Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

10962 Billets

0 Édition

Billet de blog 11 janv. 2021

Pas de vaccin contre le virus des rupins et larbins

Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Extraits de la Revue de presse de Lulu

-"Sur la pandémie, on ne raisonne plus en mois mais en années." (...) "Le gouvernement va payer longtemps son mensonge initial sur les masques, qui a cassé la confiance dans sa parole." (...) "La bonne nouvelle, c’est que la nouvelle polémique sur les vaccins a conduit très vite le gouvernement a changé de pied, et ça, c’est pas mal." (Thibault de Montbrial, président du Centre de réflexion sur la Sécurité intérieure, était l’invité de Laurence Ferrari) : https://www.cnews.fr/emission/2021-01-08/linterview-de-thibault-de-montbrial-1034058

 "Je ne décide de rien. Je conseille. Chacun à sa place. Si on a vacciné 25 000 personnes hier, on a une chance d’arriver au million fin janvier." (...) "La deuxième dose doit se faire entre trois et six semaines. C’est une question relativement secondaire." (...) "Moderna, c’est une copie-conforme de celui que nous utilisons." (Jean-Jacques Bourdin recevait le Professeur Alain Fischer, président du Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale.) : https://www.youtube.com/watch?v=VD36QebxopI

-"Avec la mondialisation, on se compare en temps réel avec le monde entier". Si on se compare aux autres pays, "il semblerait qu’on était très en retard sur le rythme de vaccination. Là, c’était politiquement intenable. "

Dans l’émission "C dans l’air", présentée par Axel de Tarlé, avec Yves Threard, éditorialiste et directeur adjoint de la rédaction du Figaro ; Anne Legall, journaliste Santé à Europe 1 ; Astrid Vabret (par Skype), virologue au CHU de Caen et Philippe Amouyel (par Skype), épidémiologiste et professeur de santé publique au CHU de Lille. Jusqu’au 15 janvier : https://www.france.tv/france-5/c-dans-l-air/2175885-emission-du-vendredi-8-janvier-2021.html

-"Le rythme (de la vaccination) s’accélère, mais avec une certaine lenteur." (Le reportage de Laure Pollez, dans l’émission "C Politique", qu’anime sur France 5 Karim Rissouli. Amener le curseur sur 33:49  : https://www.france.tv/france-5/c-politique/c-politique-saison-12/2179733-invite-gerald-bronner-antoine-levy-et-robert-malley.html

-"Longtemps la France n’a pas considéré comme une priorité d’analyser toutes les formes du coronavirus". Elle est très en retard sur le séquençage du génome.

Encore un nouveau retard à rattraper. Pour la vaccination, le gouvernement promet qu’il va le faire. On suppose que c’est pour rattraper celui constaté sur les autres pays. Difficile si ces derniers continuent d’aller plus vite que nous, à moins qu’à un moment, ils ne s’arrêtent de vacciner ou que nous démultiplions nos capacités. : https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/identification-des-variants-du-coronavirus-la-france-a-t-elle-du-retard_4250113.html

 Pour contrer le variant britannique, "la seule solution, c’est de tester massivement la population." (l’épidémiologiste Catherine Hill, sur Europe 1) : https://www.europe1.fr/emissions/L-interview-politique-du-week-end/coronavirus-pour-contrer-le-variant-britannique-la-seule-solution-cest-de-tester-massivement-la-population-selon-catherine-hill-4017455

-Où en est-on des connaissances scientifiques sur l’origine du SARS-CoV-2 ? Que nous apprend la phylogénie sur les mutations qui sont survenues depuis son apparition ? Les variants émergents, notamment le variant britannique, sont-ils plus dangereux ? (Dans l’émission de Nicolas Martin, sur France Culture, "La Méthode scientifique") : https://www.franceculture.fr/emissions/la-methode-scientifique/covid-19

-La proportion de Français souhaitant se faire vacciner augmente fortement. (IFOP)  : https://www.ifop.com/publication/les-francais-le-covid-19-et-lintention-de-se-faire-vacciner/

