Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

10586 Billets

0 Édition

Billet de blog 12 nov. 2021

Macron gagne la COP26 du greenwashing

Dans la foulée du massacre de la Convention Citoyenne sur le Climat, qui avait révélé le niveau d'information et de conscience du pays, Macron champion du mépris de la fin du mois, s'est illustré à Glasgow comme le champion de la fin du monde.

Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Source: Macronwatch

  • La question cruciale de la production énergétique du pays, et la place occupée par les énergies renouvelables et nucléaires, a été décidée unilatéralement par E. Macron sans débat public : (source) (source) (source)
    • E. Macron annonce la construction de nouveaux réacteurs nucléaires en France, avec un objectif de 6 nouveaux réacteurs EPR2 (l’EPR n’a pourtant pas fait ses preuves à cette date, et l’EPR2 est toujours à l’étude depuis plusieurs années) (source) (source)
    • Par cette annonce, il renie également son engagement de ne pas construire de nouveaux réacteurs avant la mise en service de l’EPR de Flamanville (source) (source)
  • A la COP26, la France se joint à une coalition de pays s’engageant à ne plus octroyer de permis d’exploration ou de production d’hydrocarbures. Pourtant le gouvernement français est actuellement en train d’instruire une demande de permis pour exploiter du gaz de couche, qui pourrait installer jusqu’à quatre cents puits de forage en Moselle jusqu’en 2040 voire au delà (source) (source) (source)
  • Sous le feu de la critique internationale depuis la semaine dernière (voir notre précédent récap ici) pour avoir refusé de rejoindre une coalition de pays s’engageant à mettre un terme à leurs financements internationaux pour les énergies fossiles dès l’année prochaine, la France fait finalement machine arrière en façade (source) (source)
    • Dans les faits, la majorité parlementaire a néanmoins rejeté par deux fois un amendement qui proposait d’inscrire cet engagement dans la loi (source) (source)

En complément tous les jours la rubrique Ecologie de la Revue de Presse Emancipation!

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Énergies
Régulation de l’énergie : la politique du pire
En excluant la période de spéculation débridée fin décembre sur le marché de gros de l’électricité, la commission de régulation de l’énergie aurait pu limiter la hausse des tarifs régulés à 20 % au lieu de 44 %. Elle a préféré faire les poches d’EDF et transférer l’addition aux consommateurs après l’élection présidentielle.
par Martine Orange
Journal
Laurent Joly : « Zemmour a une capacité à inverser la réalité des faits »
Ce soir, deux historiens répondent aux falsifications de l’histoire du candidat Éric Zemmour. Laurent Joly, spécialiste de l’antisémitisme et du régime de Vichy et auteur de « La Falsification de l’Histoire », est notre invité. Entretien également avec Serge Klarsfeld, cofondateur de l’association « Fils et filles de déportés juifs de France ».
par à l’air libre
Journal
L’action des policiers a causé la mort de Cédric Chouviat
D’après l’expertise médicale ordonnée par le juge d’instruction, la clé d’étranglement et le plaquage ventral pratiqués par les policiers sur Cédric Chouviat, alors que celui-ci portait encore son casque de scooter, ont provoqué l’arrêt cardiaque qui a entraîné sa mort en janvier 2020.
par Camille Polloni
Journal
Julian Assange garde un espoir de pouvoir contester son extradition
La Haute Cour de justice de Londres a autorisé les avocats du fondateur de WikiLeaks à déposer un recours devant la Cour suprême contre la décision des juges d’appel qui avaient autorisé son extradition vers les États-Unis.
par Jérôme Hourdeaux

La sélection du Club

Billet de blog
Stratégies de désinformation et de diversion de Pékin sur la question ouïghoure
[Rediffusion] Alors que de nombreux universitaires sonnent l’alarme quant au risque génocidaire en cours dans la région ouïghoure, Pékin s’évertue à disqualifier tout discours alternatif et n’hésite pas à mobiliser ses réseaux informels en Europe pour diviser les opinions et couper court à tout débat sur la question ouïghoure. Une stratégie de diversion négationniste bien familière. Par Vanessa Frangville.
par Carta Academica
Billet de blog
La cynique et dangereuse instrumentalisation du mot « génocide »
La répression des Ouïghours existe au Xinjiang. Elle relève très probablement de la qualification juridique de « crimes contre l’Humanité ». Mais ce sont les chercheurs et les juristes qui doivent déterminer et les faits et leurs qualifications juridiques, et ce le plus indépendamment possible, c’est à dire à l’écart des pressions américaines ou chinoises.
par Bringuenarilles
Billet de blog
« Violences génocidaires » et « risque sérieux de génocide »
La reconnaissance des violences génocidaires contre les populations ouïghoures a fait l’objet d’une résolution parlementaire historique ce 20 janvier. C'était un très grand moment. Or, il n'y a pas une mais deux résolutions condamnant les crimes perpétrés par l’État chinois. Derrière des objets relativement similaires, se trouve une certaine dissemblance juridique. Explications.
par Cloé Drieu
Billet de blog
Génocide. Au-delà de l'émotion symbolique
Le vote de la motion de l'Assemblée Nationale sur le génocide contre les ouïghours en Chine a esquivé les questions de fond et servira comme d'habitude d'excuse à l'inaction à venir.
par dominic77