Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

10961 Billets

0 Édition

Billet de blog 30 déc. 2021

Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

Inde: mobilisations et rapports de force après la victoire paysanne -J. Chastaing

Le mouvement national reprend son souffle, avec des mobilisations toutefois très nombreuses dans tous les secteurs, en attendant le jour clé du 15 janvier, date de la réunion pour la définition du MSP, sorte de salaire minimum paysan.

Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

La première réunion entre le gouvernement et les paysans pour définir les modalités de l'application du MSP (sorte de salaire minimum paysan, un succès considérable qui changerait tout le pays si c'était appliqué mais dont on ne voit pas l'application sans mobilisation encore plus forte que précédemment) aura lieu le 15 janvier 2022.

Le SKM qui a aussi prévu une réunion de la coordination paysanne ce jour-là, verra si le gouvernement a réellement l'intention de tenir sa promesse sur le MSP et en fonction de cela décidera de reprendre la mobilisation ou pas et comment.

Ce jour-là, il décidera également s'il exclue ou pas, les organisations paysannes qui ont décidé de former une organisation politique afin de se présenter aux élections au Pendjab.

D'ici le 15 janvier qui sera donc une date importante, les mobilisations n'ont pas cessé, bien au contraire, mais sans la perspective concrète immédiate de les unifier que représentait la mobilisation paysanne.

Il manque donc quelque chose. On verra donc si ce "quelque chose", facteur d'unification et perspective de changer de monde, réapparait au 15 janvier puisque le SKM a promis qu'il n'avait fait que suspendre la lutte et que si le gouvernement ne tenait pas ses promesses, il reprendrait et intensifierait la lutte.

En attendant, entre la victoire paysanne, la suspension du mouvement et aujourd'hui, il y a donc eu beaucoup de luttes, mais "dispersées" comme à l'habitude si on peut dire.

Il y a eu des manifestations paysannes de "libération" des péages autoroutiers pour exiger que les paysans n'aient pas à payer les péages.

Il y a une grève de médecins du territoire de Delhi contre les violences policières que des organisations syndicales médicales ont appelé à étendre à toute l'Inde.

Il y a les grèves des ASHA et Anganwadi qui continuent intensivement dans tout le pays.

Il y a une grève importante des agents de nettoyage du Tamilnadu que les agents ont promis de rendre illimitée à partir du 31 décembre.

Il y a l'annonce d'une grève nationale des pécheurs le 5 janvier.

Il y a eu des mobilisations massives de paysans dans le Bengale Occidental pour exiger du pouvoir qu'il alloue des fonds pour lutter contre l'érosion provoquée par les rivières.

Il y a eu un meeting commun ouvriers paysans à Jalna dans le Maharashtra pour mener ensemble la lutte des sans terre et des sans toits.

Il y a l'annonce d'une journée d'action commune ouvriers-paysans dans le Pendjab le 19 janvier.

Il y a l'annonce d'un Mahapanchayat paysans et "municipaux" dans l'Haryana pour discuter de la situation le 2 janvier.

Et puis il y a eu le résultat des élections municipales le 24.12 à Chandigarh, capitale commune au Pendjab et à l'Haryana, l'épicentre donc de la lutte paysanne, où le BJP a perdu la municipalité et où le grand gagnant est l'AAP (sorte de Podemos indien qui gère déjà Delhi et son territoire), le parti avec lequel certaines organisations paysannes du Pendjab veulent s'allier pour gagner les élections dans l'Etat du Pendjab.

Enfin, il y a la perspective générale d'une double journée nationale de grève - ce qui n'est jamais arrivé en Inde - les 23 et 24 février appelée par les dix principales organisations syndicales ouvrières et le SKM paysan, mais dont le sens et l'importance changeront totalement de contenu en fonction de ce qui va se passer le 15 janvier et des choix que va faire le SKM.