-Même chose pour HARRIS  : https://harris-interactive.fr/opinion_polls/reactions-des-francais-a-la-conference-de-presse-de-jean-castex-2/

"Comme toujours, les vaccins mettent un certain temps pour produire les anticorps protecteurs. L’évaluation est de 28 jours." (...) A partir de cette durée, "Cela protège surtout des formes graves." (...) "Ce qui peut expliquer, en grande partie, ces formes graves, c’est quand la première ligne de défense innée va avoir des défauts." (Benjamin Terrier, chercheur, professeur de médecine et docteur en sciences, à hôpital Cochin à Paris. Amener le curseur sur 3:41) : https://www.france.tv/france-5/c-l-hebdo/c-l-hebdo-saison-5/2179989-invites-benjamin-terrier-justin-vaisse-et-muriel-salmona.html

 Encore faut-il que le vaccin soit correctement administré. (Hélène Roussel, dans le journal de 8 heures du 10 janvier de France Inter. Amener le curseur sur 0:50 :

https://www.franceinter.fr/emissions/le-journal-de-8h-du-week-end

 "L’important, c’est de faire de la protection des habitants." (Marie-Hélène Amiable, maire communiste de Bagneux, dans les Hauts-de-Seine. Avec un dépistage massif organisé après la découverte de la présence du variant britannique chez une animatrice scolaire. Amener le curseur sur 03:48) : https://www.francetvinfo.fr/replay-jt/france-2/8-heures/jt-de-8h-du-samedi-9-janvier-2021_4230325.html

 La Haute-Savoie ne passe pas au couvre-feu à 18 heures. ( Virginie Duby-Muller, députée LR du département. Dans le JT de 13 heures de TF1. Amener le curseur sur 7:56) : https://www.tf1.fr/tf1/jt-we/videos/le-13-heures-du-samedi-9-janvier-2021-01518690.html

 "Avec les tests salivaires, on peut dépister tous les passagers d’un avion en une heure". Ils sont désormais remboursés par la Sécurité sociale. (Alexandra Prieux, présidente de la start-up Skill Cell, qui a développé ce test, répondait aux questions de Mathilde Munos.) : https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-6h20/l-invite-de-6h20-08-janvier-2021

 Les quatre grands types de vaccin contre la Covid-19 : https://www.dailymotion.com/video/x7yjjiw?playlist=x63pqm&utm_campaign=DecryptagesDigestFR&utm_medium=direct&utm_source

-"Médecins sans frontières" (MSF), dénonce l’opacité sur le prix des vaccins. (Ram Etwareea, du quotidien suisse "Le Temps" : https://www.letemps.ch/economie/combien-coute-un-vaccin?utm_source

 La marche à suivre pour les plus de 75 ans : https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/vaccin/vaccination-des-plus-de-75-ans-quelle-est-la-marche-a-suivre_4250105.html

 Tout savoir sur la procédure simplifiée de l’arrêt maladie. (Gaëlle-Anne Dolz) :https://www.francetvinfo.fr/sante/politique-de-sante/covid-19-tout-savoir-sur-la-procedure-simplifiee-de-l-arret-maladie_4250119.html

 Face au virus, "Dans l’Education nationale, on n’a pas de stratégie d’anticipation, on est toujours dans la réaction." (Jean-Rémi Girard, président du syndicat national des lycées et collèges. Amener le curseur sur 46:25) : https://www.cnews.fr/emission/2021-01-10/la-matinale-week-end-du-10012021-1034487

