Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

10589 Billets

0 Édition

Billet de blog 15 avr. 2021

Inde: le soulèvement paysan invite les intouchables à prendre le pouvoir

Ce 14 avril, journée d'hommage à Ambedkar, intouchable à l'origine de la Constitution de l'Inde, le SKM (Front Uni Paysan) a invité les Dalits (Intouchables), les Adivasis (tribus indigènes) et les Bahujans (basses classes méprisées et exclues dont les femmes) à manifester pour ne pas laisser les célébrations de cette journée au pouvoir.

Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Par Jacques Chastaing

Aujourd'hui 14 avril, pour la journée d'hommage national à Ambedkar, le militant intouchable qui est à l'origine de la Constitution de l'Inde indépendante, le SKM (Front Uni Paysan) a invité les Dalits (Intouchables), les Adivasis (tribus indigènes) et les Bahujans (les basses classes méprisées et exclues dont les femmes) à manifester partout en Inde pour ne pas laisser les célébrations de cette journée au pouvoir alors que ce dernier prône le mépris des Intouchables et des pauvres. Le SKM a proposé aux plus opprimés de prendre en main, eux, cette journée, de prendre le pouvoir concrètement partout sur cette journée qui appartient en principe aux opprimés, méprisés, exclus et exploités.

Ainsi dans plusieurs endroits, le soulèvement à interdit de fait aux autorités de célébrer cette date et a organisé ses propres hommages.

En même temps, pour donner de la visibilité à cette volonté d'un pouvoir des pauvres, pour les pauvres contre le pouvoir des riches, le soulèvement paysan a organisé des rassemblements importants de Dalits, Adivasis et Bahujans aux trois plus gros campements des portes de Delhi, Singhu, Tikri et Ghazipur avec des représentants nationaux de ces communautés.

Ainsi, chaque jour, le soulèvement paysan élargit et marque de plus en plus son territoire, physiquement d'une part en en bannissant les représentants du BJP, et symboliquement d'autre part en prenant en main à son compte tous les dates importantes du calendrier national de l'Inde.

PHOTOS

Meeting paysan à Talwandi Sabo où les participants se sont engagés à monter en nombre sur Delhi le 21 avril ; au mahapanchayat de Kherha dans l'Uttar Pradesh les paysans rassemblés ont pris ensemble le serment qu'ils ne laisseraient aucun politicien du BJP et ses alliés rentrer dans leurs villages ; manifestation à Amritsar dans le Pendjab où les paysans ont annoncé qu'ils marcheraient sur Delhi le 21 avril ; le ministre Baldev Singh Aulakh allié du BJP dans l'Uttar Pradesh a été chassé du village de Rampur par les villageois qui ont décidé du bannissement social des responsables du BJP et ses alliés, de même que dimanche les paysans du village Abbas Nagar toujours dans l'Uttar Pradesh avaient chassé des militants du BJP qui voulaient faire campagne dans le village ; à l'initiative du soulèvement paysan, les intouchables, indigènes et Bahujans membres des basses classes dont les femmes, ont organisé partout dans le pays des hommages à Ambedkar, le militant Intouchable qui a fondé la constitution indienne de l'indépendance. Sur les photos les rassemblements aux campements paysans des portes de Delhi, Ghazipur, Tikri, Singhu

Ici trois photos de plus

En complément tous les jours le dossier Soulèvement en Inde et la rubrique Asie/Océanie de la Revue de Presse Emancipation!

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Extrême droite
Les « VIP » de Villepinte : l’extrême droite et la droite dure en rangs serrés
Parmi les invités du meeting de Villepinte, des responsables identitaires, des anciens d’Ordre nouveau et du Gud et des royalistes côtoient les cathos tradis de La Manif pour tous et les transfuges du RN et de LR. La mouvance identitaire s’apprête à jouer un rôle majeur dans la campagne.
par Karl Laske et Jacques Massey
Journal
Accusé d’agressions sexuelles, le candidat instrumentalise #MeToo à des fins racistes
Confronté au faible engouement de l’électorat féminin et aux accusations de violences sexuelles, l’entourage d’Éric Zemmour tente de mettre en avant des femmes le soutenant. Mais leur discours se borne à instrumentaliser le mouvement féministe à des fins racistes.
par Sarah Benichou et Juliette Rousseau
Journal
Serge Klarsfeld : « Zemmour parle des musulmans comme on parlait des juifs »
L’historien et avocat, président de l’association Fils et filles des déportés juifs de France, dénonce la réhabilitation par le candidat d’extrême droite du régime de Vichy.
par Mathieu Magnaudeix et Berenice Gabriel
Journal
Verlaine Djeni, le drôle d’« ami » de Marine Le Pen et Rachel Khan
La candidate du RN et l’écrivaine macroniste ont déjeuné ensemble au domicile de la première, en avril 2021. Les deux femmes ont été mises en relation par ce blogueur d’extrême droite, ancien militant LR, condamné pour détournement de fonds publics.
par Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
La Chimère Populaire
Pourquoi certain·es d'entre nous se sont inscrit·es à la Primaire Populaire et envisagent désormais de ne pas y voter ? Un petit billet en forme de témoignage personnel, mais aussi d'analyse politique sur l'évolution d'un choix électoral - parce que la trajectoire de l'électorat est mouvante, n'en déplaise aux sondages ou aux Cassandre de tous bords.
par Albin Wagener
Billet de blog
Une constituante sinon rien
A l’approche de la présidentielle, retour sur la question de la constituante. La constituante, c’est la seule question qui vaille, le seul objet politique qui pourrait mobiliser largement : les organisations politiques, le milieu associatif, les activistes, les citoyens de tous les horizons. Car sans cette réécriture des règles du jeu, nous savons que tout changera pour que rien ne change.
par Victoria Klotz
Billet de blog
Et si nous avions des débats constructifs ?
La journée internationale de l'éducation de l'UNESCO, le 24 janvier, est l'occasion de rappeler que les savoirs et expertises de toutes et de tous sont essentiels pour nourrir les conversations démocratiques.
par marie-cecile naves
Billet de blog
Le convivialisme, une force méta-politique
Vu d'ailleurs le convivialisme peut sembler chose bien étrange et hautement improbable. Parmi ses sympathisants, certains s'apprêtent à voter Mélenchon, d'autres Jadot, Taubira ou Hidalgo, d'autres encore Macron... Ce pluralisme atypique peut être interprété de bien des manières différentes. Les idées circulent, le convivialisme joue donc un rôle méta-politique. Par Alain Caillé.
par Les convivialistes