Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

10961 Billets

0 Édition

Billet de blog 21 mars 2021

Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

Inde: la grève générale du 26 mars se prépare intensément -Jacques Chastaing

Le soulèvement paysan, rejoint par les syndicats ouvriers, étudiants, enseignants, commerçants, artisans, transporteurs, les organisations de jeunes, de femmes, des tribus, des intouchables...a mis au point dans chaque département de chaque Etat un comité commun de mobilisation pour la grève générale chargé de la préparation de la grève dans l'Etat.

Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Pour préparer la grève générale appelée par le soulèvement paysan, rejoint par les syndicats ouvriers, étudiants, enseignants, commerçants, artisans, transporteurs, les organisations de jeunes, de femmes, des tribus, des intouchables... les militants paysans ont organisé conjointement avec leurs soutiens 5 marches ouvriers/paysans/étudiants/femmes dans le pays qui convergent vers Delhi en faisant à chaque village traversé des rassemblements, à chaque étape de nuit un meeting de préparation à la grève générale, soit des milliers de meetings et rassemblements. 

Ils ont mis au point dans chaque département de chaque Etat un comité commun de mobilisation pour la grève générale chargé de la préparation de la grève dans l'Etat.

Le 23 mars, ces 5 marches se retrouveront à Delhi pour en faire un meeting géant en hommage au révolutionnaire Baghat Singh mais surtout pour servir de caisse de résonance nationale à cette mobilisation en direction de la grève générale.

Et déjà, ils préparent publiquement la suite, annonçant que ce ne sera pas une journée sans lendemain mais seulement une étape de l'extension de la mobilisation pour dégager Modi et sa politique.

PHOTOS
Rassemblement des ouvriers de l'aciérie Vizag à Visakhapatnam dans l'Andhra Pradesh contre sa privatisation. Les ouvriers ont rappelé qu'ils partiraient en grève illimitée à partir du 28 mars, qu'ils demandaient le soutien de la population dans tout l'Etat en bloquant les routes et appelaient les paysans à venir mener la lutte ensemble tandis que les ouvriers de deux autres aciérie Bhilai et Bokaros ont affirmé qu'ils participeraient à la lutte de leurs camarades de Vizag ;  Les étudiants participent aux différentes marches ouvriers/paysans et ici sur la photo à celle partie du village de Baghat Singh ; la marche ouvriers/paysans jour et nuit (une des 5 marches à pied en cours, en plus de celles en vélo, motos, tracteurs...) qui est partie du village de Bhagat Singh pour atteindre Delhi le 23 mars, y fêter le révolutionnaire Baghat Singh et préparer la grève générale du 26 vient d'atteindre le village de Murthal de Sonipat. Une autre marche partira le 30 mars pour traverser 11 Etats du pays et se conclure à Delhi ; manifestation d'étudiants contre la privatisation de l'aciérie Vizag dans l'Andhra Pradesh ; mahapanchayat à Khuyian Malkana Toll Plaza, zone de péage autouroutier dans l'Haryana : premier mahapanchayat dans l'Etat du Karnataka. Là-bas, les paysans votent en agitant des foulards verts lorsqu'ils sont d'accord avec les propositions proposées dans l'AG-Mahapanchayat. C'est une marée de foulards verts ; 1er mahapanchayat à Moga dans le Pendjab, une région laitière jusque là peu dans la lutte ; mahapanchayat à Shahajadpur (Amroha) dans l'Uttar Pradesh ; dans un meeting à Bengalore dans le lointain sud au Karnataka, le leader paysan demande aux paysans d'assiéger la capitale comme  le font les paysans du Nord à Delhi ; sous la pression, les syndicats cheminots commencent à se bouger. Mieux vaut tard que jamais.

En complément tous les jours le dossier Soulèvement en Inde et la rubrique Asie/Océanie de la Revue de Presse Emancipation!

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Services publics
RER B : voyage sur la ligne qui déraille
Le RER B est la deuxième ligne de train la plus chargée d’Europe, et pourtant elle souffre de nombreuses tares : quatre terminus, un tunnel partagé avec le RER D et, surtout, un sous-investissement chronique de la part de la région et de l’État. Les usagers souffrent, les conducteurs aussi.
par Khedidja Zerouali
Journal — Migrations
Étrangers sous OQTF : la justice recadre la préfecture de Seine-Maritime
Le tribunal administratif de Rouen vient de débouter la préfecture qui demandait aux gestionnaires de centres d’hébergement d’urgence d’exclure de leur dispositif « insertion » les étrangers en situation irrégulière faisant l’objet d’une obligation de quitter le territoire exécutoire. Une décision qui vient contredire les circulaires et les récents engagements du ministère de l’intérieur.
par Manuel Sanson
Journal
La précarité étudiante s’enracine et le gouvernement répond à côté
Le gouvernement vient de débloquer 10 millions d’euros pour soutenir les associations qui agissent en faveur des étudiants précaires. Seulement, les principaux acteurs considèrent que la réponse est insuffisante et attendent des mesures structurelles pour endiguer la pauvreté des étudiants.
par Faïza Zerouala
Journal — Europe
À Mykolaïv, les morts hantent civils et militaires
La ville de Mykolaïv subit depuis des mois le manque d’eau potable et les coupures d’électricité. La région a été bombardée sans relâche par l’armée russe jusqu’à la mi-novembre 2022 et plus de la moitié des habitants a quitté les lieux. Civils et militaires restés sur place racontent leur « cauchemar ».
par Mathilde Goanec

La sélection du Club

Billet de blog
Des chênes (français) pour la Chine
Fric-frac dans les forêts françaises. Voler du bois n’est pas une mince affaire. Et pourtant, dans les Pyrénées, en Moselle, en Vendée, dans le Nord, le brigandage se multiplie. A l’heure des drones, GPS et autres trackers… (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet d’édition
Reboiser les forêts brûlées est favorisé par une niche fiscale
Si l'investissement forestier offre des possibilités de rendement limitées, il constitue en revanche une niche fiscale qui permet de réduire le montant de son impôt sur le revenu. L'investissement forestier réalisé par une personne domiciliée en France lui permet de bénéficier d'un avantage fiscal, que ce soit au titre de l'impôt sur le revenu ou de l'IFI (impôt sur la fortune immobilière).
par Patrick Cahez
Billet de blog
Vidéo - le gouvernement empêche les débats sur les forêts publiques par 49-3
Il y a un mois, nous avons publié ici une tribune signée par plus de 40 parlementaires, demandant un débat sur l’avenir de l'Office National des Forêts dans la loi de finances avant le 49-3 du gouvernement. Devinez quoi : les débats devaient avoir lieu le 2 novembre à 17h05. Le 49-3 a été activé le 2 novembre à 17h00. Mais tout n'est pas perdu : la suite se joue au Sénat dès mercredi.
par Pour des forêts vivantes
Billet de blog
Incendie de forêt : les causes ne sont pas que climatiques
[Rediffusion] Les forêts du Sud en particulier demandent beaucoup d'attention pour ne pas prendre feu. Coupe feu, garde-forestiers, défrichages, surveillances, pompiers de proximité, les moyens sont-ils encore là ou ces incendies sont-ils causés par l'impéritie des pouvoirs publics ?
par lecteurfid