Pour un Front Populaire

L'union de Mélenchon et d'Hamon est la seule chance d'éviter la droite au pouvoir.

La presse dominante et aux ordres fait tout pour que les projecteurs soient tournés vers les trois candidats de la droite* ce qui permet de laisser dans l'ombre les candidats de la gauche et leurs programmes.

Les déboires de Fillon ont, finalement, plus désservis la gauche, laissé dans la pénombre, que  Fillon lui -même.

Tout est fait pour avoir un "match" aussi improbable que ridicule opposant la fille de son père au marcheur illuminé...cependant, malgré cette disproportion médiatique et le lourd passif dû à cinq ans de hollandisme, les gauches  arrivent à environ 25 / 26 % d'intentions de votes cumulées au premier tour ce qui est loin d'être ridicule.

L'union  des deux principaux candidats de gauche et la dynamique qui en découlerait ferait sans doute gonfler ce petit "pécule" électoral et permettrait à la gauche d'être au deuxième tour et, pourquoi pas de gagner la présidentielle ce qui, après tout, n'a rien de saugrenu lorsque l'on voit le nombre d'indécis ( et d'abstentionnistes prévus). Dans cette élection, rien ne se passe comme prévu et tout reste ouvert si...Hamon et Mélenchon s'unissent...bref , nous pouvons toujours rêver d'un nouveau Front Populaire.

 

* Macron, Fillon et Le Pen représentent les trois sensibilités de la droite :

-à Macron , la droite "sociale" et libérale (comme si les deux étaient compatibles).

-à Fillon la droite réactionnaire, catholique,  traditionnaliste, paternaliste et anti-sociale.

-à Le Pen , la droite pétainiste et poujadiste.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.