-"Tant mieux si le gouvernement change de braquet, de stratégie de vaccination." (...) "Il ne mesure pas le risque existant dans les écoles." (...) "Il ne travaille avec personne et est complètement bunkerisé !" (...) "Quand on voit l’argent que se font les compagnies d’assurance, et qu’on voit qu’elles n’aident pas ces professions qui sont en difficulté, il y a quand même un certain nombre de questions à se poser. On voit bien qu’aujourd’hui, rouvrir les restaurants, ça ne serait pas raisonnable. Donc il y a besoin de les aider, mais il y a aussi besoin de tenir compte de la situation sanitaire"." (...) "Je déteste Trump, je déteste ses idées, mais qu’un président encore en activité se fasse censurer, ça pose question !" (...) A l’élection présidentielle, "Je soutiendrai mon candidat qui sera sans doute Fabien Roussel."
(Ian Brossat, maire-adjoint communiste à la mairie de Paris,
sur Sud Radio ; interrogé par Patrick Roger) : https://www.youtube.com/watch?v=LFQh_leQC3w

 Pour Marseille, "Face aux microbes, face au virus, on a le sentiment que ce qui devait être fait en matière de contrôles n’a pas été fait. Le maire de Marseille, Benoit Payan, a demandé aux autorités d’amplifier les contrôles aux frontières, alors que la nouvelle souche continue sa progression en France. Je soutiens sa demande." (...) Pour la vaccination, "Je suis pour que l’on soit libre mais je veux pouvoir choisir. Ce n’est pas le cas avec le vaccin du laboratoire américain vaccin Pfizer/BioNTech. Celui développé par Sanofi ne sera pas disponible avant la fin de l’année. Je n’accepte pas l’idée que la France ne sache pas faire. Ça me révolte. Nous savons faire." (...) "Je ne veux pas être un cobaye. Je ne suis pas antivaccin, j’ai fait le vaccin pour la grippe." (...) "Le pays qui est capable de vacciner 4 millions de personnes contre la grippe n’est pas capable d’organiser une campagne de vaccination de masse contre le virus (...) "On a le sentiment que l’État s’est presque effondré." (...) La constitution d’un comité citoyen tiré au sort de 35 personnes "est absurde. La lutte contre une pandémie n’est pas une affaire d’opinion. Ce n’est pas un sujet politique, c’est un sujet scientifique. Ce n’est pas une représentation de la population, c’est de la com.’" (...) Les lieux de culture, bars et restaurants fermés, "Je ne comprends pas qu’on ne fasse rien [...] On continue de fermer jusqu’à ce que tout le monde soit ruiné ? On ne va pas mettre la vie entre parenthèses !" (...) "Nos enfants ont besoin de se socialiser (...) mais alors on prend les mesures qui rendent ça possible. Ouvrir les fenêtres ne suffit pas, surtout en plein hiver. On aurait pu profiter de la phase de vacances pour installer dans les écoles des systèmes de purification d’air. (...) Qu’est-ce qu’il y a d’extravagant ? Rien, alors pourquoi ne le font-ils pas ?" (Jean-Luc Mélenchon, député LFI des Bouches-du-Rhône répondait à Amélie Carrouer, dans l’émission de LCI, "En toute franchise"  : https://www.lci.fr/replay-lci/video-en-toute-franchise-du-dimanche-10-janvier-2021-2175131.html

-La capacité de combler le retard, "C’est l’avenir qui le dira. Pour l’instant, le retard est évident. S’il ne portait que sur la vaccination, on pourrait comprendre, mais il y
eu tout le reste, les masques, les tests, l’isolement où rien n’a été fait." (...) "Plutôt que des couvre-feux, il faudrait organiser la société par rotations." (Eric Coquerel, député LFI de Seine-Saint-Denis,
répondait aux questions de Éric Delvaux et Patricia Martin, sur France Inter) : https://www.youtube.com/watch?v=MxZi1tN2-QA

-"Les Français qui le souhaitent doivent pouvoir être vaccinés le plus tôt possible !" (Marie-Noëlle Lienemann, sénatrice Gauche Républicaine et Socialiste de Paris, était l’invitée de l’émission "Le Grand Soir", sur LCI) : https://www.youtube.com/watch?v=XPKvxMciFpU&feature=emb_logo

