Les paysans indiens sur deux fronts: Modi et Covid -Jacques Chastaing

Un signe: la rencontre paysanne nationale du 10 mai pour envisager la stratégie à mener pour intensifier la lutte dans cette période de covid galopant deviendra une rencontre nationale ouvriers-paysans dans le même objectif.

Alors que l'épidémie du covid est en train de prendre une dimension cataclysmique , la mobilisation paysanne continue sur deux fronts, d'une part lutter contre le covid en mettant toutes leurs ressources au service de la collectivité et d'autre part continuer à se mobiliser contre le gouvernement et ses lois anti paysans et anti ouvriers.

Ainsi la coordination paysanne et les dix principales confédérations syndicales ouvrières ont publié un communiqué commun où ils annoncent qu'ils organiseront ensemble le 1er mai, mais de la manière la plus éclatée possible, pour éviter les gros rassemblements.

Par ailleurs, ils ont annoncé que la rencontre paysanne nationale du 10 mai pour envisager la stratégie à mener pour intensifier la lutte dans cette période de covid galopant deviendrait une rencontre nationale ouvriers-paysans dans le même objectif.

PHOTOS

Mahapanchayat à Premnagar, district de Bhiwani dans l'Etat de l'Haryana ; le premier ministre BJP de l'Haryana Manohar Lal Khattar assiégé chez lui par les paysans ; réunion paysanne au péage autoroutier libéré de Kitlana Toll Plaza dans le district de Bhiwani dans l'Haryana ; réunion paysanne de péage autoroutier libéré à Makdauli toll plaza sur l'autoroute Rohtak-Gohana en Haryana

En complément tous les jours le dossier Soulèvement en Inde et la rubrique Asie/Océanie de la Revue de Presse Emancipation!

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.