Mai-Juin 68 s'affiche

N°113 de ma série "1968". La télévision est contrôlée ou en grève. Les journaux entre les mains de la bourgeoisie…ou en grève. Les radios en partie contrôlées. Restent les manifs, les tracts, les AG, la libération de la parole à tous les coins de rue…et dans la rue, justement, les affiches.

17 nov 2018

Elles ont surgi partout, fruit de la volonté de se battre contre l’Etat et ses bandes armées et aussi simplement de s’exprimer. L’Ecole des Beaux-Arts et celle des Arts Déco de Paris en ont créé des centaines. Sitôt imaginées, elle étaient validées chaque soir, imprimées en sérigraphie dans la nuit et au matin collées dans les rues de Paris et sa banlieue. Elles ont constitué la munition de tous les jours.

Mai 68 expliqué en 1 minute © Le Point

Pour les découvrir, quelques sources, et en dessous un petit échantillon… 

 

beaux-arts
beaute-791x1024
hitler
cheminot
etat-de-fait
juifs-allemands
patron
sorbonne-temple
elections
paves-votes
vote-election
unite-ouvriers-paysans
pontes-syndicats
aff15
conquetes-noyees
elections-juin-balai
gerant
e5ccb7f828441598cb0d54f886985b40
" class="media-left" src="https://static.mediapart.fr/etmagine/default/files/2018/11/17/peur-du-rouge.png" width="890" height="413" alt="" id="ed2a1b65-ea78-11e8-b97b-000c29f3dae3" data-
images-3
me-decine-6ccac-1c595
photo-se-lection-ce455-0d0b6

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.