Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

10586 Billets

0 Édition

Billet de blog 18 nov. 2021

Les multinationales font tout le contraire des engagements de la COP26

Face à la pandémie, les politiciens ont annoncé des relocalisations. Face à la menace d'affondrement écologique, les multinationales el les politiciens à leur service ont aussi annoncé la réduction des investissements dans les énergies fossiles. Les chiffres démontrent qu'ils se monquent bien des désastres économiques, sociaux, sanitaires et écologiques dont ils sont l'origine.

Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

L'indice d'annonce de nouveaux projets d' Investissement Directs à l'Etranger (IDE) caculé par fDi Markets, la meilleure base de données sur ces flux, s'est établi à 939 points en septembre dernier, en hausse de 27,9 % par rapport à l'année précédente, soit le score le plus élevé enregistré depuis novembre 2019, soit le début de la pandémie.  

Pendant le seul mois de septembre, c'est l'Europe qui a annoncé la plus forte hausse des projets d'IDE par raport à septembre de l'année précédente, avec plus de 23 milliards de dollars. Pour la première fois en 2021, les multinationales basées aux États-Unis ont annoncé plus de projets à l'étranger dans ce pays: 278 projets d'IDE contre 259 projets dit "interétatiques" soit dans un autre État américain.

Sur un total annoncé de 1163 nouveaux projets d'IDE dans le monde en septembre, plus d'un cinquième sont dans le secteur des logiciels et des services informatiques. Mais on note aussi en septembre des projets importants dans le secteur dit des puces, autrement dit des semi-conducteurs. Exemple: la société néerlandaise ASM International, spécialisée dans les équipements de traitement des plaquettes de semi-conducteurs, a annoncé une expansion significative de sa capacité de production, avec des plans d'expansion  à Singapour, en Corée du Sud et en Finlande, et un renforcement de ses capacités de production aux États-Unis. Le fabricant de puces chinois SMIC a annoncé dans le même mois qu'il allait investir 8,8 milliards de dollars dans une nouvelle usine de puces dans la zone franche de Lin-gang à Shanghai.

Les fournisseurs d'infrastructures numériques, notamment centres d'appels, ont annoncé aussi en septembre des projets d'IDE d'une valeur de plus de 10,4 milliards de dollars, soit six fois plus qu' au même mois de 2020. Au cours du même mois, en Nouvelle-Zélande, Amazon a annoncé son intention d'investir 5,19 milliards de dollars dans une série de centres de données qui créeraient 1000 nouveaux emplois d'ici 2036. 

Le consortium 2Africa, qui comprend Facebook et fournisseurs télécom tels que China Mobile Internet et Orange, a annoncé qu'il allait étendre son système de câble africain au golfe Persique, à l'Inde et au Pakistan. Il portera la longueur de son réseau de câbles sous-marins à plus de 45 000 km. 

Tournant le dos à toutes les promesses de la COP26, les producteurs d'énergie ont annoncé aussi dans le seul mois de septembre des projets d'une valeur de plus de 7 milliards de dollars dans les énergies fossiles, contre seulement 4,4 milliards de dollars pour les énergies renouvelables, soit le premier mois de 2021 où les investissements dans les combustibles destructeurs de l'environnement ont été supérieurs à ceux dans les énergies renouvelables. La société américaine Exxon Mobil a par exemple  annoncé en septembre un projet de 5 milliards de dollars pour augmenter la production de pétrole sur l'île de Sakhaline, en Russie, en coinvestissement avec la société japonaise Sodeco et le géant russe de l'énergie Rosneft.

En complément tous les jours la rubrique Economiede la Revue de Presse Emancipation!

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Énergies
Régulation de l’énergie : la politique du pire
En excluant la période de spéculation débridée fin décembre sur le marché de gros de l’électricité, la commission de régulation de l’énergie aurait pu limiter la hausse des tarifs régulés à 20 % au lieu de 44 %. Elle a préféré faire les poches d’EDF et transférer l’addition aux consommateurs après l’élection présidentielle.
par Martine Orange
Journal
Laurent Joly : « Zemmour a une capacité à inverser la réalité des faits »
Ce soir, deux historiens répondent aux falsifications de l’histoire du candidat Éric Zemmour. Laurent Joly, spécialiste de l’antisémitisme et du régime de Vichy et auteur de « La Falsification de l’Histoire », est notre invité. Entretien également avec Serge Klarsfeld, cofondateur de l’association « Fils et filles de déportés juifs de France ».
par à l’air libre
Journal
L’action des policiers a causé la mort de Cédric Chouviat
D’après l’expertise médicale ordonnée par le juge d’instruction, la clé d’étranglement et le plaquage ventral pratiqués par les policiers sur Cédric Chouviat, alors que celui-ci portait encore son casque de scooter, ont provoqué l’arrêt cardiaque qui a entraîné sa mort en janvier 2020.
par Camille Polloni
Journal
Julian Assange garde un espoir de pouvoir contester son extradition
La Haute Cour de justice de Londres a autorisé les avocats du fondateur de WikiLeaks à déposer un recours devant la Cour suprême contre la décision des juges d’appel qui avaient autorisé son extradition vers les États-Unis.
par Jérôme Hourdeaux

La sélection du Club

Billet de blog
La cynique et dangereuse instrumentalisation du mot « génocide »
La répression des Ouïghours existe au Xinjiang. Elle relève très probablement de la qualification juridique de « crimes contre l’Humanité ». Mais ce sont les chercheurs et les juristes qui doivent déterminer et les faits et leurs qualifications juridiques, et ce le plus indépendamment possible, c’est à dire à l’écart des pressions américaines ou chinoises.
par Bringuenarilles
Billet de blog
Génocide. Au-delà de l'émotion symbolique
Le vote de la motion de l'Assemblée Nationale sur le génocide contre les ouïghours en Chine a esquivé les questions de fond et servira comme d'habitude d'excuse à l'inaction à venir.
par dominic77
Billet de blog
Agir pour faire reconnaître le génocide ouïghour. Interview d'Alim Omer
[Rediffusion] l’Assemblée Nationale pourrait voter la reconnaissance du caractère génocidaire des violences exercées sur les ouïghour.es par la Chine. Alim Omer, président de l’Association des Ouïghours de France, réfugié en France, revient sur les aspects industriels, sanitaires, culturels et environnementaux de ce génocide.
par Jeanne Guien
Billet de blog
Stratégies de désinformation et de diversion de Pékin sur la question ouïghoure
[Rediffusion] Alors que de nombreux universitaires sonnent l’alarme quant au risque génocidaire en cours dans la région ouïghoure, Pékin s’évertue à disqualifier tout discours alternatif et n’hésite pas à mobiliser ses réseaux informels en Europe pour diviser les opinions et couper court à tout débat sur la question ouïghoure. Une stratégie de diversion négationniste bien familière. Par Vanessa Frangville.
par Carta Academica