Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

10573 Billets

0 Édition

Billet de blog 23 mars 2021

Inde: seconde marche sur Delhi -Jacques Chastaing

"Vous nous avez divisés entre castes et religions, maintenant nous allons prendre votre parlement et nous en ferons une halle pour y vendre nos fruits, légumes et cereales"

Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Une des phrases du discours de Rakesh Tikait, un des leaders paysans, aujourd'hui 23 mars au Mahapanchayat de Jaïpur dans le Rajasthan en ce jour de la seconde marche sur Delhi.

Ce 23 mars, 4 marches de paysans, ouvriers, étudiants, enseignants, personnels de santé... montaient sur Delhi pour y tenir 3 meetings géants aux campements de des portes de Delhi, Tikri, Singhu, Ghazipur (le 4e campement a été quasi détruit par une tempête mais un petit meeting y a été quand même tenu), tout à la fois en hommage en cette journée nationale des martyres révolutionnaires, au révolutionnaire Baghat Singh mais aussi en préparation de la grève générale du 26 mars. Aussi des manifestations sans interruption organisées par les jeunes commenceront demain jusqu'au 26 et en même temps des centaines et des centaines de rassemblements étaient organisés aujourd'hui dans le pays dans ce double objectif, 120 rassemblements et manifestations par exemple aujourd'hui dans le Pendjab, une centaine dans chacun des Etats du Telangana ou de l'Andhra Pradesh, etc, etc...

PHOTOS

Une des phrases du discours de Rakesh Tikait, un des leaders paysans, aujourd'hui 23 mars au Mahapanchayat de Jaïpur dans le Rajasthan en ce jour de la seconde marche sur Delhi.

Ce 23 mars, 4 marches de paysans, ouvriers, étudiants, enseignants, personnels de santé... montaient sur Delhi pour y tenir 3 meetings géants aux campements des portes de Delhi, Tikri, Singhu, Ghazipur (le 4e campement a été quasi détruit par une tempête mais un petit meeting y a été quand même tenu), tout à la fois en hommage en cette journée nationale des martyres révolutionnaires, au révolutionnaire Baghat Singh, mais aussi en préparation de la grève générale du 26 mars.

Aussi des manifestations sans interruption organisées par les jeunes commenceront demain jusqu'au 26 et en même temps des centaines et des centaines de rassemblements étaient organisés aujourd'hui dans le pays dans ce double objectif, 120 rassemblements et manifestations par exemple aujourd'hui dans le Pendjab, une centaine dans chacun des Etats du Telangana ou de l'Andhra Pradesh, etc, etc...

PHOTOS

Vote au Mahapanchayat de Jaïpur dans l'Etat du Rajasthan ; tous les records de participation à un meeting paysan à Banga dans le Pendjab; meeting ,au campement paysan de la porte de Tikri à Delhi ; meeting au campement paysan de la porte de Singhu à Delhi ; campement paysan de la porte Tikri à Delhi. Les paysans estiment qu'y vivent 60 000 personnes, avec aussi les 3 autres campements permanents de dimensions semblables, une ZAD populaire avec écoles, cantines, dortoirs, bibliothèques, hôpital, salles de sports... (tout gratuit), mais aussi manifestations, meetings, débats, spectacles, rencontres entre paysans, ouvriers, jeunes, étudiants, syndicalistes, féministes, tous les jours depuis 4 mois; un des multiples meetings de ce 23 mars, ici dans l'Haryana où la tonalité donnée par les orateurs est qu'ils sont prêts à donner leur vie pour le mouvement.depuis 4 mois; un des multiples meetings de ce 23 mars, ici dans l'Haryana où la tonalité donnée par les orateurs est qu'ils sont prêts à donner leur vie pour le mouvement

3232

1 commentaire

52 partages

J’aime

Commenter

Partager

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
Au sud de l’Espagne, ces Algériens qui risquent leur vie pour l’Europe
En 2021, les Algériens ont été nombreux à tenter la traversée pour rejoindre la péninsule Ibérique, parfois au péril de leur vie. Le CIPIMD, une ONG espagnole, aide à localiser les embarcations en mer en lien avec les sauveteurs et participe à l’identification des victimes de naufrages, pour « soulager les familles ». Reportage.
par Nejma Brahim
Journal
Covid-19 : lever les brevets, une solution mondiale ?
Vaccination générale, nouveaux médicaments contre le Covid-19 : les profits des laboratoires pharmaceutiques explosent. Est-il envisageable qu’ils lèvent un jour leurs brevets ? On en parle avec nos invités Isabelle Defourny, de MSF, Jérôme Martin, cofondateur de l’Observatoire de la transparence dans les politiques du médicament, et Rozenn Le Saint, journaliste santé à Mediapart.
par à l’air libre
Journal — Politique économique
Taxation de l’héritage : une lignée de fractures entre candidats à la présidentielle
La rationalité économique plaide pour un durcissement de l’impôt sur les successions, mais la droite se laisse aller à la démagogie en plaidant contre une hausse forcément impopulaire, dénonçant parfois un « impôt sur la mort ». La gauche cherche un équilibre entre justice et acceptabilité.
par Romaric Godin
Journal — Gauche(s)
Les partis de gauche opposés à la Primaire populaire durcissent le ton
Alors que le vote d’investiture de la Primaire populaire, qui compte déjà 288 000 inscrits, a lieu entre le 27 et le 30 janvier, les coups pleuvent sur cette initiative citoyenne. 
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle

La sélection du Club

Billet de blog
Primaire et sixième République : supprimons l'élection présidentielle
La dissolution de l'Assemblée afin que les législatives précèdent la présidentielle devrait être le principal mot d'ordre actuel des partisans d'une sixième République.
par Jean-Pierre Roche
Billet de blog
Présidentielles: penser législatives
La ficelle est grosse et d'autant plus visible qu'elle est utilisée à chaque élection. Mais rien n'y fait, presque tout-le-monde tombe dans le panneau : les médias aux ordres, bien sûr, mais aussi parfois ceux qui ne le sont pas, ainsi que les citoyens, de tous bords. Jusqu'aux dirigeants politiques qui présidentialisent les élections, y compris ceux qui auraient intérêt à ne pas le faire.
par Liliane Baie
Billet de blog
Quand l’archaïsme du système des parrainages s’ajoute à celui du présidentialisme
La question de la pertinence du système des 500 parrainages revient régulièrement au moment de l’élection présidentielle. Plutôt que de revenir au système de l’anonymat des signatures, il serait préférable d’élargir le champ de la responsabilité de la sélection aux citoyens.
par Martine Chantecaille
Billet de blog
Élection présidentielle : une campagne électorale de plus en plus insupportable !
Qu’il est lassant d’écouter ces candidats qui attendent des citoyens d'être uniquement les spectateurs des ébats de leurs egos, de s'enivrer de leurs mots, de leurs invectives, et de retenir comme vainqueur celle ou celui qui aura le plus efficacement anéanti son adversaire !
par paul report