INADMISSIBLE

INADMISSIBLE !

Dans une vidéo diffusée sur Facebook Christophe Dettinger explique pourquoi il s’en est pris violemment aux gendarmes : « Je suis un gilet jaune, j’ai la colère du peuple en moi, je vois tous ces présidents, ces ministres, tout l’Etat se gaver et se pomper, ils ne sont même pas capables de montrer l’exemple, ils se gavent sur notre dos. »

Or selon « le Point » Monsieur le Président de la République a estimé au cours d’un entretien informel avec des journalistes que « le boxeur a été briefé par un avocat d’extrême gauche, ça se voit, le type il n’a pas les mots d’un gitan, il n’a pas les mots d’un boxeur gitan ! »

Quel mépris ! Quelle violence ! Parce qu’un gitan ça ne sait pas parler français ? Parce qu’un boxeur, métier mineur, voire minable, au cerveau malmené (qu’en penserait Edouard Philippe) ça a besoin d’un avocat pour se faire comprendre ?

Qu’un gamin de CP, à bout d’argument lance une aussi idiote insulte, passe encore, il saura peut-être changer d’avis, mais que ces clichés soient exprimés par un Président de la République française, c’est inconcevable, inimaginable. Ajouter cet exemple détonnant aux multiples indices de son mépris de caste pour ceux qui n’en font pas partie remet, selon moi, complètement en cause sa légitimité de tenir cette fonction suprême. Il manque à cet homme l’intelligence du cœur. Ce que, avec avidité, les Gilets jaunes aimeraient trouver chez un Président.

Aussi je vais lancer une pétition demandant la destitution du personnage. Mais pour rendre cette démarche efficiente et peut-être acceptable au niveau constitutionnel (je ne suis pas un spécialiste) je propose que cette pétition ne soit à considérer que si le nombre des signatures recueillies dépassent nettement le nombre de voix qui ont permis l’élection de l’homme.

https://webmail.laposte.net/h/search?si=0&so=0&sc=1797&sfi=6&st=message&id=445829&action=compose

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.