Exigeons fin de la sélection et création de places dans toutes filières et facs !

UNEF - TACLE : Tendance Action Collective et Luttes Etudiantes

Hier s’est tenue la première assemblée des sans fac, qui marque le début de la campagne des sans fac à Nanterre. Cette année, comme tous les ans, nous recenserons des dizaines de problèmes d’inscription, et la sélection ne fait que s’accentuer : #EtudiantsSansMaster en témoigne. Le gouvernement ignore et méprise les étudiant.e.s et les lycéen.ne.s depuis le début de la crise sanitaire, au lieu d’investir massivement pour la jeunesse, dans les universités, et ouvrir le nombre de places nécessaire dans les facs. Nous refusons l’avenir sans études et sans emploi que ce gouvernement nous promet, nous ne serons pas une génération sacrifiée ! Il faut une mobilisation nationale des étudiants pour mettre fin à la sélection et imposer la création de place !

À Nanterre, mais aussi à Paris 1, à Lille, au Mans, à Grenoble, et à Lyon, des mobilisations pour l’ouverture de places commencent.

Lundi, nous avons eu un premier rendez-vous avec la présidence. La présidence se dit opposée à la sélection, touchée par la situation étudiante : le meilleur moyen d’en faire la démonstration est d’inscrire les sans fac, dès maintenant ! Dès la fin août, nous reprendrons le recensement de dossiers, et les assemblées, pour nous organiser en conséquence si les inscriptions ne sont pas tombées d’ici là !

Vidéo ici du démarrage de la mobilisation des sans facs à Nanterre

En complément tous les jours la rubrique Jeunesse/Education de la Revue de Presse Emancipation!

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.