Inde: blocage général lundi contre Modi et le capitalisme -Jacques Chastaing

Rien que la préparation à cette journée est d'une dimension historique, Modi et son gouvernement semblent impuissants à enrayer cet énorme mouvement qui vise à le renverser et ne cesse de progresser, entraînant peu à peu derrière lui, toutes les organisations et toutes les classes populaires du pays. C'est une marche vers la révolution.

Depuis des jours et des jours, le soulèvement paysan qui en est à son 10e mois de blocage de la capitale Delhi, prépare le Bharat Bandh (blocage général) du 27 septembre où tout le pays sera bloqué, routes, gares, ports, commerces, échoppes d'artisans, transports, taxis, bus, rickshaws, entreprises, usines, banques, universités, écoles, marchés, péages autoroutiers, administration, temples, églises... en vue d'aller vers le renversement du régime de Modi, rétablir la démocratie, stopper les discriminations de sexes, de religions, de castes et libérer l'Inde des griffes des gros capitalistes.

Pour préparer cette journée que le mouvement paysan annonce comme historique et un tournant dans le mouvement lui-même, il a multiplié les meetings dans le moindre village (plus de 1 000 dans le seul Etat du Pendjab avec une participation moyenne de 5 000 personnes ), organisé de multiples Mahapanchayats ( AG de démocratie directe) regroupant des dizaines de milliers de personnes chacun dans de nombreux Etats, planifié de nombreuses marches et manifestations de jour et de nuit traversant les Etats de part en part avec parfois des marches de femmes allant à la rencontre des femmes dans chaque quartier, mis en place dans les rues des villes et villages des spectacles théâtraux populaires appelant au Bharat Bandh et même organisé un tournoi de football pour populariser cette journée.

Pour ce faire le mouvement paysan a eu le soutien des organisations syndicales ouvrières, celles des employés, des banques, des commerçants, des transporteurs routiers, des chauffeurs de taxi, des étudiants et enseignants, des pécheurs, des organisations de femmes, des aides familiales, assistantes sociales, employées de crèches, organisations des intouchables, des tribus, celles de la jeunesse ainsi que les différents partis d'opposition qui tous appellent également à participer ou soutenir cette journée.

Rien que la préparation à cette journée est d'une dimension historique, Modi et son gouvernement semblent impuissants à enrayer cet énorme mouvement qui vise à le renverser et ne cesse de progresser, entraînant peu à peu derrière lui, toutes les organisations et toutes les classes populaires du pays. C'est une marche vers la révolution.

PHOTOS

Mahapanchayat à Allahabad dans l'est de l'Uttar Pradesh ; Mahapanchayat à Ismailabad dans l'Haryana ; Mahapanchayat à Mohali dans le Pendjab ; marche aux flambeaux à Malavalli, Mandya District dans le Karnataka en préparation du blocage général du pays le 27 septembre ; manifestation en moto à Bhavanigarh dans le Pendjab pour préparer le blocage général du pays le 27 septembre ; Mahapanchayat à Sitapur dans l'Uttar Pradesh ; Mahapanchayat à Laksar dans l'Uttarakhand

Ici deux  photos de plus

En complément tous les jours le dossier Soulèvement en Inde et la rubrique Asie/Océanie de la Revue de Presse Emancipation! 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.