 A Jarnac, Ségolène Royal a dit à Emmanuel Macron qu’il fallait, après les anciens, donner la priorité de vaccination aux jeunes, "pour qu’ils puissent reprendre le mouvement de la vie". Interrogée sur Europe 1 par Pierre de Vilno : https://www.europe1.fr/emissions/L-interview-politique-du-week-end/vaccin-contre-le-covid-19-segolene-royal-veut-donner-la-priorite-aux-jeunes-pour-quils-puissent-reprendre-le-mouvement-de-la-vie-4017283

-"La capacité d’anticiper, de prévoir. On n’est pas les seuls à avoir eu des difficultés à le faire mais qu’il s’agisse de l’interprétation des signaux faibles, qu’il s’agisse de la question des vaccins et de la nécessité de vacciner, on a eu des difficultés d’anticipation." (...) "Puis il y a la difficulté logistique à produire une politique publique. Cela se joue sur une difficulté de la machine publique par rapport à ce qui est nouveau. Cette crise révèle les difficultés profondes de l’État. On sait penser ce qu’on a l’habitude de penser mais on a du mal à faire." (...) "Le Conseil de défense, on a l’impression de l’élection du pape et on attend la fumée blanche."(Thierry Mandon, ex-secrétaire d’État socialiste à la Réforme de l’État et à la Simplification dans le gouvernement Valls ; interrogé par Alba Ventura) : https://www.dailymotion.com/video/x7yjv1j?syndication=249290

 "Cela fait quarante ans qu’on détruit l’Etat et on s’étonne qu’il ne marche plus."

(Henri Guaino, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy ; interrogé par Hervé Gardette, sur France Culture) : https://www.franceculture.fr/emissions/politique/henri-guaino-ancien-conseiller-de-nicolas-sarkozy

 "Nous avons identifié quelques clusters" du variant. Sur les "mille premiers cas positifs" que l’on soupçonnait d’être du variant, "le séquençage génétique" a révélé "environ 10 cas de variants. C’est-à-dire aux alentours de 1%". (...) "Nous aurons dix fois plus de centres (de vaccination) que la plupart de nos voisins." (...) "Il n’y a pas lieu à ce stade d’envisager la fermeture des écoles." (Olivier Véran, ministre de la Santé, était l’invité du "Grand Rendez-vous" d’Europe 1. Il a reconnu "un manque de clarté dans l’explication de la campagne vaccinale" !) :

https://www.cnews.fr/emission/2021-01-10/olivier-veran-le-grand-rendez-vous-du-10012021-1034505

 "Nous ne sommes pas en retard" dans la commande de vaccins. (Agnès Pannier-Runacher, ministre de l’Industrie ; interrogée par Sonia Mabrouk ; sur Europe 1) : https://www.europe1.fr/emissions/linterview-politique-de-8h20/commande-de-vaccins-nous-ne-sommes-pas-en-retard-assure-agnes-pannier-runacher-4017036

-"Nous n’avons pas à rougir de la gestion sanitaire de la crise. La France est le pays qui a pu le plus maintenir les enfants à l’école. N’ayons pas peur d’être fiers de la France. Vous avez des Italiens qui manifestent pour retourner à l’école. Le taux de contamination à l’école est inférieur au reste de la société. C’est un élément de fierté." (...) "Le milieu scolaire n’est pas plus contaminé que le reste de la société. Le variant anglais introduit une nouvelle donne. Nous regardons ça au quotidien. Le milieu scolaire n’était pas directement concerné par le variant à Bagneux. La population jeune l’est. Les premiers éléments sont plutôt rassurants. Nous serons amenés à prendre des décisions de fermeture demain si nécessaire. Nous pourrions changer de doctrine pour contenir l’envolée du virus". Un million de tests antigéniques sont "prêts" à être utilisés à destination des personnels, des lycéens et des collégiens. Il y aura "une montée en puissance dès début janvier". (A ce jour, seuls 10.000 tests ont été réalisés sur la base du volontariat dans des lycées dans une dizaine d’académies depuis la fin novembre.) (...) L’hypothèse d’un allongement des vacances de février, évoqué par certains médecins pour ralentir l’épidémie, il ne s’agit pas du "scénario privilégié. Ce "n’est pas d’actualité, le scénario privilégié est celui du maintien des élèves autant que possible en présentiel." (...) "Pas de report des premières épreuves du bac en mars." (...) "(Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale, était l’invité du "Grand Jury-RTL". Dans son rôle de bonimenteur satisfait de lui, qui serait plus convainquant si enfin étaient connus les nombres réels de contaminations d’enseignants, de personnels et d’enfants. Quant à la montée en puissance des test début janvier, elle devrait déjà se sentir le dix du mois !) :https://www.lci.fr/replay-lci/video-le-grand-jury-du-dimanche-10-janvier-2021-2175109.html

