Lucas*, 16 ans : "comment un LBD m'a fracturé la mâchoire"

Interrogé par les secours sur l’origine de la blessure de Lucas, les forces de l’ordre nieront avoir eu recours au LBD. Pourtant, le Comité contre les violences policières dénombra ce jour-là pas moins de 26 blessés avec 17 impacts de LBD, dont 4 visant la tête ou la gorge, soit un impact toutes les 14 minutes. Des menteurs chiens de garde des profiteurs marcronards.

LUCAS*, 16 ANS : "COMMENT UN LBD M'A FRACTURÉ LA MÂCHOIRE" © Le Média

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.