Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

10365 Billets

0 Édition

Billet de blog 28 oct. 2021

La révolution soudanaise reprend sa marche contre le coup d'Etat militaire

iI y a de fortes chances que ce coup d'Etat échoue. Cela pourrait avoir de fortes répercussions sur une reprise possible du processus révolutionnaire d'une part dans le monde arabe, le Soudan étant très intimement lié à l'Egypte par son histoire, sa culture, ses peuples et d'autre part en Afrique, le Soudan étant à la frontière du monde arabe et du monde africain.

Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

par Jacques Chastaing

LA RÉVOLUTION SOUDANAISE REPREND SA MARCHE EN AVANT CONTRE LE COUP D'ETAT MILITAIRE ET AURA UN IMPACT SUR LE MONDE ARABE ET L'AFRIQUE

Tout le pays est bloqué par la grève générale contre le coup d'Etat militaire. Les militaires malgré leurs menaces et violences n'arrivent pas à faire redémarrer l'aéroport, les banques, l'administration, les magasins, les entreprises, les écoles et université tous arrêtés. Malgré la répression féroce de l'armée qui tire à balles dans les rues, les manifestations de masse continuent jour et nuit dans tout le pays et des barricades, déblayées par les militaires sont aussitôt reconstruites dans leur dos.

Les comités révolutionnaires de quartiers -les organes de la démocratie révolutionnaire -, l'Association des Professionnels Soudanais, le Parti Communiste et de nombreux syndicats qui ont joué un rôle central dans la révolution de 2018-2019 et qui ont fait tomber une des pires dictatures qui soit, appellent le 30 octobre à une manifestation de masse dans le but de faire tomber le pouvoir militaire.

Depuis la chute du dictateur Al-Bachir fin 2018, un compromis s'était établi dans le rapport de force du moment, avec un pouvoir partagé entre l'armée et des civils qui avaient décidé d'accepter ce compromis, tandis que les forces révolutionnaires refusaient pour leur part dans rentrer dans ce compromis. En effet, en juin 2019, les militaires avaient déjà tenté de s’accaparer tout le pouvoir. Des centaines de manifestants qui participaient à un sit-in devant le quartier général de l’armée avaient alors été tués par des soldats et des forces de sécurité.

La stratégie de guérilla urbaine couplée à des grèves et des manifestations jour et nuit avait porté ses fruits et permis d'organiser le 30 juin la marche du "million", qui avait forcé les généraux paniqués à reculer en leur faisant accepter la coalition entre eux et certains civils.

C'est ce partage précaire du pouvoir entre ces composantes qui a volé en éclat il y a un mois lorsque des militaires avaient déjà tenté un coup d'Etat, ce qui avait amené à nouveau la population à redescendre dans la rue et à reprendre le processus révolutionnaire un moment suspendu.

C'est pour tenter de stopper cette nouvelle montée révolutionnaire et juste au moment où les militaires devaient redonner tout le pouvoir aux civils, que ce nouveau coup d'Etat militaire vient d'avoir lieu. Mais l'armée est divisée, un des militaires parmi les plus importants - qui a ses propres troupes - a refusé de s'y associer. Et la population et ses organisations ne sont pas surprises par ce "coup". Elles s'y attendaient et s'y préparaient.

C'est pourquoi il y a de fortes chances que ce coup d'Etat échoue,- en tous cas c'est ce qu'il faut espérer et il faut soutenir la révolution soudanaise. Cela pourrait avoir de fortes répercussions sur une reprise possible du processus révolutionnaire d'une part dans le monde arabe, le Soudan étant très intimement lié à l'Egypte par son histoire, sa culture, ses peuples et d'autre part en Afrique, le Soudan étant à la frontière du monde arabe et du monde africain.

(Visuel emprunté à "Unité CGT")

En complément tous les jours la rubrique Afrique Subsahariennede la Revue de Presse Emancipation!

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
Husain, Shahwali, Maryam... : ces vies englouties au large de Calais
Qui sont les vingt-sept hommes, femmes et enfants qui ont péri dans la Manche en tentant de rallier la Grande-Bretagne ? Il faudra des semaines, voire des mois pour les identifier formellement. Pour l’heure, Mediapart a réuni les visages de dix de ces exilés, afghans et kurdes irakiens, portés disparus depuis le naufrage du 24 novembre.
par Sarah Brethes (avec Sheerazad Chekaik-Chaila)
Journal
2022 : contrer les vents mauvais
« À l’air libre » spécial ce soir : d’abord, nous recevrons la rappeuse Casey pour un grand entretien. Puis Chloé Gerbier, Romain Coussin, et « Max », activistes et syndicalistes en lutte seront sur notre plateau. Enfin, nous accueillerons les représentants de trois candidats de gauche à l'élection présidentielle : Manuel Bompard, Sophie Taillé-Polian et Cédric van Styvendael.
par à l’air libre
Journal
LR : un duel Ciotti-Pécresse au second tour
Éric Ciotti est arrivé en tête du premier tour du congrès organisé par Les Républicains pour désigner leur candidat ou leur candidate à l’élection présidentielle. Au second tour, il affrontera Valérie Pécresse, qui a déjà reçu le soutien des éliminés Xavier Bertrand, Michel Barnier et Philippe Juvin.
par Ilyes Ramdani
Journal — Justice
La justice révoque le sursis de Claude Guéant, le procès des sondages de l’Élysée rouvert
La justice vient de révoquer en partie le sursis et la liberté conditionnelle dont l’ancien bras droit de Nicolas Sarkozy avait bénéficié après sa condamnation dans le scandale des « primes » du ministère de l’intérieur. Cette décision provoque la réouverture du procès des sondages de l’Élysée : le tribunal estime que Claude Guéant n’a peut-être pas tout dit lors des audiences sur sa situation personnelle.
par Fabrice Arfi et Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
« Nous, abstentionnistes » par Yves Raynaud (3)
Voter est un droit acquis de haute lutte et souvent à l'issue d'affrontements sanglants ; c'est aussi un devoir citoyen dans la mesure où la démocratie fonctionne normalement en respectant les divergences et les minorités. Mais voter devient un casse-tête lorsque le système tout entier est perverti et faussé par des règles iniques...
par Vingtras
Billet de blog
Le bocal de la mélancolie
Eric Zemmour prétend s’adresser à vous, à moi, ses compatriotes, à travers son clip de candidat. Vraiment ? Je lui réponds avec ses mots, ses phrases, un lien vidéo, et quelques ajouts de mon cru.
par Claire Ze
Billet de blog
Ne lâchons pas le travail !
Alors qu'il craque de tous côtés, le travail risque d'être le grand absent de la campagne présidentielle. Le 15 janvier prochain, se tiendra dans la grande salle de la Bourse du travail de Paris une assemblée citoyenne pour la démocratie au travail. Son objectif : faire entendre la cause du travail vivant dans le débat politique. Inscriptions ouvertes.
par Ateliers travail et démocratie
Billet d’édition
2022, ma première fois électorale
Voter ou ne pas voter, telle est la déraison.
par Joseph Siraudeau