Lettre du Front Social aux organisations syndicales, associations, fronts de lutte...

et à toutes celles et ceux qui ne veulent pas revenir au XIXème siècle dans les mois qui viennent sous le gouvernement Macron.

27 Juillet 2017 - Front Social

Macron a achevé la concertation. Le gouvernement écrit les ordonnances en août et donne un rendez- vous final aux organisations syndicales le 21 août.

Les destructions envisagées par Macron sont d'une telle ampleur que c'est un véritable recul de civilisation qui s'annonce devant nous.
C'est la fin du code du travail. C'est un code du travail par entreprise, chaque patron devenant un espèce de seigneur local, un patron de droit divin. C'est la fin du CDI.

C'est aussi une contre révolution fiscale en même temps que la destruction des budgets des services publics, de toutes les solidarités pour les malades, handicapés, personnes âgées,chômeurs, la destruction de la Sécurité Sociale, des allocations chômage, du droit à la retraite, de la protection de l'enfance, d'une éducation pour tous, des soins pour le plus grand nombre, du logement à bon marché...

C'est la fin de la démocratie telle que nous la connaissons depuis 70 ans avec l'intégration de l'état d'urgence dans le droit commun, la limitation des pouvoirs des juges au profit de ceux des policiers... En quelques mois, Macron veut liquider les acquis sociaux et les libertés issus de décennies de luttes ouvrières

FACE A CETTE GUERRE TOTALE IL FAUT UNE MOBILISATION GENERALE D'UNE AMPLEUR TOTALE QUI COMMENCE LE 12 SEPTEMBRE

C'est pourquoi tout doit être fait pour que le 12 septembre soit une réussite afin de démontrer la réalité d'une mobilisation naissante. Mais une journée même réussie ne suffira pas.

Le Front social appelle les syndicats, les associations, les fronts de lutte à se mettre autour d'une table pour voir comment ils pourraient faire du 12 septembre le lancement d'un mouvement général pour empêcher l'adoption des ordonnances prévue au Conseil des ministres du 20 septembre et commencer à construire un rapport de force global contre les ordonnances, la destruction du droit social et des services publics.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.