Un président d'Université à l'école de la Corée du Nord

L'Université de Nanterre, sous la présidence du sinistre Balaudé, vient de commettre un geste de servilité et de culte de la personnalité qu'on ne pouvait imaginer qu'en Corée du Nord, sous Staline ou Hitler: le modèle de la carte d'étudiant, envoyé à tous, porte la photo de Macron étudiant !

18 Juillet - UNEF TACLE

Alors que la présidence de Nanterre célébrait l'héritage de Mai 68 l'année dernière, cette année la présidence se retrouve du côté LREM.
Sur document expliquant, aux L1, le fonctionnement de la carte étudiante IZLY, ils ont malicieusement calé la photo (floutée) d'un jeune Macron étudiant nanterrien.

Quitte à prendre d'ancien.ne.s étudiant.e.s, on aurait pu leur conseiller Blanche Gardin, Olivier Besancenot, Daniel Bensaïd, David Guetta, ou même Daniel Cohn-Bendit (jeune, avant qu'il se macronise et se classe du côté classe dominante).

La présidence plaide l'erreur, mais sûrement qu'à force d'appliquer la politique du gouvernement et du ministère de l'ESR (sélection en L1, refus d'étudiants, répression, constitution de pôles d'élites, etc) et d'avoir une cheffe de cabinet ancienne BN de la FAGE ils se sont dit qu'il fallait affirmer clairement leur proximité et servilité politique !

Peut être que notre cher Balaudé veut une petite place au ministère...

Au cas où, on vous met la définition ‪du mot allégeance : "1. Obligation de fidélité / 2. Soumission fidèle".

 A lire aussi sur LCI

La fac de Nanterre utilise-t-elle la photo d'Emmanuel Macron sur ses cartes d'étudiant ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.