Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

10961 Billets

0 Édition

Billet de blog 22 juin 2021

Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

Inde: les paysans amènent de la nourriture pour tenir 6 ans de siège de Delhi

"nous ne reviendrons jamais, sinon avec la victoire"

Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

par Jacques Chastaing

Pour bien montrer leur détermination au pouvoir et à la population, d'immenses convois de tracteurs ont amené hier aux campements de Delhi de la nourriture pour tenir 6 ans.

Après avoir annoncé qu'ils bloqueraient les résidences des gouverneurs partout dans le pays, le 26 juin, aujourd'hui, le soulèvement paysan a annoncé une suite le 30 juin, en appelant ce jour-là les tribus indigènes du pays (100 millions d'habitants) à organiser une journée commune afin de les soutenir dans leurs revendications notamment sur leurs droits à la forêt que le pouvoir leur enlève petit à petit en les donnant aux groupes capitalistes qui la détruisent en l'exploitant où à l'armée qui y construit des camps pour surveiller la contestation des tribus. Et cela dans la plus grande des violences puisque par exemple les militaires ont tué récemment 4 indigènes à Selagar tandis que 18 étaient blessés et que 11 étaient déclarés disparus, dans des affrontements autour d'un camp construit dans une forêt de l'Etat du Chhattisgahr pour soit-disant lutter contre le terrorisme des naxalistes, cette guérilla paysanne qui dure depuis des décennies.

En attendant le 26 et 30 juin, les 20, 21 et 22 juin, les paysans ont bloqué dans l'Haryana comme ils l'avaient annoncé le 1er ministre, le ministre de l'Education et le responsable du BJP, ainsiqn eu d'autres leaders, s'affrontant aux policiers, brisant leurs barrages et bloquant les commissariats de police lorsque des paysans étaient arrêtés jusqu'à leur libération, ce qu'ils obtiennent maintenant systématiquement, ainsi à Ambala ou Panchkula mais aussi dans le Pendjab à Abohar.

Dans le même temps, des manifestations quotidiennes ont lieu un peu partout contre la hausse des prix de l'essence et des produits de première nécessité tandis qu'à la longue liste des luttes dans la sidérurgie ( à Durgapur par exemple le 21 juin) ou dans la Défense, les 17,18 et 19 juin, et les appels à leur amplification à la fin du mois contre les privatisations, s'est rajouté à la menace de grève illimitée des 1 millions d'employés de banque, celle d'entrer à son tour dans la lutte des ouvriers du pétrole et du gaz, et puis un premier appel à la lutte le 25 juin aux 1,3 millions d'employés des chemins de fer.

"TENEZ-VOUS PRÊTS AVEC VOS TRACTEURS" a déclaré hier Rakesh Tikait, un des leaders paysans les plus connus, ne parlant pas seulement des 26 et 30 juin, le temps est venu de faire faire ses faire ses valises au gouvernement.

PHOTOS

Manifestations quotidiennes contre la hausse du prix de l'essence avec un mannequin de Modi brûlé en fin de manifestation ; des convois sans fin de tracteurs montant su Delhi et amenant des tonnes de nourriture pour tenir le siège de la capitale durant 6 ans ; convoi de voitures de toutes sortes venant de l'Uttar Pradesh amenant des milliers de paysans et leurs soutiens au campement Singhu de Delhi ; mobilisation des paysans dans tous les villages, du plus petit au plus gros, de l'Etat du Madhya Pradesh le 21 juin ; blocage du commissariat de Chandigarh Matka Chowk jusqu'à ce que les policiers soient obligés de libérer des paysans arrêtés ; actions, blocage des routes et péages un peu partout ; les paysans amènent pour 6 années de nourriture aux campements de Delhi ; des soldats manifestent aux côtés des paysans contre le pouvoir du BJP ; manifestation des ouvriers de la sidérurgie à Durgapur dans le Bengale Occidental

8 photos de plus ici

En complément tous les jours le dossier Soulèvement en Inde et la rubrique Asie/Océanie de la Revue de Presse Emancipation! 

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Viols, tortures et disparitions forcées : en Iran, dans le labyrinthe de la répression
Pour les familles, l’incarcération ou la disparition d’un proche signifie souvent le début d’une longue recherche pour savoir qui le détient et son lieu de détention. Le célèbre rappeur Toomaj, dont on était sans nouvelles, risque d’être condamné à mort.
par Jean-Pierre Perrin
Journal — Outre-mer
Karine Lebon, députée : « Ce qui se passe à La Réunion n’émeut personne »
La parlementaire de gauche réunionnaise dénonce le désintérêt dont les outre-mer font l’objet, après une semaine marquée par le débat sur les soignants non vaccinés et le non-lieu possible sur le scandale du chlordécone. 
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle
Journal
Loi « anti-squat » : le gouvernement se laisse déborder sur sa droite
En dépit de la fronde des associations de mal-logés et l’opposition de la gauche, l’Assemblée a adopté la proposition de loi sur la « protection des logements de l’occupation illicite » à l’issue d’un débat où le texte a été durci par une alliance Renaissance-Les Républicains-Rassemblement national.
par Lucie Delaporte
Journal — Asie et Océanie
Après les inondations, les traumatismes de la population du Pakistan
Depuis 2010, des chercheurs se sont intéressés aux effets dévastateurs des catastrophes naturelles, comme les inondations, sur la santé mentale des populations affectées au Pakistan. Un phénomène « à ne surtout pas prendre à la légère », alerte Asma Humayun, chercheuse et psychiatre à Islamabad.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
La vie en rose, des fjords norvégiens au bocage breton
Le 10 décembre prochain aura lieu une journée de mobilisation contre l’installation d’une usine de production de saumons à Plouisy dans les Côtes d’Armor. L'industrie du saumon, produit très consommé en France, est très critiquée, au point que certains tentent de la réinventer totalement. Retour sur cette industrie controversée, et l'implantation de ce projet à plus de 25 kilomètres de la mer.
par theochimin
Billet de blog
La baguette inscrite au patrimoine immatériel de l'humanité
La baguette (de pain) française vient d’être reconnue par l’UNESCO comme faisant partie du patrimoine immatériel de l’humanité : un petit pain pour la France, un grand pas pour l’humanité !
par Bruno Painvin
Billet de blog
Et pan ! sur la baguette française qui entre à l’Unesco
L’Unesco s’est-elle faite berner par la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française ? Les nutritionnistes tombent du ciel. Et le pape de la recherche sur le pain, l’Américain Steven Kaplan s’étouffe à l’annonce de ce classement qu’il juge comme une « effroyable régression ». (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Pesticides et gras du bide
Gros ventre, panse,  brioche,  abdos Kro, bide... Autant de douceurs littéraires nous permettant de décrire l'excès de graisse visible au niveau de notre ventre ! Si sa présence peut être due à une sédentarité excessive, une forme d'obésité ou encore à une mauvaise alimentation, peut-être que les pesticides n'y sont pas non plus étrangers... Que nous dit un article récent à ce sujet ?
par Le Vagalâme