MERDE A EUX !

RÉFLEXIONS PERSONNELLES EN UN MOMENT DE COLÈRE.

On aimerais comprendre pourquoi ce gouvernement de pervers dangereux s'entête comme cela avec cette loi à la con, totalement régressive et finalement uniquement répressive..
J'aimerais connaitre les vraies raison de ces tordus pour détruire la France et les conditions de travail des salariés à ce point et s'entêter a soutenir qu'ils ont raison.
Et l'autre idiote qui tente de faire croire que sa loi est pour les travailleurs.
Il y a des gifles qui se perdent, et c'est encore une femme qui est peut être la pire.
  Je l'ai vu sur internet à l'assemblée, c'était un monstre d’entêtement et de dédain.
Pour ces gens, le mot "reformer" signifie détruire, c'est cela qu'il faut comprendre quand ils parlent.
Tout comme le mot "négociation" veut TOUJOURS dire RECUL pour les salariés et surtout les travailleurs, ce que les syndicats n'arrivent pas à comprendre.
Concernant M El Khomeri, elle est encore un bon exemple de l'idiotie qu'est la parité de genre. Le problème n'est pas dans les quotas H/F mais dans la compétence et dans une vraie parité sociale, et représentative en proportion de toutes les catégories sociales.

Je dis bien, TOUTES.

Que tout le monde soit représenté, et que les représentants aient la compétence necessaire, acquise ou apprise avant de représenter le peuple.
Il est aussi impératif qu'il y ait une chambre tirée au sort et paritaire socialement, qui réécrive cette saleté de constitution et qui supervise tout ce petit monde et l'empêche de dériver.
Une assemblée tirée au sort qui soit la boussole de la démocratie et qui ait la haute main sur tout ce qu'il se passe.
La constitution, elle, doit être totalement verrouillée, impossible à magouiller sauf à travers un referendum après que la raison du changement en ait été totalement expliquée et que la modification soit dans le sens, encore une fois, du bien commun uniquement.
Et peut être un conseil de sage qui remet en permanence les pendules à l'heure.
Actuellement, politiquement, les élus sont TOUS à quelques rares exceptions, des imbéciles politiques et des ignares sociaux qui feraient mieux d'aller au travail à l'usine vu les résultats qu'ils ont eu en 70 ans et pour apprendre un peu ce que veut dire "travailler".
Représenter le peuple, c'est être issu du peuple pour y présenter un projet reconnu et accepté de tous et pour le bien de tous (pour le bien commun)
Représenter le peuple, c'est travailler pour améliorer le bien de tous, proportionnellement au statut social de chaque catégorie. Ce sont les plus petits qu'ils faut aider à s"élever, par une multitude d'actions et de formations, etc, professionnelles ET culturelles de manière a enrichir chaque personne et donc a enrichir la société, le groupe humain auquel il appartient.
Et non pas enrichir encore plus les riches en fric en pensant que cela va entrainer toute la société vers le haut. Cette solution donne l'effet inverse.
Faut être con pour ne pas voir que depuis 70 ans, on ne cesse de régresser, sauf si on ne réfléchi que pognon...et encore il n'y a qu'une infime partie de la société qui a évolué depuis la fin de la guerre !
Il est faux de penser que gagner du fric en usine est une évolution. C'est juste améliorer son confort matériel. Mais l’état d'esprit des ouvriers n'a cessé de régresser ainsi que leurs conditions de vie depuis plus de 20 ans. Il suffit de les regarder voter à droite pour en être certain. Le vote du 21 avril en est un bon exemple.
Faudrait que moi, petit ouvrier de rien, je doive aller leur expliquer comment faire tourner un pays ?
Finalement, je crois qu'on va devoir aller leur prendre les places, pour leur faire voir comment faire ?

Comme à des mauvais qu'ils sont finalement
Ce qu'ils sont sans aucun doute.
Des mauvais imbus et prétentieux.

Quand à l'Europe, c'est une dictature dirigée par un groupuscule totalitaire et incontrolable.

Il faut rapidement détruire ce systéme ou on en sortira pas en bon état et nos enfant non plus.

Leur but c'est le fric et ils sont capable de nous faire nous entre-tuer pour en gagner encore plus.

Ce sont des dictateurs mafieux

Merde à eux !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.