Travailleurs sans-papiers mairie de Sèvres : une première victoire ! La lutte paie !

Cette grève soutenue par l’UD Solidaire 92 depuis le début et activement par les camarades de Sud Poste 92 comme par l'UNEF Nanterre est exemplaire à plusieurs titres.

Solidaires 92

Les travailleurs sans-papiers de la mairie de Sèvres viennent de remporter une première victoire.

Les 11 salariés en grève depuis le 5 octobre 2019 viennent de récupérer leur attestations de concordance ainsi que leur promesse d’embauche (CERFA).

Cette grève soutenue par l’UD SOLIDAIRES 92 depuis le début et activement par les camarades de SUD POSTE 92 est exemplaire à plusieurs titres.

Sa durée bien-sûr, mais surtout le fait que seulement 2 des 11 salariés étaient encore membres de l’entreprise quand la grève a débuté.

Les grévistes n’ont pas voulu faire le tri entre les membres actuels et anciens de l’entreprise sous-traitante de la mairie de Sèvres.

Maintenant c’est à la préfecture de régulariser comme le prévoit la législation les 11 travailleurs Sans-Papiers qui ont entre leurs mains une promesse d’embauche.

Nous allons dès la fin de cette semaine nous adresser à la préfecture des Hauts-de-Seine.

Encore une fois, merci à toutes celles et tous ceux qui ont soutenu les travailleurs Sans-Papiers de la mairie de Sèvres. Ceux et celles qui ont participé à la caisse de grève.

Merci à celles et ceux qui sont venus nous soutenir à chaque conseil municipal lors de nos rassemblements. Merci à la FSU 92, « les instits » de Gennevilliers, l’interpro 92, les étudiants et étudiantes de Nanterre, l’UNEF !

Merci cette première victoire et aussi la vôtre.

Vidéo ici

Un outil unique au service des acteurs de l’émancipation. Cliquez sur le logo

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.