Victoire de l'UNEF à Nanterre: rétablissement des semaines de révision

La CFVU de ce jour a voté favorablement pour le rétablissement des semaines de révisions ! Le calendrier universitaire de l’année 2021-2022 intégrera donc une semaine de révisions avant la semaine des partiels de TD, c'est-à-dire avant la dernière semaine du semestre (12ème semaine).

Source: UNEF - TACLE : Tendance Action Collective et Luttes Etudiantes

La CFVU de ce jour a voté favorablement pour le rétablissement des semaines de révisions ! Le calendrier universitaire de l’année 2021-2022 intégrera donc une semaine de révisions avant la semaine des partiels de TD, c'est-à-dire avant la dernière semaine du semestre (12ème semaine). Il s’agit d’une des revendications centrales des étudiants et des organisations de jeunesse. C’est une avancée importante, notamment car l’Université voulait proposer initialement le rétablissement de quelques jours de révisions, après les partiels de TD, ce qui n’avait pas de sens pour la majorité des formations qui ont des partiels en fin de semestre.

Cette avancée est le fruit de la mobilisation, portée depuis le début d’année par l’UNEF et menée activement par de nombreux étudiants et organisations de jeunesse. Rappelons que plus de 2 000 étudiants ont signé une pétition demandant le retour de tous les droits étudiants qui nous ont été supprimés en février 2020, dont les semaines de révisions, et que plusieurs rassemblements ont eu lieu pour exiger cela, notamment aujourd’hui, le 9 avril, lors de cette CFVU.

Néanmoins, le défaut du calendrier 2021-2022 est qu’il autorise que sur les deux premiers jours de la semaine de révisions, les enseignants aient la possibilité de rattraper des cours qui ont été perdus en cours de l’année, pour cause de maladie ou de jours fériés par exemple. Or, cela concerne très peu de cours. Par ailleurs, l’université n’a pas voulu intégrer notre demande d’élargir le temps des rattrapages à plus de deux semaines pour éviter que les épreuves de rattrapages s’entassent sur deux semaines.

Ce vote est une première victoire de la mobilisation et une étape importante. Cette avancée montre bien que lorsque nous nous mobilisons, malgré le fait que nos universités sont quasi vides et que les partiels arrivent, nous gagnons sur des revendications ! Il faut désormais gagner plus, c'est-à-dire le rétablissement de tous les droits étudiants supprimés. Cela est possible !

Seulement, il reste encore des calendriers dérogatoires à voter. En effet, les UFR de DSP, SEGMI et SPSE veulent un calendrier spécifique à leurs UFR qui n'intègre pas ces semaines de révisions ! Un débat aura lieu à ce sujet lors de la prochaine CFVU qui se tiendra le 10 mai.

La Présidence a fait reporter le vote sur l’ensemble des autres droits étudiants à la prochaine CFVU, qui aura lieu le 10 mai. L’assemblée générale qui s’est tenue ce matin appelle d’ores et déjà à un rassemblement ce jour, pour exiger le rétablissement de tous les droits qui nous ont été supprimés ! D’ici là, amplifions la mobilisation, et donnons nous les moyens d’obtenir une victoire sur toutes nos revendications !

En complément tous les jours la rubrique Jeunesse/Education de la Revue de Presse Emancipation!

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.