Jacques Chastaing

PHOTOS

Mobilisation des paysans à Purba Medinipur dans le Bengale Occidental pour exiger du pouvoir qu'il alloue des fonds pour lutter contre l'érosion provoquée par les rivières ; meeting commun ouvriers paysans à Jalna dans le Maharashtra pour mener ensemble la lutte des sans terre et sans toits ; grève des agents de nettoyage dans le Tamilnadu et menace de grève dure à partir du 31 décembre ; grève et sit-in des médecins à Delhi contre les violences policiers et appel a étendre cette grève à toute l'Inde

En complément tous les jours le dossier Soulèvement en Inde et la rubrique Asie/Océanie de la Revue de Presse Emancipation!

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

À la Une de Mediapart

Journal
Immigration : le discours de Borne entre « fermeté » et « humanité » ne trompe personne
Les députés et le gouvernement ont débattu mardi soir, sans voter, des orientations du futur projet de loi sur l’asile et l’immigration, annoncé pour le début 2023. Un texte « équilibré », a vanté la première ministre, sans convaincre les oppositions. Profondément divisées.
par Nejma Brahim
Journal
Projet de loi immigration : « Nous sommes sur des propositions racistes »
Le projet de loi immigration, porté par Gérald Darmanin, est discuté mardi 6 décembre à l’Assemblée nationale. L’occasion notamment de revenir sur les chiffres de « la délinquance des étrangers » avancés par le chef de l’État et le ministre de l’intérieur. 
par À l’air libre
Journal — Politique économique
Comment la Macronie a tourné le dos à la rationalité économique
Alors qu’en 2017, Emmanuel Macron se présentait comme le champion de « l’évaluation des réformes », il fait fi des évaluations scientifiques négatives sur sa politique économique. Désormais, sa seule boussole est sa politique en faveur du capital.
par Romaric Godin et Mathias Thépot
Journal — Fil d'actualités
Allemagne : un réseau d’extrême droite voulait attaquer le Parlement
Une vaste opération de la police allemande au sein de groupuscules d’extrême droite et complotistes a conduit mercredi matin au démantèlement d’une cellule projetant des attentats, et qui visait notamment le Bundestag, la chambre basse du Parlement.
par Agence France-Presse

La sélection du Club

Billet de blog
L'amour trouvera un chemin
Dans la sainte trinité du jazz, et sa confrérie du souffle, on comptait le Père (John Coltrane), le Fils (Pharoah Sanders) et le Saint-Esprit (Albert Ayler). Il est peu dire que le décès de Pharoah Sanders, le 24 septembre dernier, est une grande perte. L'impact de son jeu, du son qu'il a développé, de ses compositions et de sa quête vers la vérité, est immense.
par Arnaud Simetiere
Billet d’édition
2. B.B. King et la légende de Lucille
Il suffit d’avoir admiré son jeu tout en finesse et en agressivité contenue, d’avoir vécu l’émotion provenant du vibrato magique de sa guitare, d’avoir profité de sa bonhomie joviale et communicative sur scène, de son humilité, et de sa gentillesse, pour comprendre qu’il n’a pas usurpé le titre de King of the Blues.
par Zantrop
Billet de blog
Rap et théorie postcoloniale : sur « Identité remarquable » de Younès Boucif
« Un Arabe qui fait du rap y’a pas grand-chose d’original », rappait Younès dans « J’me rappelle ». Mais quid d’un Arabe qui rappe, joue (au cinéma, au théâtre), écrit des romans, manage et se fait parfois, à ses heures perdues, documentariste ? À l'occasion de la sortie de son album, retour sur la trajectoire d'un artiste aux talents multiples.
par Matti Leprêtre
Billet de blog
Playlist - Post-punk et variants
Blue Monday infini et températures froides bien en dessous de celles d'Ibiza en hiver. C'est le moment idéal pour glorifier le dieu post-punk et ses progénitures art rock ou dark wave, fournisseurs d'acouphènes depuis 1979. Avec Suicide, Bauhaus, Protomartyr, Bantam lyons, This heat, Devo, Sonic Youth...
par Le potar