Jean-Marie Matagne
Abonné·e de Mediapart

117 Billets

0 Édition

Billet de blog 5 oct. 2021

Appel urgent à tous les antinucléaires de France

Jean-Marie Matagne
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Soutenez une candidature VRAIMENT ANTINUCLÉAIRE !
Nous sommes nombreux à récuser les deux pires menaces qui pèsent sur l’humanité : la détérioration du climat et les armes nucléaires. Mais de la seconde, une fois de plus, il ne sera pas question dans la prochaine campagne présidentielle. Aucun des candidats à la Primaire Ecologiste n’a jugé bon de répondre aux cinq questions que nous leur avions posées le 20 août 2021. A ce jour, son vainqueur ne l’a toujours pas fait. Tous les autres candidats déclarés sont soit mutiques, soit adeptes de la soi-disant "dissuasion nucléaire". Quant à la Primaire Populaire, elle ne souffle mot du nucléaire tant civil que militaire, ni des dépenses militaires et des ventes d’armes de la France. La faute en serait à certains partis dits "de gauche" qui sont intervenus dans sa définition...


https://youtu.be/DOIRYIWV_B8

Il dépend de chacun d’entre nous que la candidature d’un authentique militant antinucléaire : Jean-Marie Matagne, brise cette omerta. Il y a 50 ans, en avril 1971, il marchait avec les Alsaciens contre l’ouverture du chantier de Fessenheim. En janvier 1986, il entendait l’appel de Gorbatchev qui allait changer le cours de sa vie : "Plus aucune arme nucléaire d’ici l’an 2000 !". Cet appel aboutit au Traité de Washington (décembre 1987) sur l’élimination en Europe des FNI (Forces Nucléaires Intermédiaires : missiles russes SS20 et Pershing 2 américains), premier grand traité de réduction des armes nucléaires, puis sur la chute du mur de Berlin (décembre 1989) et sur la fin de la Guerre froide. Malheureusement, depuis l’an 2000, depuis l’élection de George W. Bush Jr, le 11 septembre 2001 et la 2e "guerre du Golfe", la course aux armements tant nucléaires que conventionnels, est repartie de plus belle. Motif pour lequel, le réchauffement climatique s’y ajoutant, nous n’avons jamais été aussi près de l’apocalypse nucléaire depuis 1945 : à 100 secondes, selon le Bulletin des savants atomistes.

La candidature de Jean-Marie Matagne doit franchir la barre des 500 parrainages et apparaître enfin sur la plateforme de la Primaire Populaire, prouvant ainsi qu’il existe en France un véritable mouvement antinucléaire et abolitionniste, qu’on ne peut le négliger, et que la sortie du nucléaire tant militaire que civil doit être débattue dans la campagne présidentielle.

Dans une semaine, exactement le 11 octobre à midi, il sera trop tard. Les 5 candidats et les 5 candidates ayant reçu le plus grand nombre de parrainages au-delà de 500 seront autorisés à figurer dans cette Primaire. Leur liste sera close et il n’y aura personne pour parler des armes nucléaires. Ne comptez pas sur Jean-Marc Jancovici, agent patenté du lobby nucléaire, pour le faire. Mais pas davantage sur les cinq députés de La France Insoumise dont les portraits figurent à ce jour sur le site de la Primaire (trois avec plus de 500 parrainages, deux avant même de les avoir atteints). En effet, en dépit des promesses électorales de JL Mélenchon en 2017, en dépit de sollicitations personnelles répétées, aucun d’eux n’a signé la Proposition de Loi référendaire émise par ACDN et cosignée actuellement par 52 députés et sénateurs dont 4 députés LFI seulement sur 17.

C’est d’autant plus choquant que, d’après un Sondage de l’IFOP,, 82 % des Français voudraient être consultés sur cette question, et 85% diraient OUI à la participation de la France à l’abolition des armes nucléaires et radioactives.

Ne l’oubliez pas : sur cette question vitale, l’immense majorité des Français partage l’avis des antinucléaires. Ils doivent être consultés. Cela pourrait être le cas si la Primaire Populaire obligeait les médias et s’obligeait elle-même à parler du sujet.

N’oubliez pas non plus l’aveu d’Emmanuel Macron au Creusot, le 8 décembre 2020 : "Pas de nucléaire civil sans nucléaire militaire, pas de nucléaire militaire sans nucléaire civil". A nous de le remettre en cause sous ses deux formes et d’établir enfin sur ses deux pieds le logiciel écologique de la France de demain : la lutte pour le climat et celle contre le nucléaire militaire et civil.

Sachant que le militaire est, depuis les origines et aujourd’hui plus que jamais, la seule vraie raison d’être du civil. Le premier est ce qui empêche la France, contrairement à l’Allemagne, d’abandonner le second, alors même que l’EPR, fleuron de la prétention française, a prouvé à Flamanville comme à Olkiluoto (Finlande) qu’il est une invraisemblable catastrophe technique, écologique et financière.

