Nanterre: l’attente et le mépris a trop duré, il est urgent d’inscrire les sans fac !

Aujourd’hui, cela fait un mois que les 16 sans fac restants attendent un retour sur leur dossier, après avoir accepté des rétrogradations et réorientations dans d’autres niveaux et filières suite à un premier refus, et après avoir témoigné de situations sociales et matérielles très difficiles et précaires.

UNEF - TACLE : Tendance Action Collective et Luttes Etudiantes

Cela fait un mois que les sans fac attendent une réponse de la présidence, et plus de quatre mois qu’ils ont déposé leur premier recours gracieux ! Cette attente interminable n’est qu’une preuve de mépris, d’autant plus lorsque la présidence justifie les refus et les délais par un manque de moyens, et qu’on apprend au dernier conseil d’administration qu’un budget d’1,8 million à été alloué à une entreprise de sécurité privée, et 1 million à la signalétique de l’université ! On ne peut que se demander, combien de places supplémentaires cet argent pourrait-il servir à créer, combien d’enseignant.e.s pourrait-il servir à embaucher !

Nous avons lancé une campagne de soutien à la mobilisation des sans fac, qui permet aux étudiant.e.s d’interpeller la présidence par mail et de demander l’inscription des sans fac. N’hésitez pas à nous en demander plus à ce sujet en privé !

Mr. Gervais-Lambony, le confinement ne mettra pas fin à notre mobilisation. Etudier est un droit, pas un privilège, et nous nous battrons jusqu’au bout pour le faire respecter !

Voir vidéo avec Victor Mendez ici

Et rassemblement ici

Cliquez sur le logo

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.