Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

10961 Billets

0 Édition

Billet de blog 18 mars 2021

Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

Inde: le soulèvement paysan devient général et change la figure du pays -J. Chastaing

Il transforme les élections en referendum anti modi et pro-soulèvement. Il organise des mariages sans prêtre ni frais . Il ouvre ses écoles révolutionnaires dans les bidonvilles et donne à manger aux enfants. Il défend les services publics avec les employés des assurances et des banques en grève leur privatisation. Il prépare la greve générale avec tous les secteurs.

Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Alors que des élections régionales ont lieu en mars et avril pour renouveler les parlements et gouvernements de 5 Etats dans le pays (Bengale Occidental, Assam, Tamil Nadu, Kerala et Pondichery) et comme les paysans ont appelé dans ces Etats à un seul but, battre Modi et ses alliés, tous les partis de ces Etats - y compris des anciens alliés de Modi - se précipitent dans les meetings paysans pour bien faire comprendre qu'ils sont de leur coté, contre les lois anti-paysannes et qu'on ne peut en aucune manière les considérer comme des amis de Modi, malgré parfois leur passé. Ainsi, la rue dicte sa loi aux élections, tout le contraire de ce qui se passait jusque là, où on considérait les élections comme le débouché politique des mouvements sociaux. Là, le soulèvement - et donc le renversement de Modi - devient le débouché politique des élections.

Dans le village de Rewa, le soulèvement paysan prenant à son compte l'autorité civile a organisé un des premiers mariages "révolutionnaire" entre Sachin Singh de Bihara et Asma Singh de Chhirhata où les mariés ont simplement prêté serment sur la constitution sans prêtres ni aucun frais.

Les militants des campements paysans autour de Delhi ont ouvert des écoles dans les campements pour leur propres enfants mais aussi pour les enfants des bidonvilles avoisinants et sont aussi allés avec des "tracteurs-écoles" enseigner dans le bidonvilles eux-mêmes.

Par ailleurs les 3 marches ouvriers-paysans partant le 18 mars devant arriver à Delhi le 23 mars sont parties dans le but de préparer la grève générale du 26 mars.

Enfin aujourd'hui avait lieu le second jour de grève des salariés des compagnies d'assurances publiques contre leur privatisation, une grève très suivie avec 1 140 000 grévistes tandis que les fédérations syndicales des banques appellent à donner une suite à la grève massive des 15 et 16 mars avec 1 000 000 de grévistes en appelant à rejoindre le grève générale ouvriers paysans du 26 mars et en continuant le 31 mars, cette fois-ci toutes les banques, publiques et privées.

Le soulèvement paysan est en train de se transformer en soulèvement général et en marche vers la révolution.

PHOTOS

Mahapanchayat paysans, ouvriers agricoles et ouvriers à Patna dans l'Etat du Bihar, un des premiers dans cet Etat dirigé par le BJP, après une manifestation devant le Parlement de l'Etat ; des tribus d'Adivasis d'une vingtaine de villages de l'Etat d'Odisha sont en lutte depuis janvier contre la destruction des sols, la pollution des eaux et terres agricoles par les poussières d'une mine de charbon. Les tribus bloquent la circulation des camions transportant le charbon. La police tente de stopper le mouvement en arrêtant les enfants des tribus dans les écoles ! ; une des quatre marches unissant paysans et ouvriers et partie le 18.03 de Hansi (ville phare de la 1ere révolution d'indépendance de 1857) dans l'Haryana pour rejoindre Delhi le 23 et y fêter le révolutionnaire Baghat Singh afin de rassembler tout au long de son avancée ouvriers et paysans pour mieux préparer la grève générale du 26 mars ; photo d'un des premiers mariages organisé par le soulèvement paysan entre Sachin Singh de Bihara et Asma Singh de Chhirhata dans le village de Rewa où les mariés ont simplement prêté serment sur la constitution sans prêtres ni frais supplémentaires ; neuf photos des écoles ouvertes par le soulèvement paysan dans les bidonvilles tout en leur donnant à manger (et des bonbons) ; au départ à Kashinagar de la deuxième marche ouvriers-paysans devant rejoindre Delhi le 23 mars ; démarrage de la 3e marche paysans et ouvriers au départ de Jindh devant arriver à Delhi le 23 mars

Ici 10 photos de plus

En complément tous les jours le dossier Soulèvement en Inde et la rubrique Asie/Océanie de la nouvelle Revue de Presse Emancipation!