Amis antinucléaires, faites confiance à l’un des vôtres pour rétablir la vérité et rabattre le caquet des chantres du mensonge d’Etat et du crime nucléaire, militaire et civil.

Action des Citoyens pour le
Désarmement Nucléaire (ACDN)

31, Rue du Cormier – 17100 - Saintes
Tel : +33 (0)6 73 50 76 61
contact@acdn.net www.acdn.net

QUI PEUT PARTICIPER A LA PRIMAIRE POPULAIRE ? Tout Français à partir de 16 ans. L’inscription est gratuite. Elle n’engage à rien par rapport à l’élection présidentielle, pas même à voter. L’anonymat est garanti. Tout citoyen peut être parrainé.

COMMENT PARRAINER ?

Rendez-vous sur https://www.parrainages-primairepopulaire.fr,

Cliquez sur "Proposer quelqu’un d’autre "

Puis sur "M’inscrire au parrainage"

Inscrivez-vous et proposez le nom de Jean-Marie Matagne

Ensuite, si vous en avez le temps, merci de nous le signaler en écrivant à contact@acdn.net. Nous pourrons ainsi savoir que le compteur progresse, et vous tenir informé(e) de la suite de ce combat (pacifique). D’avance merci !

https://youtu.be/DOIRYIWV_B8 (vidéo, 8’ 48’’)

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus

À la Une de Mediapart

Journal — Cinéma
Jean-Luc Godard, l’entretien impossible
À l’heure où les bouleversements politiques, écologiques et sociaux semblent marquer la fin d’une époque, Mediapart a eu envie de rendre visite à Jean-Luc Godard, dont les films sont des mises en abyme inégalées des beautés et des troubles du monde. Mais rien ne s’est passé comme prévu. 
par Ludovic Lamant et Jade Lindgaard
Journal — France
Procès des sondages de l’Élysée : le PNF requiert finalement l’incarcération de Claude Guéant
La réouverture des débats a opposé deux thèses, ce vendredi, au tribunal de Paris. L'ex-ministre de Sarkozy assure qu’il ne peut pas rembourser plus rapidement ce qu’il doit encore à l’État. Le Parquet national financier estime au contraire qu’il fait tout pour ne pas payer.
par Michel Deléan
Journal — Santé
Didier Raoult sanctionné par la chambre disciplinaire du conseil de l’ordre
La chambre disciplinaire de l’ordre des médecins a sanctionné, le 3 décembre, d’un blâme le professeur Didier Raoult. Lors de son audition devant ses pairs, il lui a été reproché d’avoir fait la promotion de l’hydroxychloroquine sans preuve de son efficacité.
par Pascale Pascariello
Journal
Des traitements à prix forts, pour des efficacités disparates
L’exécutif a dépensé autour de 100 millions d’euros pour les anticorps monoclonaux du laboratoire Lilly, non utilisables depuis l’émergence du variant Delta. Il s’est aussi rué sur le Molnupiravir de MSD, malgré un rapport bénéfices-risques controversé. En revanche, les nouveaux remèdes d’AstraZeneca et de Pfizer sont très attendus.
par Rozenn Le Saint

La sélection du Club

Billet de blog
Handicap, 4 clés pour que ça change !
Engagée depuis vingt ans pour l’égalité des droits de toutes et tous, je constate comme chacun que les choses avancent très peu. Les changements arriveront lorsqu’il sera compris que le handicap est un sujet social dont tout le monde doit s’emparer. Le 3 décembre, journée internationale du handicap : voici 4 solutions pour qu’advienne enfin une société inclusive !
par Anne-Sarah Kertudo
Billet de blog
Ne vous en déplaise, Madame Blanc
Plusieurs médias se sont fait l’écho des propos validistes tenus par Françoise Blanc, conseillère du 6ème arrondissement de Lyon du groupe « Droite, Centre et Indépendants » lors du Conseil municipal du 18 novembre dernier. Au-delà des positions individuelles, cet épisode lamentable permet de cliver deux approches.
par Elena Chamorro
Billet de blog
Précarité = Adelphité
Nous exclure, nous isoler, nous trier a toujours été admis; nous sacrifier n’a jamais été que le pas suivant déjà franchi par l’histoire, l’actualité nous a prouvé que le franchir à nouveau n’était pas une difficulté.
par Lili K.
Billet de blog
SOS des élus en situation de handicap
Voilà maintenant 4 ans que le défenseur des droits a reconnu que le handicap était le 1er motif de discrimination en France, pourtant les situations de handicap reconnues représentent 12% de la population. Un texte cosigné par l’APHPP et l’association des élus sourds de France.
par Matthieu Annereau