, personnes debout et foule

En complément tous les jours la rubrique Asie/Océanie de la nouvelle Revue de Presse Emancipation!

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.