Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

10961 Billets

0 Édition

Billet de blog 20 févr. 2021

Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

Inde: la révolution paysanne décide d'arrêter les policiers répressifs -J. Chastaing

Le soulèvement paysan passe une marche de plus en paralysant l'activité des policiers qui voudraient se montrer répressifs. On avance lentement vers un double pouvoir...

Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Pour répondre aux arrestations de paysans, journalistes, écologistes et autres militants par le pouvoir, cela fait deux jours que les dirigeants demandent aux paysans dans les Mahapanchayats (grandes AG basées sur un système de démocratie directe en arrière fond) de mettre en arrestation les policiers qui voudraient se montrer répressifs, en les encerclant et les tenant bloqués dans les villages, sur place ou chez eux, jusqu'à ce que les autorités paysannes décident de leur sort.

Cela fait déjà quelque temps qu'au travers du système des Panchayats dont s'est emparé le soulèvement paysan (structures municipales fonctionnant en démocratie directe), les paysans paralysaient l'activité et les fonctions des militants du BJP (Parti au pouvoir) ou du RSS (milice fasciste au service du pouvoir) avec les comités de défense qu'ils ont créé sous autorité des Panchayats et Gram Sabha, AG populaires.

On en a eu un exemple il y a quelques jours avec les élections municipales au Pendjab où dans les résultats le BJP a quasi disparu et ses alliés ont pris une claque ; pour expliquer le résultat, le BJP s'est plaint que ses candidats n'ont pas pu faire campagne, n'ont pas pu organiser de réunions, coller d'affiches... pour ne pas risquer leur vie. Là, le soulèvement paysan passe une marche de plus en paralysant l'activité des policiers qui voudraient se montrer répressifs. On avance lentement vers un double pouvoir...

PHOTOS

Mahapanchayat (Assemblée Générale en lien avec des structures municipales [Panchayats] fonctionnant en démocratie directe) à Wardha dans l'Etat du Maharashtra, c'est le premier dans cet Etat ; Mahapanchayat à Muzaffarnagar dans l'Etat de l'Uttar Pradesh ; Mahapanchayat à Chandigahr à la frontière Haryana/Pendjab ; les manifestations de soutien à la lutte des ouvriers de l'aciérie Vizag dans l'Etat de l'Andhra Pradesh s'étendent chaque jour depuis le 12 février jusqu'au 20 février à tout l'Etat comme à celui du Telangana avec la participation active des paysans ; Manifestation à Hyderabad, Delhi, Bengalore, Chenai... des chauffeurs Uber, Ola... contre la hausse des prix de l'essence ; manifestations dans tout le pays contre les hausses de prix du gaz, de l'essence, du fuel... ; affiche d'appel à la nouvelle marche sur Delhi du 26 février par une ONG d'éducation populaire ; manifestation conjointe de soutien aux paysans et de lutte contre la hausse des prix des produits pétroliers à Coimbatore dans l'Etat du Tamil Nadu comme dans bien d'autres Etats et exigent la démission du ministre en charge du pétrole

En complément tous les jours le dossier Soulèvement en Inde et la rubrique Asie/Océanie de la nouvelle Revue de Presse Emancipation!

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Après l’embargo sur le pétrole russe, l’Europe dans le brouillard
Annoncée depuis des mois, la guerre du pétrole contre la Russie est une réalité depuis lundi 5 décembre. L’Europe a engagé un embargo, les membres du G7 imposent un plafonnement du prix du baril à 60 dollars pour les pays tiers. Avec quelles conséquences ? Personne ne sait.
par Martine Orange
Journal
Devant la cour d’appel, Nicolas Sarkozy crie son innocence
Rejugé pour corruption, l’ancien chef de l’État s’en est pris à une enquête illicite selon lui, et a réaffirmé ne rien avoir commis d’illégal en utilisant la ligne téléphonique « Paul Bismuth ».
par Michel Deléan
Journal
Les enjeux d’un second procès à hauts risques pour l’ancien président
Nicolas Sarkozy, l’avocat Thierry Herzog et l’ex-magistrat Gilbert Azibert sont rejugés à partir de lundi devant la cour d’appel de Paris dans l’affaire de corruption dite « Paul Bismuth », et risquent la prison.
par Michel Deléan
Journal — Corruption
Pourquoi les politiques échappent (presque toujours) à l’incarcération
Plusieurs facteurs expliquent la relative mansuétude dont bénéficient les politiques aux prises avec la justice, qui ne sont que très rarement incarcérés, malgré les fortes peines de prison encourues dans les affaires de corruption.
par Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
Nationalisation d’EDF : un atout pour la France ?
Le jeudi 24 novembre, c’est dans un contexte bien particulier que le nouveau PDG d’EDF Luc Rémont prend ses fonctions. De lourds dossiers sont sur la table : renationalisation du groupe, relance du parc nucléaire et des renouvelables, négociation avec Bruxelles sur les règles du marché de l’électricité et gestion de la production avant les trois mois d’hiver.
par Bernard Drouère
Billet de blog
À Brioude, itinéraire d'une entreprise (presque) autonome en énergie
CN Industrie vit en grande partie grâce à l'électricité produit par ses panneaux solaires. Son modèle énergétique est un bon éclairage de ce que pourrait être un avenir largement éclairé par les énergies renouvelables. Rencontre avec son patron précurseur, Clément Neyrial.
par Frédéric Denhez
Billet de blog
L’électricité, un bien commun dans les mains du marché
Le 29 août dernier, le sénateur communiste Fabien Gay laisse exploser sa colère sur la libéralisation du marché de l’électricité : « Ce sont des requins et dès qu’ils peuvent se goinfrer, ils le font sur notre dos ! ». Cette scène témoigne d’une colère partagée par bon nombre de citoyens. Comment un bien commun se retrouve aux mains du marché ?
par maxime.tallant
Billet de blog
L'électricité est-elle un bien commun ?
[Rediffusion] L'électricité est-elle un bien commun, comme Yannick Jadot l'a fait récemment ? La formule produit un effet électoraliste garanti. Mais cette opération rhétorique est sans intérêt s’il s’agit, à partir de la fonction sociale actuelle de l’électricité, de faire apparaître dans le système énergétique des options qui méritent un positionnement politique.
par oskar