Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

10962 Billets

0 Édition

Billet de blog 17 nov. 2017

La manifestation du samedi 18 novembre en direction de L’Elysée est autorisée

En effet, après deux réunions qui se sont tenus cette semaine entre la préfecture et des membres du Front Social d'Info'Com-CGT​ et de Sudposte Hauts de Seine​, la manifestation en direction de l’Elysée est donc bien autorisée. La manifestation partira de la place du Marechal juin et se terminera à la Place du Pérou, à 500m de l’Elysée.

Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

17 novembre 2017 - Front Social

Ce sera l’occasion de poursuivre la mobilisation immédiatement après le 16 novembre pour regrouper toutes celles et tous ceux qui veulent se doter d’un plan de mobilisation unitaire et unifié pour gagner et en finir avec la politique antisociale de Macron.

 Marche nationale sur l’Élysée du 18 novembre : communiqué unitaire

APPEL DU 18 NOVEMBRE

Nous marcherons vers l’Élysée pour signifier à Macron notre résistance unie et déterminée

Les agressions de Macron vont bien au delà du programme électoral sur lequel il a été (très mal) élu. Ivre de lui-même et faute d’une riposte à la hauteur, il se considère comme omnipotent et abat toute la brutalité de l’État sur tout ce qui est social, démocratique, solidaire, écologique.

Sans résistance unie, organisée et déterminée, son entreprise de destruction libérale va se répandre sur toute la société :

  • l’état de droit a été englouti dans l’état d’urgence permanent,
  • le droit social et son code du travail sont dissous dans le pouvoir patronal,
  • les jeunes aux emplois aidés en sont privés, les autres sont précaires, ou au chômage,
  • la sélection est établie à la porte de l’Université,
  • les locataires secourus ne le sont plus, les hospitalisations vont être traquées, la sécurité sociale est fragilisée,
  • les petits sont surtaxés pour payer aux riches le cadeau de la fin de l’ISF,
  • et Macron traite les immigrés comme Le Pen le préconise.

Le pseudo-« dialogue social » du patronat a vécu, la démocratie parlementaire n’existe pas, juste un Macron-Roi. Pourtant l’exaspération est partout et ce gouvernement est minoritaire dans l’opinion.

Pour gagner, nous devons :

  • pousser beaucoup plus fort,
  • vaincre la division et avec elle son cortège de résignation,
  • faire converger toutes les luttes qui rassemblent afin de créer les bases d’un mouvement interprofessionnel reconductible, qui mobilise au même moment salariés et chômeurs, jeunes et précaires, ouvriers et paysans, immigrés et auto-entrepreneurs.

Le 18 novembre tous ensemble contre toute la politique de Macron. Notre objectif est commun, se rassembler pour le retrait des ordonnances et de la politique antisociale de Macron, pour nos revendications. S’épauler pour résister, inscrire notre unité dans la durée, gagner pour le plus grand nombre, s’unir pour ne plus subir.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Corruption
Le fils du président du Congo est soupçonné d’avoir blanchi 19 millions d’euros en France
La justice anticorruption a saisi au début de l’été, à Neuilly-sur-Seine, un hôtel particulier suspecté d’appartenir à Denis Christel Sassou Nguesso, ministre et fils du président autocrate du Congo-Brazzaville. Pour justifier cet acte, les juges ont rédigé une ordonnance pénale, dont Mediapart a pris connaissance, qui détaille des années d’enquête sur un vertigineux train de vie.
par Fabrice Arfi
Journal
L’affaire des « biens mal acquis »
Les Bongo au Gabon, les Sassou Nguesso au Congo-Brazzaville, les Obiang en Guinée équatoriale... Depuis 2007, la police et la justice enquêtent sur le patrimoine faramineux en France des familles de trois clans présidentiels africains qui règnent sans partage sur leur pays.
par La rédaction de Mediapart
Journal — Écologie
« L’urbanisation est un facteur aggravant des mégafeux en Gironde »
Si les dérèglements climatiques ont attisé les grands incendies qui ravagent les forêts des Landes cet été, l’urbanisation croissante de cette région de plus en plus attractive contribue aussi à l’intensification des mégafeux, alerte Christine Bouisset, géographe au CNRS.
par Mickaël Correia
Journal — Santé
Les effets indésirables de l’office public d’indemnisation
Depuis vingt ans, l’Oniam est chargé d’indemniser les victimes d’accidents médicaux. Son bilan pose aujourd'hui question : au lieu de faciliter la vie des malades, il la complique bien trop souvent.
par Caroline Coq-Chodorge et Rozenn Le Saint

La sélection du Club

Billet d’édition
Besoins, désirs, domination
[Rediffusion] Qu'arrive-t-il aux besoins des êtres humains sous le capitalisme ? Alors que la doxa libérale naturalise les besoins existants en en faisant des propriétés de la «nature humaine», nous sommes aujourd'hui forcé·es, à l'heure des urgences écologique, sociale et démocratique, à chercher à dévoiler et donc politiser leur construction sociale.
par Dimitris Fasfalis
Billet de blog
Réflexions sur le manque (1) : De la rareté sur mesure
Pour que l’exigence de qualité et de singularité de l’individu contemporain puisse être conciliée avec ses appropriations massives, il faut que soit introduit un niveau de difficulté supplémentaire. La résistance nourrit et relance l’intérêt porté au processus global. Pour tirer le meilleur parti de ces mécanismes psycho-comportementaux, nos sociétés "gamifiées" créent de la rareté sur mesure.
par clemence.kerdaffrec@gmail.com
Billet de blog
La sobriété, c'est maintenant ou jamais
Le bras de fer en cours avec la Russie autour des énergies fossiles est l’occasion d’entrer de plain-pied dans l’ère de la sobriété énergétique. Pourtant, nos gouvernants semblent lorgner vers une autre voie : celle qui consiste simplement à changer de fournisseur, au risque de perdre toute crédibilité morale et de manquer une occasion historique en faveur du climat.
par Sylvain BERMOND
Billet de blog
De quoi avons-nous vraiment besoin ?
[Rediffusion] Le choix de redéfinir collectivement ce dont nous avons besoin doit être au centre des débats à venir si l'on veut réussir la bifurcation sociale et écologique de nos sociétés, ce qui est à la fois urgent et incontournable.
par Eric Berr