Fadwa Souleimane nous quitte

Consciente que les libertés démocratiques ne peuvent réellement exister qu'en renversant le capitalisme, elle précisait devant son auditoire venu l'écouter au festival de Sète en juillet : " ils ont commencé à détruire cette révolution aussi car elle a menacé le capitalisme. Et c'est interdit."

21 Août 2017 - Avec la Révolution Syrienne

Fadwa la Syrienne, la comédienne, la poète, la militante nous a quitté. Exilée à Paris depuis 2012, elle avait partagé ces deux dernières années plus d'un moment avec le collectif militant Avec la Révolution Syrienne, faisant montre de toute sa richesse d'esprit et de son engagement. Elle est d'abord intervenue dans une réunion publique du collectif puis l'a rejoint, participant à ses multiples activités (organisation de réunions publiques, tracts informant sur la révolution et la vie civile en Syrie...) dans le cadre du mouvement qu'elle avait fondé, Nasskoune. En juillet encore elle participait activement au dernier communiqué élaboré par le collectif (portant sur les réfugiés syriens au Liban).

Poète née de la révolution elle expliquait : "Quand je suis arrivée en France, j’ai tout de suite cherché à exprimer ce que je pense au moyen de l’art. Je voulais aussi témoigner pour tout le monde de mon expérience en Syrie".

Liant sans cesse son activité artistique et militante, elle indiquait à propos de son film Message to... réalisé avec Rami Hassoun : "Tous les hommes politiques et ceux de l’opposition sont réunis à Genève : ils discutent, décident de ne rien faire… ils décident la guerre, ils jettent le mensonge." "C’est une guerre internationale. Il s’agit de donner une leçon à tous les peuples du monde. Vous avez demandé la liberté. Votre destin sera la guerre. Personne n’a intérêt à ce que le peuple syrien recouvre sa liberté. Ils veulent diviser le monde sur une base communautaire, le remodeler sur notre dos"

Consciente que les libertés démocratiques ne peuvent réellement exister qu'en renversant le capitalisme, elle précisait devant son auditoire venu l'écouter au festival de Sète en juillet : " ils ont commencé à détruire cette révolution aussi car elle a menacé le capitalisme. Et c'est interdit."

 Malgré la maladie, elle n'avait pas perdu l'espoir : " Mais j'ai un rêve, j'ai l'espoir aussi qu'on arrive tous, que toute l'humanité arrive au même niveau de conscience pour qu'on puisse sortir de n'importe quel système qui nous fait esclave" (Sète).

 La disparition de Fadwa est pour le collectif une immense perte et nous attriste profondément. Nous témoignons toute notre solidarité à ses proches.

* * *       * * *      * * *

La famille et les amis de Fadwa Souleimane en France vous invitent à partager avec eux, à Paris, l'adieu à leur chère et précieuse aujourd'hui disparue.

Les funérailles auront lieu le mercredi, 23 août 2017, à 15 heures, au cimetière de Montreuil.

31 rue Galilée
93100 Montreuil

Les personnes en deuil seront reçues chez Fadwa, à Montreuil, mercredi soir, jeudi et vendredi.

40 Boulevard Paul Vaillant Couturier
93100 Montreuil

Une cérémonie commémorative aura lieu le samedi 26 août à Paris, dans un lieu public qui sera communiqué prochainement.

--

collectif Avec la Révolution Syrienne (Alternative Libertaire, Cedetim, Émancipation, Ensemble, Forum Palestine Citoyenneté, L’insurgé, Nasskoune, NPA, UJFP, Union syndicale Solidaires)

https://aveclarevolutionsyrienne.blogspot.fr/2017/08/fadwa-souleimane-nous-quitte.html

http://aveclarevolutionsyrienne.blogspot.fr/

fadwa.png

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.