En complément tous les jours la rubrique Santé de la nouvelle Revue de Presse Emancipation!

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Violences sexuelles
Violences sexuelles : Damien Abad nommé ministre malgré un signalement adressé à LREM
L’ancien patron des députés LR, Damien Abad, a été nommé ministre des solidarités en dépit d'un signalement pour des faits présumés de viols adressé à LREM et LR par l’Observatoire des violences sexistes et sexuelles en politique. Deux femmes, dont Mediapart a recueilli les témoignages, l’accusent de viol, en 2010 et 2011. Il conteste les faits.
par Marine Turchi
Journal — Politique
Pap Ndiaye fait déjà face au cyclone raciste
La nomination de Pap Ndiaye au ministère de l’éducation nationale a fait remonter à la surface le racisme structurel de la société française et de sa classe politique, une vague qui charrie avec elle la condition noire et la question coloniale. La réaction de l’exécutif, Emmanuel Macron en tête, donnera une première indication sur la tonalité du quinquennat.
par Ilyes Ramdani
Journal
En Italie, la post-fasciste Giorgia Meloni cherche à faire oublier ses racines
Elle espère devenir l’an prochain la première femme à présider le Conseil en Italie. Héritière d’un parti post-fasciste, ancienne ministre de Berlusconi, Giorgia Meloni se démène pour bâtir un parti conservateur plus respectable, en courtisant l’électorat de Matteo Salvini. Une tentative périlleuse de « dédiabolisation ».
par Ludovic Lamant
Journal
Mario Vargas Llosa, Nobel de l’indécence
L’écrivain péruvien de 86 ans, entré à l’Académie française en fin d’année dernière, vient de déclarer sa préférence pour Bolsonaro face à Lula. Cette nouvelle prise de position politique reflète un parcours intellectuel de plus en plus contesté, marqué par des soutiens à des figures d’extrême droite en Amérique mais aussi de la droite dure en Espagne. Une enquête du n° 20 de la « Revue du Crieur », disponible en librairie. 
par Ludovic Lamant

La sélection du Club

Billet de blog
Attaques racistes : l'impossible défense de Pap Ndiaye
L'extrême droite et la droite extrême ont eu le réflexe pavlovien attendu après la nomination de M. Pap Ndiaye au gouvernement. La réponse de la Première ministre est loin d'être satisfaisante. Voici pourquoi.
par Jean-Claude Bourdin
Billet de blog
Racisme systémique
Parler de « racisme systémique » c’est reconnaître que le racisme n’est pas uniquement le fait d’actes individuels, pris isolément. Non seulement le racisme n’est pas un fait exceptionnel mais quotidien, ordinaire : systématique, donc. Une définition proposée par Nadia Yala Kisukidi.
par Abécédaire des savoirs critiques
Billet de blog
L'extrême droite déchaînée contre Pap Ndiaye
Le violence des propos Pap Ndiaye, homme noir, annonce une campagne de criminalisation dangereuse, alors que les groupes et militants armés d'extrême droite multiplient les menaces et les crimes.
par albert herszkowicz
Billet de blog
Pap Ndiaye : la nouvelle histoire des migrations
En décembre dernier, en direct de Pessac, Pap Ndiaye a évoqué de façon magistrale la nouvelle histoire des migrations, estimant que la France n’est pas un bloc, mais faite de « variations ». On se grandit en les prenant en compte, disait-il, contrairement au projet des « marchands de haine ».
par YVES FAUCOUP