Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

10962 Billets

0 Édition

Billet de blog 13 mars 2022

Nanterre: les nervis de Zemmour détalent comme des lapins

Les nervis cagoulés et si peu courageux, se sont fait virer déjà quantités de fois par les étudiants. Les néo-nazis n'ont rien à faire à Nanterre. Les vigiles, mis par Lambony au seul service du tri social, n'ont bien sûr pas bougé.

Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

UNEF - TACLE : Tendance Action Collective et Luttes Etudiantes

L’extrême droite tente de s’en prendre aux sans-facs de Nanterre et repart comme elle est venue, en courant !

Hier soir, huit militants d’extrême droite, la « Brigade Lutèce », tous habillés en noir et courageusement cagoulés, ont voulu s’en prendre aux sans-facs et à des militant.e.s de l’UNEF Nanterre.

À 19h45, ils arrivent en courant et en vociférant de manière peu compréhensible pour ceux qui maîtrisent plus que deux voyelles, en direction d’un petit groupe de sans-facs et soutiens qui se trouvait en bas du bâtiment Grappin. Ils sont repartis comme ils sont arrivés, en courant, dans le sens inverse. Ils sont restés sur place pas plus d’une minute trente, ne voulant sûrement pas croiser les militant.e.s qui occupaient le bâtiment. Ils ont quitté l’université par la sortie côté avenue de la République à bord d’une voiture grise en s’y entassant à 8, petits lapins de Lutèce qu’ils sont !

Nous nous sommes donné les moyens d’assurer l’assemblée générale extraordinaire des sans-facs et soutiens qui se tenait ce soir au sein de l’occupation, et d’assurer la protection de chacun. Mention spéciale aux vigiles de la fac, pourtant toujours très rapides pour s’en prendre aux sans-facs et aux militant.e.s de l’UNEF, qui n’ont pas réagi du tout ! De toute façon, nous avons prouvé une fois de plus que nous n’avons pas besoin d'eux pour se protéger de l'extrême-droite.

En complément tous les jours la rubrique Jeunesse/Education de la Revue de Presse Emancipation!

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Europe
L’« année zéro » de la diplomatie allemande
La Russie vient de donner une rude leçon de géopolitique à l’Allemagne en lui rappelant sa vulnérabilité militaire et économique. Pour la diplomatie allemande, qui a misé sur la carte russe pendant vingt ans, l’humiliation est profonde, et le constat brutal. Premier volet de notre série sur « l’adieu au pacifisme » outre-Rhin.
par Thomas Schnee
Journal — Liberté d'expression
Un retour sur l’affaire Rushdie
Alors que Salman Rushdie a été grièvement blessé vendredi 12 août, nous republions l’analyse de Christian Salmon mise en ligne en 2019 à l’occasion des trente ans de l’affaire Rushdie, lorsque l’ayatollah Khomeiny condamna à mort l’écrivain coupable d’avoir écrit un roman qu’il jugeait blasphématoire. Ce fut l’acte inaugural d’une affaire planétaire, sous laquelle le roman a été enseveli.
par Christian Salmon
Journal — Climat
Près de Montélimar, des agriculteurs exténués face à la canicule : « Beaucoup de travail et de questions »
Mediapart a sillonné la vallée de la Valdaine et ses environs dans la Drôme, à la rencontre d’agriculteurs qui souffrent des canicules à répétition. Des pans de récoltes grillées, des chèvres qui produisent moins de lait, des tâches nouvelles qui s’accumulent : paroles de travailleurs lessivés, et inquiets pour les années à venir.
par Sarah Benichou
Journal
Un homme condamné pour violences conjugales en 2021 entre dans la police
Admis pour devenir gardien de la paix en 2019, condamné pour violences conjugales en 2021, un homme devrait, selon nos informations, prendre son premier poste de policier en septembre dans un service au contact potentiel de victimes, en contradiction avec les promesses de Gérald Darmanin. Son recrutement avait été révélé par StreetPress.
par Sophie Boutboul

La sélection du Club

Billet de blog
Face aux recommandations du GIEC, comment réconcilier l’écologie avec le nucléaire
L'écologie politique a toujours manifesté une aversion contre le nucléaire. Pourtant, cette source d'énergie décarbonée n'est pas dénuée d'intérêt. D'où vient alors ce désamour pour le nucléaire ? Le nucléaire devrait se guérir de deux maux: sa filiation militaire qui met en exergue sa dangerosité, et l'absence d'une vision stratégique renouvelée et forgée avec l'adhésion de la société.
par francois brechignac
Billet de blog
Croissance énergétique : et si le nucléaire n'était pas la solution ?
On trouve ici et là des aficionados du nucléaire pour expliquer que pour continuer à consommer et à croitre sur le rythme actuel, il suffit de construire des centrales nucléaires. C'est d'ailleurs l'essence du plan pour l'énergie de notre renouveau président. Alors causons un peu croissance énergétique et centrales nucléaires.
par Haekel
Billet de blog
Réagir avant qu'il ne soit trop tard 2/4
L’avenir n’est plus ce qu’il était ! La guerre en Ukraine, la menace nucléaire, la crise alimentaire, le dérèglement climatique, les feux gigantesques de l’été, les inondations meurtrières, autant d’épisodes anxiogènes de la modernité face auxquels nous devons impérativement réagir. Ces désordres du monde constituent une opportunité à saisir pour modifier notre trajectoire
par HARPAGES
Billet de blog
Le piège du nucléaire
Maintenant que la France est en proie à des incendies en lien avec le réchauffement climatique, que notre pays manque de plus en plus d’eau et que notre président et ses ministres, après avoir renationalisé EDF, nous préparent un grand plan à base d’énergie nucléaire, il serait temps de mettre les points sur les « i ».
par meunier