Soutiens aux Afghans: un autre visage que celui honteux de Macron

Dans de nombreuses villes des rassemblements de soutien au peuple afghan et pour montrer un autre visage des français que celui honteux de Macron

https://www.letelegramme.fr/.../a-brest-un-rassemblement...

Brest - À Brest, un rassemblement pour soutenir le peuple afghan ce mercredi, place de la Liberté

LETELEGRAMME.FR

Brest - À Brest, un rassemblement pour soutenir le peuple afghan ce mercredi, place de la Liberté

Un rassemblement est prévu ce mercredi, place de la Liberté, à 18 h, pour soutenir le peuple afghan.

*****************

Solidarité avec les réfugiés afghans et contre Macron et l'extrême droite

https://www.facebook.com/.../a.13040374.../1502110803467248/

Peut être une image de une personne ou plus et texte qui dit ’RASSEMBLEMENT MERCREDI 18/08 18h00 PLACE JEAN JAURES ST-ETIENNE Bienvenue aux Lors de son discoursd 16août sur la situation en Afghanistan EmmanuelMacronadédaré: "Nous devons anticiper et nous protéger irréguliers annonce s'inscrit dans| suitede sa politique lacération tentes, de traque, l'expulsion d'assèchement des moyens pour un accueil digne des migrant.e.s. Dans un contexte humanitaire d'urgence,ce discours est absolumentscandaleu et appelle une réaction mmédiate de solidarité avec toutes les personnes persécutées, pour porter une exigence d'accueil inconditionnel. Liberté de circulation et d'installation’

Sud Ptt Drome Ardèche Loire

****************************

DE NOMBREUSES AUTRES VILLES FONT DE MÊME RENVOYANT MACRON A SA HONTE

https://france3-regions.francetvinfo.fr/.../afghanistan...

Afghanistan: la Ville de Strasbourg prête à accueillir des réfugiés

FRANCE3-REGIONS.FRANCETVINFO.FR

Afghanistan: la Ville de Strasbourg prête à accueillir des réfugiés

Alors que les premiers Français et étrangers évacués de Kaboul arrivent sur le sol français, Jeanne Barseghian, la maire de Strasbourg, annonce que la Ville est prête à accueillir les réfugiés afghans au nom de la tradition...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.