Au Chili, une femme chante 'Amanda' de Victor Jara, contre le couvre-feu -vidéo

En plein couvre-feu au Chili, une voix de femme s'élève dans Santiago. Elle chante "Amanda" de Victor Jara, torturé et assassiné par la dictature de Pinochet en 1973. Un acte de résistance qui électrise le pays, encore soumis au fascisme. La démocratie bourgeoise n'est que la forme que prend la dictature du capital quand le travail courbe l'échine.

Au Chili, une femme chante contre le couvre-feu © L'Obs

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.