Inde: le soulèvement paysan invite les intouchables à prendre le pouvoir

Ce 14 avril, journée d'hommage à Ambedkar, intouchable à l'origine de la Constitution de l'Inde, le SKM (Front Uni Paysan) a invité les Dalits (Intouchables), les Adivasis (tribus indigènes) et les Bahujans (basses classes méprisées et exclues dont les femmes) à manifester pour ne pas laisser les célébrations de cette journée au pouvoir.

Par Jacques Chastaing

Aujourd'hui 14 avril, pour la journée d'hommage national à Ambedkar, le militant intouchable qui est à l'origine de la Constitution de l'Inde indépendante, le SKM (Front Uni Paysan) a invité les Dalits (Intouchables), les Adivasis (tribus indigènes) et les Bahujans (les basses classes méprisées et exclues dont les femmes) à manifester partout en Inde pour ne pas laisser les célébrations de cette journée au pouvoir alors que ce dernier prône le mépris des Intouchables et des pauvres. Le SKM a proposé aux plus opprimés de prendre en main, eux, cette journée, de prendre le pouvoir concrètement partout sur cette journée qui appartient en principe aux opprimés, méprisés, exclus et exploités.

Ainsi dans plusieurs endroits, le soulèvement à interdit de fait aux autorités de célébrer cette date et a organisé ses propres hommages.

En même temps, pour donner de la visibilité à cette volonté d'un pouvoir des pauvres, pour les pauvres contre le pouvoir des riches, le soulèvement paysan a organisé des rassemblements importants de Dalits, Adivasis et Bahujans aux trois plus gros campements des portes de Delhi, Singhu, Tikri et Ghazipur avec des représentants nationaux de ces communautés.

Ainsi, chaque jour, le soulèvement paysan élargit et marque de plus en plus son territoire, physiquement d'une part en en bannissant les représentants du BJP, et symboliquement d'autre part en prenant en main à son compte tous les dates importantes du calendrier national de l'Inde.

PHOTOS

Meeting paysan à Talwandi Sabo où les participants se sont engagés à monter en nombre sur Delhi le 21 avril ; au mahapanchayat de Kherha dans l'Uttar Pradesh les paysans rassemblés ont pris ensemble le serment qu'ils ne laisseraient aucun politicien du BJP et ses alliés rentrer dans leurs villages ; manifestation à Amritsar dans le Pendjab où les paysans ont annoncé qu'ils marcheraient sur Delhi le 21 avril ; le ministre Baldev Singh Aulakh allié du BJP dans l'Uttar Pradesh a été chassé du village de Rampur par les villageois qui ont décidé du bannissement social des responsables du BJP et ses alliés, de même que dimanche les paysans du village Abbas Nagar toujours dans l'Uttar Pradesh avaient chassé des militants du BJP qui voulaient faire campagne dans le village ; à l'initiative du soulèvement paysan, les intouchables, indigènes et Bahujans membres des basses classes dont les femmes, ont organisé partout dans le pays des hommages à Ambedkar, le militant Intouchable qui a fondé la constitution indienne de l'indépendance. Sur les photos les rassemblements aux campements paysans des portes de Delhi, Ghazipur, Tikri, Singhu

Ici trois photos de plus

En complément tous les jours le dossier Soulèvement en Inde et la rubrique Asie/Océanie de la Revue de Presse Emancipation!

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.