Lille: Les étudiants à l'offensive contre la casse de l'Université

Face à la crise et aux réformes antisociales, l'UNEF Lille appelle mercredi 29 septembre à 17h30 à une réunion publique.

Source : UNEF TACLE Lille

Alors qu'aujourd'hui on sort d'années en distanciel franchement catastrophique, la fac ne trouve rien de mieux que à faire que d'appliquer des réformes dégueulasses comme Bienvenue en France !

Hausser les frais d'inscription pour les étudiant.e.s hors U.E, c'est tout simplement honteux ! La somme demandée, 2770 ou 3770 €, est complètement délirante, et les étudiant.e.s doivent aujourd'hui choisir entre se loger et étudier. De plus, cette hausse ouvre complètement la porte à l'élargissement de l'augmentation des frais d'inscription, pour l'ensemble et étudiant.e.s ! Ainsi, cette réforme xénophobe voire raciste est clairement un nouveau pas vers une université toujours plus fermée et sélective !

C'est pour cela que nous menons la mobilisation pour l'inscription de toutes et tous et pour faire retirer Bienvenue en France.

Cette situation se couple avec un retour en présentiel tout aussi catastrophique que nos conditions d'études avant la crise. Le manque de places en amphis, le manque de salles, le manque de profs, la désorganisation ambiante et les queues monstrueuses devant les Resto'U témoignent d'un manque de moyen criant ! Comment accepter d'étudier par terre, le ventre vide ?

A cela nous répondons qu'il faut du budget, un investissement massif dans l'enseignement supérieur pour répondre à l'ensemble des préoccupations des étudiant.e.s. Nous sortons de plusieurs confinements, et la seule chose qu'on nous offre, c'est de la sélection et des conditions d'études lamentables.

Refusons d'être une génération sacrifiée et organisons-nous !

Pour cela, viens à notre réunion le mercredi 29 septembre à 17h30, rdv dans le hall A et dans la rue le 5 octobre.

Vidéo appel ici

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.