Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

10961 Billets

0 Édition

Billet de blog 27 juil. 2021

Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

Inde: le parlement paysan paralyse l’activité du parlement bourgeois -J.Chastaing

La session du 27 juillet a du être annulée et reportée neuf fois du fait des protestations des députés d'opposition qui perturbaient la session en criant des slogans et agitant des pancartes sur de nombreux sujets dont le scandale Pegasus mais surtout sur la question paysanne.

Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

C'est le chaos au Parlement institutionnel indien où la session du 27 juillet a du être annulée et reportée neuf fois du fait des protestations des députés d'opposition qui perturbaient la session en criant des slogans et agitant des pancartes sur de nombreux sujets dont le scandale Pegasus mais surtout sur la question paysanne.

Le gouvernement a dit aux députés d'opposition que s'ils voulaient vraiment aider les paysans, il fallait qu'ils laissent le Parlement faire son travail sur les lois paysannes.

Le Parlement paysan lui a répondu que les députés d'opposition agissaient ainsi sur leur propre demande, sous la pression du "fouet paysan".

Par "fouet paysan", le soulèvement paysan voulait tout à la fois dire que la pression populaire leur demandait d'agir ainsi mais aussi que c'était la pratique parlementaire d'origine britannique appliquée en Inde du "whip" (fouet), un représentant attitré des partis au Parlement qui a le droit d'exiger un vote impératif des députés de son parti sur tel ou tel sujet. Le soulèvement paysan a donc déclaré qu'il était le "whip" des députés d'opposition et qu'ils obéissaient à ses consignes.

Il faut dire que le soulèvement paysan a précisé que les députés institutionnels qui ne défendraient pas ses positions seraient révoqués tout à la fois par la politique de bannissement social du mouvement paysan qui interdit toute activité publique aux représentants du BJP et ses alliés et ceux qui ne veulent pas défendre les paysans et par ailleurs par une campagne qui leur ferait perdre leur mandats aux prochaines législatives.

Ainsi le mouvement paysan a prévenu que les députés et représentants du BJP et ses alliés n'auront pas le droit de brandir le drapeau national lors de la fête de l'indépendance du 15 août à Jind en Haryana que les paysans comptent bien fêter pour leur part dans cette ville avec un défilé de tracteurs brandissant tout à la fois le drapeau national et les drapeaux paysans.

Ainsi encore, dans une conférence de presse, le SKM (Front Uni Paysan) a déclaré que pour les prochaines élections législatives ayant lieu en début d'année prochaine en Uttarakhand et Uttar Pradesh, ils transformeraient la ville de Lucknow, la capitale de l'Uttar Pradesh (210 millions d'habitants et le cœur du pouvoir du BJP) en une sorte de Delhi, assiégée par les paysans, pour faire battre tous les députés BJP et leurs alliés et les empêcher d'avoir une quelconque activité.

PHOTOS

Les paysans continuent a se masser aux portes de Delhi, le 27.07 un convoi paysan venant de Muzaffarnagar, passe par Meerut sur leur route pour aller renforcer le campement paysan Ghazipur à Delhi

En complément tous les jours le dossier Soulèvement en Inde et la rubrique Asie/Océanie de la Revue de Presse Emancipation! 

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Viols, tortures et disparitions forcées : en Iran, dans le labyrinthe de la répression
Pour les familles, l’incarcération ou la disparition d’un proche signifie souvent le début d’une longue recherche pour savoir qui le détient et son lieu de détention. Le célèbre rappeur Toomaj, dont on était sans nouvelles, risque d’être condamné à mort.
par Jean-Pierre Perrin
Journal — Outre-mer
Karine Lebon, députée : « Ce qui se passe à La Réunion n’émeut personne »
La parlementaire de gauche réunionnaise dénonce le désintérêt dont les outre-mer font l’objet, après une semaine marquée par le débat sur les soignants non vaccinés et le non-lieu possible sur le scandale du chlordécone. 
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle
Journal
Loi « anti-squat » : le gouvernement se laisse déborder sur sa droite
En dépit de la fronde des associations de mal-logés et l’opposition de la gauche, l’Assemblée a adopté la proposition de loi sur la « protection des logements de l’occupation illicite » à l’issue d’un débat où le texte a été durci par une alliance Renaissance-Les Républicains-Rassemblement national.
par Lucie Delaporte
Journal — Asie et Océanie
Après les inondations, les traumatismes de la population du Pakistan
Depuis 2010, des chercheurs se sont intéressés aux effets dévastateurs des catastrophes naturelles, comme les inondations, sur la santé mentale des populations affectées au Pakistan. Un phénomène « à ne surtout pas prendre à la légère », alerte Asma Humayun, chercheuse et psychiatre à Islamabad.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
Pesticides et gras du bide
Gros ventre, panse,  brioche,  abdos Kro, bide... Autant de douceurs littéraires nous permettant de décrire l'excès de graisse visible au niveau de notre ventre ! Si sa présence peut être due à une sédentarité excessive, une forme d'obésité ou encore à une mauvaise alimentation, peut-être que les pesticides n'y sont pas non plus étrangers... Que nous dit un article récent à ce sujet ?
par Le Vagalâme
Billet de blog
La baguette inscrite au patrimoine immatériel de l'humanité
La baguette (de pain) française vient d’être reconnue par l’UNESCO comme faisant partie du patrimoine immatériel de l’humanité : un petit pain pour la France, un grand pas pour l’humanité !
par Bruno Painvin
Billet de blog
La vie en rose, des fjords norvégiens au bocage breton
Le 10 décembre prochain aura lieu une journée de mobilisation contre l’installation d’une usine de production de saumons à Plouisy dans les Côtes d’Armor. L'industrie du saumon, produit très consommé en France, est très critiquée, au point que certains tentent de la réinventer totalement. Retour sur cette industrie controversée, et l'implantation de ce projet à plus de 25 kilomètres de la mer.
par theochimin
Billet de blog
Et pan ! sur la baguette française qui entre à l’Unesco
L’Unesco s’est-elle faite berner par la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française ? Les nutritionnistes tombent du ciel. Et le pape de la recherche sur le pain, l’Américain Steven Kaplan s’étouffe à l’annonce de ce classement qu’il juge comme une « effroyable régression ». (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement