Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

10961 Billets

0 Édition

Billet de blog 12 juil. 2021

Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

Inde en marche vers le double pouvoir: paysans arrêtent dirigeants du BJP de Modi

Une douzaine de dirigeants du Bharatiya Janata Party (BJP), parti au pouvoir, dont le secrétaire général du Pendjab, Subhash Sharma et le responsable de la ville de Patiala, Bhupesh Aggarwal, ont été "arrêtés" et "détenus" par une foule de paysans pendant près de 12 heures dimanche 11 juillet dans une maison de Rajpura à Patiala dans l'Etat du Pendjab.

Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

par Jacques Chastaing

Une douzaine de dirigeants du Bharatiya Janata Party (BJP), parti au pouvoir, dont le secrétaire général du Pendjab, Subhash Sharma et le responsable de la ville de Patiala, Bhupesh Aggarwal, ont été "arrêtés" et "détenus" par une foule de paysans pendant près de 12 heures dimanche 11 juillet dans une maison de Rajpura à Patiala dans l'Etat du Pendjab.

Les paysans estimaient qu'ils devaient être arrêtés pour les insultes et les menaces qu'ils avaient proférées à leur égard mais surtout parce qu'un responsable de la sécurité du BJP les avait menacés d'un revolver.

Ils ont été finalement libérés par la police après qu'un tribunal de l'ordre encore dominant ait ordonné leur libération.

Par ailleurs, un peu plus tôt, les paysans avaient chassé le leader local du BJP, Shanti Sapra et perturbé une réunion du BJP au niveau du district à Rajpura, où les manifestants ont coupé l'alimentation électrique du bâtiment où avait lieu la réunion. Ils auraient également endommagé les véhicules de certains dirigeants du BJP, ainsi que le pare-brise d'un fourgon de police, jetant des briques aux uns et aux autres lorsque les dirigeants du BJP étaient évacués par le police.

De la même manière, la maison d'un député BJP, Vinod Bhayana, a été entourée des paysans à Hisar dans l'Haryana qui ont décidé de camper là jour et nuit pour ses propos insultants pour les femmes, tandis qu'après que les paysans aient bloqué le président BJP de l'Assemblée d'Haryana, Ranbir Singh Gangwa, la ville de Sirsa toujours a été complétement bloquée par les paysans pour aussi des violences et provocations du BJP. Les activités du BJP ont été également bloquées ce week-end à Jhajjar, Panipat, Fatehabad, Jind et Yamunanagar dans l'Haryana.

Bref, les paysans ripostent au coup par coup aux provocations et violences du pouvoir et celui-ci perd un peu plus d'autorité chaque jour tandis qu'en Haryana et au Pendjab il ne semble plus en situation de commander à beaucoup de choses.

D'autre part, après leur manifestation géante à Viskhapatnam dans l'Andhra Pradesh, les ouvriers des aciéries en lutte contre leur privatisation qui avaient appelé les paysans à une lutte commune, ont décidé de marcher sur Delhi les 5 et 6 août tandis que les manifestations contre la hausse des prix en particulier de l'essence, du diesel et du gaz domestique sont quotidiennes.

PHOTOS

Course mouvementée entre des policiers qui essaient de protéger un responsable du BJP et des paysans qui tentent de l'arrêter ; 2 photos des Anganwadi (employées médico-sociales rurales très proches du mouvement des paysans) en lutte nationale ce 12 juillet 2021 ; les ouvriers des aciéries de Vizag en lutte depuis 5 mois ont décidé de monter sur Delhi les 5 et 6 août ; les manifestations contre la hausse des prix en particulier du fuel et du gaz domestique continuent un peu partout dans le pays

En complément tous les jours le dossier Soulèvement en Inde et la rubrique Asie/Océanie de la Revue de Presse Emancipation! 

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Afrique(s)
En Centrafrique, le groupe Wagner étend son emprise sur le secteur du diamant
Des individus liés à la société militaire privée russe ont créé un bureau d’export de diamants en 2019. Officiellement, son volume d’activité est très modeste. Officieusement, plusieurs acteurs du secteur décrivent un système de prédation qui s’étend.
par Justine Brabant et European Investigative Collaborations (EIC)
Journal
Violences conjugales : l’Assemblée vote la création de juridictions spéciales
Les députés ont adopté une proposition de loi créant des pôles spécialisés au sein des tribunaux pour juger les violences intrafamiliales. Une proposition du groupe LR, soutenue par toutes les oppositions… et farouchement combattue par Éric Dupond-Moretti.
par Ilyes Ramdani
Journal
Le retour de Dominique Voynet fait débat chez les écologistes
L’ancienne ministre de l’environnement a été élue secrétaire régionale des Verts en Franche-Comté. Des militantes féministes la contestent à cause de son témoignage de soutien à Denis Baupin, lors du procès en diffamation qu’il avait intenté. Elle s’en dit aujourd’hui « désolée ».
par Mathieu Dejean
Journal
La campagne pour la présidence de LR achève la radicalisation de la droite
Les 90 000 adhérents revendiqués du parti Les Républicains (LR) doivent désigner, à partir du 3 décembre, leur nouveau président. Les semaines de campagne interne ont montré le rétrécissement idéologique d’un mouvement en lutte pour sa survie.
par Christophe Gueugneau et Ilyes Ramdani

La sélection du Club

Billet de blog
Le socle commun au collège... Où en est-on ?
A-t-on réussi à créer ce « commun » dans les collèges ? Comment ce socle pourrait-il évoluer ? Pourrait-il être étendu ?
par Guillaume Co
Billet de blog
Expérimenter, oui mais pour quoi faire et pour qui ?
A partir d’un cadre national qui garantit l’unité du système éducatif, il est toujours utile de libérer et d’encourager les initiatives locales si cela favorise la réussite de tous les élèves.
par Delahaye JP
Billet d’édition
L’indice de position sociale, révélateur de la ségrégation scolaire
À la suite d'une décision de justice, le ministère de l’Éducation nationale a publié les indices de position sociale de chaque école et collège (public + privé sous contrat). Le Comité National d’Action Laïque analyse la situation dans une note en ligne.
par Charles Conte
Billet de blog
« Crise de l’École », crise climatique : et si on les mettait en parallèle ?
En scolarisant les enfants de tous les milieux sociaux, l’École s’est « démocratisée ». Mais elle n’a pas changé sa logique élitaire. Dans une large proportion, les enfants d’origine populaire y sont mis « en échec ». En imposant aux pays dominants un standard de vie prédateur et mortifère, le capitalisme a engendré la crise climatique. Quels parallèles entre ces deux crises de la domination ?
par Philippe Champy