Un mouvement d'en bas qui bouscule tout : Liberté, Macron démission !

Ce 17 juillet 2021, le peuple d'en bas qui criait dans de nombreux cortèges "Liberté" mais aussi "Macron démission" a dit qu'il ne supporte plus Macron, son gouvernement de gangsters, ses médias de courtisans et veut qu'il parte tout de suite sans attendre 2022.

D’importantes manifestations ont lieu dans une centaine de villes de tout le pays qui dépassent largement les antivax, pour les libertés contre la mise en place du pass-sanitaire, contre la casse des retraites et de l'assurance chômage et cela sans aucun appel national d'une seule organisation syndicale ou politique importante bien qu'il y ait eux de nombreux appels locaux en particulier de syndicats d'hôpitaux, des appels de Gilets Jaunes, d'antifascistes....

Ce 17 juillet, c'était le le peuple d'en bas qui était dans la rue. Il a bien senti que le Macron à 3% dans son violent discours du 12 juillet voulait profiter de la pression vaccinale et de l'été pour casser toutes nos libertés et nos droits sociaux.

Le nombre inhabituellement important de grèves et luttes en mai, juin et début juillet montrait que la colère montait et que l'été serait chaud. Le discours du 12 juillet et les mesures sur le pass sanitaire, les licenciements des non vaccinés et les attaques contre la retraite et les chômeurs a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase.

Parfois Macron  a voulu interdire et sa milice a été débordée par le nombre. C'est ainsi qu'elle sera neutralisée pour stopper la marche vers la dictature. 

Voir ici vidéos Narbonne,Pau, Strasboug, La Rochelle, Nice, Paris, Lille, Marseille, Toulouse, St Paul, Clermont

Voir ici vidéo Marseille: encore plus de monde qu’au cœur du mouvement des Gilets Jaunes. Et encore mieux ici

Voir ici Toulouse : le préfet a interdit la manifestation . Elle a mis le préfet et la milice Macron à la  poubelle

Voir ici Paris : alors qu’une autre manifestation rassemble au même moment des milliers de personnes, la foule qui défile dans le cortège de République est massive et déterminée.

Voir ici Perpignan: Beaucoup plus que samedi dernier

BFM TV parle de 20.000 manifestants dans toute la France. On explose aujourd’hui les limites de la désinformation …Comme dans n'importe quelle dictature.

En complément tous les jours la rubrique Politique de la Revue de Presse Emancipation!

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.