Cinq questions antinucléaires à Sandrine Rousseau et Yannick Jadot

Publié le 23 septembre 2021

Le 20 août dernier, avant le début de la Primaire Ecologiste, les 5 questions ci-dessous ont été adressées personnellement aux cinq candidats en lice. Aucun n’a jugé bon d’y répondre. C’est notamment ce qui a conduit le président d’ACDN, Jean-Marie Matagne, à se porter candidat à la Primaire Populaire.

Aujourd’hui, nous reposons ces questions aux deux candidats restés en lice pour le 2e tour de la Primaire Ecologiste.

Nous appelons tous les électeurs inscrits à cette Primaire, notamment les adhérents et sympathisants d’ACDN, dont nous savons qu’un certain nombre se sont abstenus au premier tour, et plus généralement tous les antinucléaires ou abolitionnistes convaincus :

1°) à voter en tenant compte des réponses que chacun des deux candidats apportera ou n’apportera pas à ces questions, réponses qui seront publiées sur ce site dès réception.

2°) à prouver l’importance qu’ils accordent à la lutte contre la menace nucléaire civile et militaire en proposant le nom du président d’ACDN, Jean-Marie Matagne, à la Primaire Populaire, de façon à ce que sa candidature devienne visible en page d’accueil.

Car dans cette Primaire-là aussi la question nucléaire, en particulier sous sa forme militaire, est passée à la trappe, et le mécanisme interne de sélection et de publicité sert quasi-exclusivement les "personnalités" politiques et médiatiques déjà notoirement connues, qui pour la plupart sont indifférentes ou favorables au nucléaire, voire en sont d’ardents propagandistes, comme Jean-Marc Jancovici. Les "petits candidats" n’ont même pas le droit de savoir combien de parrainages ils ont reçus, tant qu’ils n’en ont pas reçu au moins 500 (bien qu’un candidat portant un nom connu ait eu droit à être "portraituré" alors qu’il n’en comptait que 411...). Où sont la "transparence" et la démocratie ?

A ce jour, avec le nucléaire, nous courons à la catastrophe, au même titre qu’avec le climat, et rien dans la campagne électorale actuelle ne permet d’espérer un changement de cap pendant le prochain quinquennat. A l’heure où les opposants au projet CIGEO d’enfouissement des déchets nucléaires font l’objet d’une répression inique, il est temps que les antinucléaires s’unissent pour faire entendre leur voix haut et fort !

Notre monde devient de plus en plus radioactif, et les "élites" qui nous gouvernent, aujourd’hui comme demain, finiront bien par le faire exploser. Halte au crime d’Etat organisé ! Halte à la tyrannie militaro-nucléaire !

Pas de "nouveau monde" possible sans sortie du nucléaire militaire et civil !

***

ADRESSE aux CANDIDAT(E)S
à la « PRIMAIRE ECOLOGISTE »
Saintes, le 20 août 2021

Mesdames, Messieurs les candidat(e)s,

Au nom d’ACDN, j’ai l’honneur de vous poser les questions suivantes :
Si vous êtes retenu(e) comme candidat(e) écologiste :

1. Accorderez-vous dans votre campagne électorale une place essentielle à la sortie du nucléaire militaire et du nucléaire civil, équivalente à celle que vous attribuerez à la lutte contre la dégradation du climat ? OUI NON

2. Approuvez-vous que la France participe à l’abolition des armes nucléaires et radioactives et engage avec l’ensemble des Etats concernés des négociations visant à établir, ratifier et appliquer un traité d’interdiction et d’élimination complète des armes nucléaires et radioactives, sous un contrôle mutuel et international strict et efficace ? OUI NON

3. Si oui, provoquerez-vous dans les trois mois suivant votre entrée en fonction un référendum portant exactement sur la question précédemment citée ? OUI NON

4. Si la majorité des Français approuvent la question qui leur sera soumise par référendum, vous engagez-vous à faire aussitôt toutes les démarches diplomatiques visant à faire respecter l’article 6 du Traité de Non-Prolifération par l’ensemble des Etats dotés d’armes nucléaires et radioactives, qu’ils soient ou non parties au TNP ? OUI NON

5. Etes-vous favorable à un désarmement général, y compris conventionnel, et déterminé(e), pour commencer, à suspendre toutes les ventes d’armes par la France à tous les pays en guerre ou susceptibles d’entrer en guerre et à tous les Etats non démocratiques ? OUI NON

Nous vous remercions de bien vouloir répondre clairement et rapidement par OUI ou par NON à ces questions, sans vous priver de commenter vos réponses si vous le jugez utile.

Cordialement.

Jean-Marie Matagne, président d’ACDN

Action des Citoyens pour le
Désarmement Nucléaire (ACDN)
31, Rue du Cormier – 17100 - Saintes
Tel : +33 (0)6 73 50 76 61
contact@acdn.net www.acdn.net


Voir en ligne : Déclaration de candidature à la Primaire Populaire

Interview : https://youtu.be/DOIRYIWV_B8 (Vidéo 8' 48'')

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.