Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

10962 Billets

0 Édition

Billet de blog 14 oct. 2021

Darmanin porte plainte contre Philippe Poutou: grossière opération d’intimidation

Darmanin est mal placé lorsque l’on connaît son pedigree pour donner des leçons de « dignité ». Affirmer que « la police tue » relate des faits et dénonce les crimes d’une institution — et ne s'en prend pas à chaque policier. Les propos de Darmanin sont une insulte à la mémoire des victimes des violences policières, liste serait trop longue, et une injure à leurs proches.

Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Communiqué NPA

Crédit Photo Photothèque rouge/Martin Noda/Hans Lucas

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a annoncé ce matin son intention de déposer plainte contre Philippe Poutou, candidat du NPA à la présidentielle 2022. En cause ? Des propos tenus hier soir sur le plateau de France Info TV, lorsque Philippe Poutou a affirmé que « la police tue » lors d’une séquence au cours de laquelle il dénonçait les violences policières contre les quartiers populaires et les manifestations. D’après Darmanin, ces propos seraient « indignes et insultants », et il entendrait, en portant plainte, « défendre l’honneur de tous les policiers »

Une fois de plus, le ministre de l’Intérieur cède aux pressions des syndicats de policiers, qui étaient montés au créneau quelques heures plus tôt pour dénoncer les propos de Philippe Poutou. Une énième tentative d’intimidation en somme, venue de syndicats d’extrême droite et d’un ministre à leurs ordres, qui vise à faire taire toutes celles et tous ceux qui dénoncent les violences policières et les crimes policiers. Une posture en cohérence avec le refus de reconnaître comme un crime d’État le massacre de centaines d'AlgérienEs par la police française le 17 octobre 1961, dont nous commémorerons le 60e anniversaire dans trois jours.

N’en déplaise à Gérald Darmanin, plutôt mal placé, lorsque l’on connaît son pedigree, pour donner des leçons de « dignité », affirmer que « la police tue » n’est rien d’autre que relater des faits et dénoncer les crimes d’une institution — et non s’en prendre à chaque policier. Les propos de Darmanin sont en réalité une insulte à la mémoire de toutes les victimes des violences policières, dont la liste serait trop longue à établir ici, et une injure à leurs proches. 

Nous attendrons de voir si Gérald Darmanin dépose effectivement plainte avant de communiquer davantage. Mais nous pouvons d’ores et déjà l’affirmer : nous ne nous laisserons pas intimider par ce genre de manœuvres, nous n’arrêterons pas de dénoncer les crimes policiers et nous continuerons d’être aux côtés des victimes et de leurs proches en lutte pour la justice et la vérité.

Montreuil, le 14 octobre 2021

En complément tous les jours la rubrique Leur Etat de la Revue de Presse Emancipation!

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Amérique du Nord
Dans le Wyoming, qui sauvera Liz Cheney, la républicaine anti-Trump ?
S’enfoncer dans les délires de Donald Trump ou reconduire son opposante numéro 1 au sein de son parti ? Une certaine idée de la démocratie américaine se joue mardi 16 août dans les primaires républicaines de l’« État des cow-boys ».
par Alexis Buisson
Journal — Migrations
Les réfugiés afghans refusent que leur pays tombe dans l’oubli
Après la chute de Kaboul, le 15 août 2021, quelque 2 600 Afghans ont été évacués vers la France via des vols de rapatriement. Mediapart donne la parole à celles et ceux qui tentent de se reconstruire, loin de leur pays et de leur proches, qu’ils savent meurtris.
par Nejma Brahim
Journal
Prostitution : le torchon brûle entre écologistes et associations
Depuis plusieurs jours, une querelle oppose des associations LGBTQI+ et Raphaëlle Rémy-Leleu, élue EELV de Paris. Les premières reprochent vertement à la seconde ses positions sur le travail du sexe. L’écologiste dénonce un « harcèlement » injuste.
par James Gregoire
Journal — Écologie
Ne pas perdre une goutte d’eau, le combat de Lyon et de sa région
Dans le département du Rhône, parmi les plus touchés par les canicules, retenir et économiser l’eau devient urgent. La bataille se joue mètre cube après mètre cube, de la déconnexion des réseaux d’assainissement à la rénovation des trottoirs, de l’arrosage des jardins aux prélèvements par les gros industriels.
par Mathieu Périsse (We Report)

La sélection du Club

Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - Une déflagration mondiale (3/9)
La veuve de Céline disparue, délivré de mon secret, l’heure était venue de rendre publique l’existence du trésor et d’en informer les héritiers… qui m’accusèrent de recel.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - Oscar Rosembly (4/9)
Depuis longtemps les « céliniens » cherchaient les documents et manuscrits laissés rue Girardon par Céline en juin 1944. Beaucoup croyaient avoir trouvé la bonne personne en un certain Oscar Rosembly. Un coupable idéal.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - L’inventaire (2/9)
Des manuscrits dont plusieurs inédits, son livret militaire, des lettres, des photos, des dessins, un dossier juif, tout ce que l’homme et l’écrivain Céline laisse chez lui avant de prendre la fuite le 17 juin 1944. Un inventaire fabuleux.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - La révélation (1/9)
Comment, par les hasards conjugués de l’Histoire et de l’amitié, je me retrouve devant un tombereau de documents laissés par Céline dans son appartement de la rue Girardon en juin 1944. Et ce qui s’ensuivit.
par jean-pierre thibaudat