Non, la grève des cheminots ne s'essouffle pas !

La direction de la SNCF a mis en place pour ce week end du 13 au 15 avril 100 trains supplémentaires et a recruté pour ce faire des milliers roulants. C'est comme ça qu'elle a obtenu des chiffres qui montrent une baisse mathématique du nombre de cheminots grévistes : un sur 3 pour les TGV contre 1 sur 8 au début du mouvement.

15 avril

Luttesinvisibles

Mais malgré cela, il n'y a toujours qu'un train intercité sur 5 seulement qui roule. Ce qui montre que la grève est toujours fortement suivie malgré les manipulations comptables de la SNCF.

Ces chiffres relayés à satiété par les médias des milliardaires tentent de faire croire à un essoufflement. Beaucoup de gens qui n'ont que ces médias pour information pourraient y croire. Et on en est qu'au début des manipulations.
La meilleure réponse c'est la contre-information des réseaux sociaux, la multiplication des AG cheminots quotidiennes, la convergences des luttes, les échanges d'informations, ce qu'ont fait les cheminots de la gare St Lazare en grève tous les jours depuis le 3 avril (et pas 2 sur 5 et maintenant suivis par ceux de la gare du Nord) et qui ont lancé la première AG de convergence des luttes le 13 avril à St Lazare avec des cheminots, des postiers en grève, des étudiants en lutte, des agents d'Air France en grève, des agents de la RATP qui se préparent à la grève reconductible le 19 avril, des migrants en lutte contre la loi asile et migration, des salariés du commerce, etc...

L’image contient peut-être : une personne ou plus et plein air

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.