Inde: le soulèvement met le feu au pays et fête son "Robin des bois"

Dans toute l'Inde aujourd'hui et demain 13 et 14, les paysans ont appelé à fêter Lohri et Makar Sankranti, deux fêtes célébrées partout en Inde pour le passage du solstice d'hiver en brûlant en place publique les lois anti-paysannes et anti-ouvrières lors de ces journées où on brûle traditionnellement les anciens effets domestiques pour enterrer le passé et s'engager dans l'avenir.

 Par Jacques Chastaing

Le soulèvement paysan et ses soutiens appellent tous les habitants dans un rayon de 300 km autour de Delhi ainsi que les habitants de Delhi eux-mêmes à venir les aider à forcer les barrages policiers autour de la capitale le 26 janvier [date de la fête nationale] pour leur permettre de rentrer dans la ville et de reprendre la fête nationale [fête de la République et la Constitution indépendante] au compte du peuple lui-même, par un défilé du soulèvement.

Dans toute l'Inde aujourd'hui et demain 13 et 14, les paysans ont appelé à fêter Lohri et Makar Sankranti, deux fêtes célébrées partout en Inde pour le passage du solstice d'hiver en brûlant en place publique les lois anti-paysannes et anti-ouvrières lors de ces journées où on brûle traditionnellement les anciens effets domestiques pour enterrer le passé et s'engager dans l'avenir.

Par ailleurs Lohri est aussi la fête de Dulla Bhatti, personnage légendaire du Pendjab et du nord du pays similaire à Robin des Bois en occident, d'autant qu'en Inde il existe aujourd'hui un mouvement de guérilla paysanne, les "naxalistes", qui prennent aux riches pour donner aux pauvres et qui, s'ils sont très minoritaires dans seulement quelques Etats, bénéficient d'une très bonne image dans l'opinion populaire.

Deux premières images, Lohri -où on brûle également les effigies du 1er ministre - à Calcutta et occupation permanente d'une place depuis le 9 janvier ; Lohri dans le Kerala à Peyannur ; blocage dans le froid du péage de Sampla ; marche de 2 000 tracteurs à Fazilka dans le Pendjab ; blocage mouvementé d'une préfecture dans l'Haryana après avoir brisé un barrage policier ; plus de 1 000 femmes ont pris d'assaut le bureau du tehsil (subdivision administrative) à Wada, district de Palghar, Etat du Maharashtra le 12 janvier, exigeant des céréales alimentaires, du travail, des établissements de santé, l'abrogation des trois lois contre les paysans ; manifestations paysannes dans l'Haryana ; AG paysanne dans le petit village de Madanpur dans l'Etat du Bihar pour décider d'un blocage le 15.01 dans cet Etat où des places de pus de 20 villes sont occupées en permanence, jour et nuit ; Les places de 80 villes de l'Etat de Chhattisgarh sont occupées de manière illimitée par le soulèvement ; parout on fête Lorhi en brûlant les lois anti-paysannes, en chantant, dansant, criant des slogans, mangeant... ; on fête Lohri en famille des enfants au plus vieux en dénonçant le gouvernement ; des ouvriers du bâtiment sont partis en manifestation depuis Dehli jusqu'au campement autoroutier des paysans à Singhu ; comme partout AG paysanne dans un petii village Bohjpur de l'Etat du Bihar Rassemblement de la jeunesse organisé à Amatala, Murshidabad, Ouest du Bengale ;

En complément le dossier actualisé en continu Soulèvement populaire en Inde dans la nouvelle Revue de Presse Emancipation!

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.