Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

10575 Billets

0 Édition

Billet de blog 13 avr. 2021

Inde: le soulèvement paysan fait la fête et prend en main le calendrier national

Demain, il rendra hommage au plus célèbre des Intouchables, Ambedkar et appellera tous les intouchables, les tribus et tous les exclus, des basses castes, des femmes, les musulmans, ,etc... à organiser de grands rassemblements partout en empêchant également les rassemblements du même type organisés par le BJP et ses alliés. Et ça risque d'être chaud !

Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Par Jacques Chastaing

Après les fêtes Diwali, Lohri et Holi, le soulèvement paysan a décidé de fêter aujourd'hui 13 avril, le Baisakhi, une fête traditionnelle pour l'ouverture de la période des récoltes qui a lieu dans de nombreux Etats et sous le nom de Baisakhi au Pendjab.
Il organise donc des grandes fêtes dans les campements paysans des portes de Delhi avec spectacles sportifs, de danse, de musique, feux d'artifice auxquels participent les paysans des campements mais aussi tous ceux qui de Delhi ou ses banlieues veulent y participer... 

Ainsi le soulèvement paysan s'empare de plus en plus des évènements de la société indienne pour leur donner sa propre tonalité subversive, pour les faire siens en y associant tous ceux qui le veulent, pour faire de tout le calendrier indien, le calendrier du soulèvement. Il apparaît de plus en plus qu'il y a deux pouvoirs, deux sociétés qui s'affichent à toute occasion et chaque évènement l'un contre l'autre, la société et le pouvoir des paysans et des pauvres d'un côté et de l'autre celui du gouvernement des capitalistes et des riches.

Par contre, dans les zones que le soulèvement paysan influence, là où les représentants du BJP et ses alliés ont voulu aussi fêter cet évènement, ils ont été chahuté ou empêché par les paysans comme l'ont décidé les Mahapanchayats avec le bannissement social du BJP et ses alliés.

Aujourd'hui, le soulèvement paysan commémore également le massacre de Jallianwala bagh où des centaines d'indiens ont été tués par les britanniques le 13 avril 1019. Ce n'est pas la première fois que le soulèvement rend ce genre d'hommages, il le fait très souvent, et de cette manière, en commémorant de très nombreux héros du mouvement social ou des faits de son histoire, le soulèvement paysan reconstruit aussi une autre histoire de l'Inde que celle de l'histoire officielle des riches et des puissants, une histoire des pauvres, des invisibles et de leurs combats mais aussi de leurs valeurs et leur dignité.

Demain, par exemple il rendra hommage au plus célèbre des Intouchables, Ambedkar et appellera tous les intouchables, les tribus et tous les exclus, des basses castes, des femmes, les musulmans, ,etc... à organiser de grands rassemblements partout en empêchant également les rassemblements du même type organisés par le BJP et ses alliés. Et ça risque d'être chaud !

PHOTOS

Mahapanchayat à Gurdaspur dans le Pendjab ; pour le Baisakhi (fête du début des récoltes), de nombreuses festivités étaient organisées aux campements paysans des portes de Delhi, danse, musique, spectacles, sports, feux d'artifice et ici à la porte Tikri, course de chevaux avec les guerriers Nyangs qui soutiennent le mouvement paysan ; Subkhir Badal, député d'un parti sikh du Pendjab allié au BJP de Modi, chahuté par le foule alors qu'il voulait célébrer le Baisakhi ; au Baisakhi du campement paysan Tikri de Dehli ; des camps médicaux gratuits ont été installés au campement paysan de la porte Singhu à Delhi pour les habitants des villages alentour ; 3 affiches des paysans utilisant la fête du Baisakhi pour le mouvement : ce 13 avril le soulèvement paysan commélore aussi l'anniversaire du massacre de Jallianwala bagh de centaines d'indiens par les britanniques le 13 avril 1019

Ici trois photos de plus

En complément tous les jours le dossier Soulèvement en Inde et la rubrique Asie/Océanie de la Revue de Presse Emancipation!

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — International
Comment la Russie a laissé filer l’épidémie
Omicron déferle sur la Russie alors que le pays vient déjà de traverser une terrible année 2021 et déplore plus de 900 000 morts excédentaires depuis le début de la pandémie. Une hécatombe acceptée par l’État mais aussi par la population, peu encline à la vaccination.
par Julian Colling
Journal
Sondages de l’Élysée : le tribunal présente la facture
Le tribunal correctionnel de Paris a condamné ce vendredi Claude Guéant à huit mois de prison ferme dans l’affaire des sondages de l’Élysée. Patrick Buisson, Emmanuelle Mignon et Pierre Giacometti écopent de peines de prison avec sursis.
par Michel Deléan
Journal
Deux « Zouaves » condamnés pour l’attaque à Paris d’un bar antifasciste
Un an et demi après la descente du groupe d’ultradroite Les Zouaves au Saint-Sauveur, QG des antifascistes parisiens, Marc de Cacqueray-Valmenier et Bastien Dos Santos ont été condamnés à des peines de prison ferme pour violences et dégradations en réunion.
par Camille Polloni
Journal
Le fondateur de l’association Le Refuge et l’ex-directeur général mis en examen
Après les révélations de Mediapart en décembre 2020 sur les graves dysfonctionnements au sein de cette association LGBT, plusieurs plaintes avaient été déposées contre ses deux anciens dirigeants. L’ex-président Nicolas Nogier est mis en examen pour viol et agression sexuelle. Frédéric Gal, lui, est poursuivi pour deux faits de harcèlement sexuel.  
par David Perrotin et Youen Tanguy

La sélection du Club

Billet de blog
Un grand silence
L'association Vivre dans les monts d'Arrée a examiné le dossier présenté par EDF. Nous demandons, comme nous l'avons fait en 2010 et comme nombre de citoyens le font, que soit tenu un débat public national sur le démantèlement des centrales nucléaires : Brennilis, centrale à démanteler au plus vite.
par Evelyne Sedlak
Billet de blog
Électricité d'État, non merci !
La tension sur le marché de l’électricité et les dernières mesures prises par l’Etat ravivent un débat sur les choix qui ont orienté le système énergétique français depuis deux décennies. Mais la situation actuelle et l'avenir climatique qui s'annonce exigent plus que la promotion nostalgique de l'opérateur national EDF. Par Philippe Eon, philosophe.
par oskar
Billet de blog
Fission ou fusion, le nucléaire c’est le trou noir
Nos réacteurs nucléaires sont en train de sombrer dans une dégénérescente vieillesse ; nos EPR s’embourbent dans une piteuse médiocrité et les docteurs Folamour de la fusion, à supposer qu’ils réussissent, précipiteraient l’autodestruction de notre société de consommation par un effet rebond spectaculaire. Une aubaine pour les hommes les plus riches de la planète, un désastre pour les autres.
par Yves GUILLERAULT
Billet de blog
Le nucléaire, l'apprenti sorcier et le contre-pouvoir
Les incidents nucléaires se multiplient et passent sous silence pendant que Macron annonce que le nucléaire en France c'est notre chance, notre modèle historique.
par Jabber