Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

10961 Billets

0 Édition

Billet de blog 12 août 2021

Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

Inde: les classes populaires aux capitalistes: "Quittez l'Inde...

...ou on vous chassera". C'est une référence à la journée du 9 août 1942 où Gandhi exigeait des britanniques qu'ils quittent le pays, lançant ainsi avec la formule très populaire "Quit India" le mouvement qui allait mener à l'indépendance 5 ans plus tard.

Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

par Jacques Chastaing

Le 9 août dans une grande journée de mobilisation, de grèves, rassemblements, meetings, manifestations de tous les secteurs professionnels et dans tous les Etats de l'Inde, à l'appel des syndicats ouvriers et du soulèvement paysan, ouvriers et paysans ont dit aux dirigeants du BJP : "Quittez l'Inde" !

C'est une référence à la journée du 9 août 1942 où Gandhi exigeait des britanniques qu'ils quittent le pays, lançant ainsi avec la formule très populaire "Quit India" le mouvement qui allait mener à l'indépendance 5 ans plus tard. Sauf que cette fois-ci, c'est aux capitalistes et à leurs représentants politiques à qui les classes populaires demandent de quitter le pays, sinon ils les en chasseront.

Ce même jour du 9 août, pour la seconde fois, le parlement paysan qui siège depuis presque deux semaines à côté du Parlement officiel bourgeois, était exclusivement composé de femmes, montrant à tout le pays le visage de l'Inde pour lequel le soulèvement paysan se bat, totalement à l'opposé de la politique du gouvernement BJP qui ne vit qu'en alimentant les divisions de sexes, de religions, de castes. Ce Parlement paysan donnait ainsi l'horizon de la société que visent les soulèvements actuels avec l'objectif de chasser le gouvernement des grands capitalistes du pays.

Le 10 aout, pour son 13e et dernier jour de session, le Parlement paysan a déclaré que le le gouvernement Modi avait totalement perdu la confiance du peuple, avait terriblement restreint les droits démocratiques du peuple indien et n'avait plus aucun droit moral, éthique et constitutionnel à rester au pouvoir.

Le parlement paysan a indiqué que le seul espace démocratique qui restait en Inde était celui qu'avait ouvert le combat paysan et son nouveau Parlement et qu'il donnait un nouveau rendez-vous au peuple indien le 15 août pour de nouvelles actions pour sa libération.

Le 10 août, également, après bien d'autres, c'était au tour des 1,5 millions de salariés de l'électricité à entrer en grève nationale contre leur privatisation et la libéralisation du secteur qui supprimerait, entre autre, les tarifs protégés pour les paysans.

La contestation, les grèves et les manifestations ne cessent pas en Inde et s'enroulent de plus en plus autour du pivot social, sociétal et maintenant politique qu'est devenu le soulèvement paysan, dessinant pas à pas, mais de plus en plus précisément ce qu'il veut : chasser Modi et son gouvernement au service des grands groupes capitalistes et marcher vers une société plus fraternelle débarrassée de l'oppression et de l'exploitation.

PHOTOS

2e journée à Delhi le 9.08.2021 du parlement paysan des femmes, un exemple pour tout le pays ; un peu partout dans le pays le 9 août était la journée commune de lutte ouvriers-paysans pour "sauver le pays", ici photo à Salem ; un des multiples rassemblements du jour pour "sauver le pays" dans l'Haryana ; un des nombreux rassemblements du jour "sauver l'Inde" dans l'Etat du Telangana

En complément tous les jours le dossier Soulèvement en Inde et la rubrique Asie/Océanie de la Revue de Presse Emancipation! 

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Afrique(s)
En Centrafrique, le groupe Wagner étend son emprise sur le secteur du diamant
Des individus liés à la société militaire privée russe ont créé un bureau d’export de diamants en 2019. Officiellement, son volume d’activité est très modeste. Officieusement, plusieurs acteurs du secteur décrivent un système de prédation qui s’étend.
par Justine Brabant et European Investigative Collaborations (EIC)
Journal
Violences conjugales : l’Assemblée vote la création de juridictions spéciales
Les députés ont adopté une proposition de loi créant des pôles spécialisés au sein des tribunaux pour juger les violences intrafamiliales. Une proposition du groupe LR, soutenue par toutes les oppositions… et farouchement combattue par Éric Dupond-Moretti.
par Ilyes Ramdani
Journal
Le retour de Dominique Voynet fait débat chez les écologistes
L’ancienne ministre de l’environnement a été élue secrétaire régionale des Verts en Franche-Comté. Des militantes féministes la contestent à cause de son témoignage de soutien à Denis Baupin, lors du procès en diffamation qu’il avait intenté. Elle s’en dit aujourd’hui « désolée ».
par Mathieu Dejean
Journal
La campagne pour la présidence de LR achève la radicalisation de la droite
Les 90 000 adhérents revendiqués du parti Les Républicains (LR) doivent désigner, à partir du 3 décembre, leur nouveau président. Les semaines de campagne interne ont montré le rétrécissement idéologique d’un mouvement en lutte pour sa survie.
par Christophe Gueugneau et Ilyes Ramdani

La sélection du Club

Billet d’édition
L’indice de position sociale, révélateur de la ségrégation scolaire
À la suite d'une décision de justice, le ministère de l’Éducation nationale a publié les indices de position sociale de chaque école et collège (public + privé sous contrat). Le Comité National d’Action Laïque analyse la situation dans une note en ligne.
par Charles Conte
Billet de blog
Les inégalités ethno-raciales à l'école (13/15)
Si la classe est le facteur déterminant des inégalités scolaires, des processus ethno-raciaux sont également à l'œuvre. Ce billet présente les principaux mécanismes discriminatoires qui traversent l’école, quand ce n’est pas elle qui les coproduit, afin de mieux comprendre la fragilisation des trajectoires scolaires et sociales des enfants racisés, qu’ils soient français ou immigrés.
par Marcuss
Billet de blog
Le socle commun au collège... Où en est-on ?
A-t-on réussi à créer ce « commun » dans les collèges ? Comment ce socle pourrait-il évoluer ? Pourrait-il être étendu ?
par Guillaume Co
Billet de blog
« Crise de l’École », crise climatique : et si on les mettait en parallèle ?
En scolarisant les enfants de tous les milieux sociaux, l’École s’est « démocratisée ». Mais elle n’a pas changé sa logique élitaire. Dans une large proportion, les enfants d’origine populaire y sont mis « en échec ». En imposant aux pays dominants un standard de vie prédateur et mortifère, le capitalisme a engendré la crise climatique. Quels parallèles entre ces deux crises de la domination ?
par Philippe Champy