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

À la Une de Mediapart

Journal — International
Opération « Sauver Sarko » : un diplomate libyen rattrapé par la justice
Un diplomate libyen en lien avec les services secrets français a été mis en examen pour « corruption de personnels judiciaires étrangers ». Il a reconnu avoir servi d’intermédiaire pour essayer d’obtenir la libération d’un des fils de l’ancien dictateur libyen Mouammar Kadhafi dans le but de servir les intérêts de Nicolas Sarkozy.
par Fabrice Arfi, Karl Laske et Antton Rouget
Journal — Gauche(s)
Congrès du PS : l’union avec les Insoumis en pomme de discorde
Derrière Olivier Faure, Hélène Geoffroy et Nicolas Mayer-Rossignol, trois équipes se disputent la direction du Parti socialiste. Mi-janvier, les adhérents les départageront sur la base de « textes d’orientation » aux stratégies bien distinctes.
par Fabien Escalona
Journal — Politique
Au PCF, l’opposition à Fabien Roussel fait entendre sa voix
Après un Conseil national tendu, le projet de la direction du parti communiste pour le prochain congrès n’a obtenu que 58 % des suffrages exprimés. Un appel signé par trente-cinq cadres critique une perte de boussole idéologique. Un événement, dans un parti aux habitudes légitimistes. 
par Mathieu Dejean
Journal
Drones, « exosquelettes » et nouvelles brigades : comment Darmanin va dépenser ses milliards
Les députés ont adopté mardi la version sans doute définitive de la Lopmi, ce texte qui fixe les objectifs et moyens des forces de l’ordre pour les cinq prochaines années. Elle prévoit une augmentation de leur budget de 15 milliards d’euros, dont la moitié sera consacrée à la numérisation de l’ensemble de leurs activités.
par Jérôme Hourdeaux

La sélection du Club

Billet de blog
L’art nous empêche-t-il de construire un monde meilleur ?
L'art peut-il être un outil politique pour surmonter les crises environnementales et sociales que nos sociétés traversent ? A-t-il vraiment le pouvoir de créer de nouveaux récits pour amener une mutation profonde et nécessaire ? Non. Car dans un monde profondément individualiste, l'art est fondamentalement du côté des forces réactionnaires.
par Sébastien Piquemal
Billet de blog
Sans couronne se relever
Au cours de sa formation théâtrale, Suzanne de Baecque répond à un travail d’immersion en s’inscrivant au concours de Miss Poitou-Charentes. Avec Raphaëlle Rousseau pour complice, elle narre son expérience à partir des coulisses, observant ses concurrentes, les racontant pour mieux donner naissance à « Tenir debout », docu-fiction entre rire et larmes, premier spectacle magnifique.
par guillaume lasserre
Billet de blog
Avec Francesca Woodman et Vivian Maier, « Traverser l’invisible »
Chacune à sa façon, les deux photographes, comme l'écrit Marion Grébert, « ont mené leur existence en échappant à la moindre possibilité d’être saisies. »
par Jean-Claude Leroy
Billet de blog
Dominique Blanc porte haut « La douleur » de Marguerite Duras
L’actrice dit vouloir jouer encore et encore ce spectacle, « jusqu’ au bout ». Elle a raison. Ce qu’elle fait, seule en scène, est indescriptible. Thierry Thieû Niang l’accompagne dans ce texte extrême de Marguerite Duras créé sous le direction de Patrice Chéreau il y a bientôt dix ans.
par jean-pierre thibaudat